Forum Portugal

Rota vicentina... Nous voilà!

2 réponses

Dernière activité le 07/01/2018 à 13:37

Signaler
doumenancy
Le 27 décembre 2017

Rota Vicentina... Nous voilà !


A la recherche du soleil, j'envisage de parcourir la Rota Vicentina, sentiers situés sur la côte atlantique au sud-ouest du Portugal. 3 personnes me rejoindront sur place.


Parti de Franckfurt Hahn, sous la neige, j'atterris à Lisbonne à 15h00.


Le temps d'aller acheter des bâtons de marche, je pars 2 heures plus tard pour Sines où j'arrive à 20h00 après 3 heures de bus.


- Mardi 12 décembre 2017 : Sines - Porto Covo


Je quitte Sines de bon matin sous un ciel bleu et un soleil qui ne tardera pas à chauffer.


Le port de pêche et de plaisance de Sines m'offre un premier panorama côtier.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Entre Eglise et château, Vasco de Gama salue mon passage.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Il faut franchir quelques kilomètres de bitume pour retrouver le littoral qui exprime toute la diversité de la nature.


Une plage de sable fin est traversée par un cours d'eau que je contourne en gravissant quelques dunes.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Plus loin des rochers où les vagues viennent s'écraser.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Par la suite, les dunes représentent l'essentiel du relief.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Elles sont souvent recouvertes de végétation aux multiples plantes.


dunes, falaises et plages rythment notre progression dans un décor sans cesse renouvelé. Les yeux et les jambent ne s'arrêtent pas.


dunes, falaises et plages rythment notre progression dans un décor sans cesse renouvelé. Les yeux et les jambent ne s'arrêtent pas.


Il vaut mieux ne pas avoir le vertige.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


A l'approche de Porto Covo, les plages accessibles uniquement par de raides escaliers se multiplient.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


En début d'après-midi, je traverse Porto Covo assoupie sous un soleil maintenant bien chaud. Un petit vent du nord apporte une bienfaisante fraîcheur.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Je retrouve mes coéquipier(e)s et nous rejoignons le campinq de Porto Covo où nous partagerons 2 bungalows.


Le soir sera le premier contact avec la cuisine portugaise : un magnifique poulpe et ses légumes.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Distance parcourue : 23 km


Dénivelée positive : 234 m


 


- Mercredi 13 décembre : Porto Covo - Vila Nova de Milfontes


Le soleil accompagne nos premiers pas en direction du rivage par le sentier parcouru la veille pour aller au camping. Cela fait 2,3 km.


Nous empruntons le trilho dos Pescadores (sentier des pêcheurs) balisé en bleu/vert.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


L'accès au sommet des falaises s'opère au prix d'une rude montée.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


La plage miniature de Sissal fait rêver à l'été.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Celle, immense de Ilha est pout l'instant occupée par une colonie de mouettes.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Juste en face, l'île de Peissegueiro est dominée par une forteresse en ruine.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


La Forte de Pessegueiro qui lui fait face est bien entretenue.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Dunes, falaises et plages rythment notre progression dans un décor sans cesse renouvelé. Les yeux et les jambent ne s'arrêtent pas.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Une cigogne perchée sur son nid attend impassiblement une congénère.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


L'arrivée à Vila Nova de Milfontes est précédée par une vue sur son port de pêche.


Nous arrivons à l'hostel et avec une dame seule, sommes les seuls occupants de l'auberge de jeunesse.


Vila Nova est une petite ville très animée.


Sur les conseils de la responsable de l'AJ, nous réservons dans un restaurant à proximité.


Bonne précaution car le soir les 2 salles se remplissent à vue d'oeil.


C'est l'occasion de déguster le plat emblématique de la cuisine portugaise : la bacalhau (morue)


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Distance parcourue : 19 km


Dénivelée positive : 287 m


 


- jeudi 14 décembre : Vila Nova de Milfontes - Almograve


Une averse matinale rafraichit l'ambiance. Heureusement, elle ne durera pas.


L'itinéraire débute par une longue ligne droite et traverse le pont majestueux qui enjambe l'estuaire de la Mira.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Il continue le long d'un chemin qui jouxte des terres agricoles où l'on peut observer une plantation de gazon.


Il faut traverser une longue forêt d'acacias dont les branches gorgées d'eau fouettent le visage au passage.


2 kilomètres avant Almograve, une averse impose de sortir le kway. Le ciel avait été clément jusque-là.


J'accueille ma chambre avec soulagement. J'y accède grâce à une clé placée dans un coffre mural.


Chauffage d'appoint et cuisine équipée complètent cette habitation confortable.


Un jeu de belote fourni par le propriétaire permet de se distraire quelques heures avant l'aller consommer l'incontournable bacalhau.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Distance parcourue : 16 km


Dénivelée positive : 132 m


 


- Vendredi 15 décembre : Almograve - Zambujeira do Mar


Le temps est orienté à l'humidité et les premiers kilomètres sont ponctués d'averses brèves mais cinglantes.


Le temps s'éclaircit par la suite.


Le sentier longe un ruisseau gonglé par la pluie et qui se jette dans l'océan par la plage d'Almograve


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Les falaises dominent cette côte sauvage avec un détour par le village de Cavaleiro


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Les cigognes se sont appropriées les rochers.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Elles sont nombreuses sur le secteur.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


J'arrive par le haut du village où des ouvriers s'affairent à flanc de falaise avec une drôle de machine.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


La rue proche de la baie offre ses façades colorées.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


L'auberge de jeunesse est de toute beauté.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


2 allemandes qui marchent seules, l'une vers le nord, l'autre vers le sud, nous tiennent compagnie.


Distance parcourue : 23 km


Dénivelée positive : 197 m


 


- Samedi 16 décembre : Zambujeira do Mar - Odeceixe


Le soleil brille à nouveau dans un ciel uniformément bleu. Belle journée en perspective.


Le parcours longe la baie de Zambujeira avant de grimper sur les falaises qui domine cette côte.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Cela implique de franchir des obstacles car de nombreux cours d'eau, en cette saison, viennent nous barrer la route.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


La récompense se traduit par des panoramas qui tendent vers l'infini.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Au détour d'une route, paissent, à l'abri d'une clôture, de niolmbreux animaux exotiques : Nandou, lama, buffle, antilope, autruche, vigogne


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Le petit village d'Azenha est l'occasion d'une pause à une terrasse ensoleillée...


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


… d'autant que la vue sur la baie cernée de roches et de falaises est stupéfiante. Un couple de cigognes en assure la garde. Je m'inserre dans l'ensemble.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Dans quelques mois voici le résultat tant attendu (photo prise sur une affiche du rota vicentina).


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


L'apothéose du parcours sera la vue sur la baie d'Odeceixe et la longue embouchure de la rivière Seixe.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


A l'hostel d'Odeceixe, je retrouve Carmen rencontrée la veille et c'est l'occasion de partager le dîner.


Distance parcourue : 19 km


Dénivelée positive : 243 m


 


- Dimanche 17 décembre : Odéceixe - Aljézur - Arrifana


Ce dimanche ne sera pas un jour de grasse matinée.


Je quitte Odeceixe dés le lever du soleil vers 7h15.


Le parcours emprunte le sentier historique balisé rouge et blanc.


Une rude montée le long des rues pavées du village permet de contempler le moulin prêt à fonctionner.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Un belvédère offre une vue sur Odeceixe endormi.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Le sentier suite le canal d'irrigation qui amène l'eau depuis le fleuve Mira.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Le terrain plat permet une cadence élevée. De nombreuses détonations brisent le silence : c'est jour de chasse.


Je traverse Rogil, joli village tout en longueur.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


La campagne s'étend à perte de vue garnie de bois d'eucalyptus,


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


d'étangs et de toute une végétation variée où la bruyère domine à l'approche des côtes.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Du plateau, il faut descendre sur Aljézur avant de remonter vers l'église et le château qui mérite une visite. Sa position dominante permet s'embrasser toute la région.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Pour renouer avec la côte je prends la direction de la plage de Monte Clerigo.


Le relief devient plus abrupte, des pins annoncent un environnement méditerrannéen.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Au loin se profile la Praia da Amoreira.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Après un kilomètre de route, un chemin débouche dans une prairie où paissent des vaches.


Prudemment, je choisis de m'orienter vers les dunes et c'est au terme d'une marche éprouvante dans le sable que j'arrive à la plage de Clérigo.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Il faut remonter sur un vaste plateau bordé de falaises et recouvert d'une abondante végétation qui rappelle la lande.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Arrifana réclame une autre montée pour découvrir un spot qui attire de nombreux surfeurs.


L'auberge de jeunesse au design moderne offre une vue fantastique sur l'horizon qui se conclue par l'embrasement du coucher du soleil


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


La journée s'achève dans un restaurant qui jouxte la forteresse illuminée,


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Après l'effort, le réconfort !


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Distance parcourue : 35 km


Dénivelée positive : 564 m


 


- Lundi 18 décembre : Arrifana - Carrapateira


C'est par une matinée ensoleillée que l'itinéraire se poursuit sur la route pour rapidement s'engager dans la campagne par un large chemin qui serpente entre monts et vaux.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


La praia do Canal offre un ultime contact avec le littoral.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Les pins, eucalyptus, arbousiers, chênes-liège constituent les principales essence.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Cette nature sauvage est fascinante.


A Bordeira, une pause se mérite dans une agréable auberge.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Il reste 5 km avant Carrapateira dont les murs blancs brillent au soleil.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Une pension baignant dans une végétation luxuriante nous accueille. Le couple propriétaire parle français.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy
Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Le village offre toutes les ressources pour s'alimenter et se désaltérer.


En fin de journée, je m'offre une boucle de quelques kilomètres sur le front de mer distant de 2 km.


Grimper dans les dunes...


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy
Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


… longer les falaises est un plaisir rare.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy
Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


L'érosion à creusé des ravines, dessinant des formes étranges.


A 17h15, le soleil se couche. Il est temps d'aller préparer le repas.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Distance parcourue : 28 km


Dénivelée positive : 526 m


 


- Mardi 19 décembre : Carrapateira - Vila do Bispo


La traversée de Carrapateira conduit à nouveau dans la campagne où le chemin traverse plusieurs villages.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


En cette saison, la voie alternative n'est pas indispensable.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Seule une grosse flaque d'eau impose la prudence


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Après Pedralva, un plateau est peuplé d'éoliennes qui ont remplacé les moulins.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Les derniers kilomètres se font en compagnie d'un anglais solitaire qui préfère dormir sur les plages.


Les clés de l'appartement se trouvent bien dans la boîte aux lettres comme indiqué par la propriétaire.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Il y a une chambre pour chacun.


Le supermarché tout proche permettra de réussir un copieux dîner à base de gambas.


 


Distance parcourue : 24 km


Dénivelée positive : 293 m


 


- mercredi 20 décembre : Vila do Bispo - Cabo de Sao Vicente - Sagres


Cette dernière étape du rota vicentina est aussi celle qui offre le plus de motifs d'émerveillement.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Le sentier cotoie des falaises vertigineuses.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy
Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy
Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Enfin, le moment tant attendu, pénétrer dans l'enceinte du phare de Cabo de Sao Vicente.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy
Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Après un rafraichissement bien mérité et les photos d'usage, il faut parcourir les 6 km de bitume qui conduisent à Sagres, le point de chute de la journée.


L'appartement est luxueux dans un hôtel ***


La terrasse offre un panorama unique.


Le coucher de soleil, dont les rougeurs se prolongent longtemps, est accompagné du croissant de lune et des lumières du phare.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Panorama éblouissant comme conclusion d'un trek qui, par une succession d'étapes, parcourt la rota vicentina en combinant le sentier historique et le sentier des pêcheurs.


 


Distance parcourue : 24 km


Dénivelée positive : 200 m


 


Au total, c'est un trajet de 211 km et 2676 m de dénivellé positive qui a été parcouru.


Que du bonheur !


 


-Jeudi 21 et vendredi 22 décembre : Lagos et Faro


Les 2 villes seront rejointes en bus.


Aux falaises jaunes de Lagos succèdent les lagunes de Faro.


Beau logement à Lagos noyé dans la végétation tropicale.


Auberge de jeunesse au cachet historique à Faro.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


Flâner dans les rues de Faro est l'occasion d'épuiser les heures qui nous séparent du retour dans une température presqu'estivale.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


L'apéritif au sommet du plus grand hôtel de la ville nous renvoit les lumières du littoral.


Les avions nous survolent.


Demain j'en prendrai un.


Rota vicentina... Nous voilà! - doumenancy


 


Dominique

Re: Rota vicentina... Nous voilà!

Signaler
Davesne
Il y a 3 semaines
Très beau commentaire accompagnant de superbes photos, qui donnent envie d'entreprendre à son tour cette randonnée le long de la côte portugaise.

Re: Rota vicentina... Nous voilà!

Signaler
belier53
Il y a 1 semaine
Bonjour Dominique
je viens de visionner le séjour au Portugal avec un vif plaisir et j’en me réjouis de la parfaite eussiez e l’aventure. Bravo cela avait l’air super. Je suis en Inde comme prévu, au Rajasthan exactement pour 20 jours environ ensuite je file vers Pondichery. Je me régale c’est magnifique. 
Bonne continuation et courage, le soleil va revenir
cordialement
MarieRe: Rota vicentina... Nous voilà! - belier53

Services voyage