Forum Suisse

12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes

5 réponses

Dernière activité le 03/11/2017 à 13:34

Signaler
MathosDos
Le 24 septembre 2017

Bonjour les Routards,


     Parfois, on se rend compte qu’il n’y pas besoin de partir très loin pour être complètement dépaysé et en prendre plein la vue. Ce fut le cas lorsque nous sommes partis cet été chez nos voisins suisses. Ce petit récit de voyage va vous montrer à quel point ce pays est magnifique, paisible et habité par des gens généreux et accueillants !


Pourquoi avoir choisi la Suisse ? A vrai dire, sur le papier, c’est presque la destination parfaite : facilement accessible (depuis notre petite ville de Bourges, nous avons mis un peu moins de 5h), on y parle français, les paysages ont l’air grandioses (et ils le sont), pour les amateurs de randonnées que nous sommes il y a de quoi faire… Bref, en y réfléchissant, la Suisse est particulièrement attirante. Bien sûr, nous sommes conscients du coût de la vie là-bas, mais vous allez voir que c’est parfaitement possible de voyager en Suisse à « moindre frais ».


Pour ce voyage, nous optons pour un circuit à travers la Suisse en alternant entre nuit en camping et chambre chez l’habitant. Afin de déterminer quel circuit faire, nous avons utilisé plusieurs sources d’information : tout d’abord le guide du Routard de la Suisse (qui au passage s’est avéré assez difficile à trouver en magasin) mais également le site de l’office de tourisme de Suisse qui est plutôt bien fait et qui regorge d’information (https://www.myswitzerland.com/fr-fr/home.html). Nous en sommes arrivés à ce circuit qui permet de passer par les principales villes du pays (hormis Zürich) et par des paysages varié (Lac Léman, Alpes, Jura…) :

                                                    12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


     Une fois le circuit choisi, nous avons pu nous atteler aux préparatifs de ce voyage. Tout d’abord, pour ce qui est des logements, comme dit plus haut, nous alternerons entre camping et chambres d’hôtes. Afin de les choisir, nous nous sommes aidés des sites suivants :


- https://fr.camping.info/suisse : qui recense tous les campings de suisse, région par région, avec une carte interactive qui permet de voir la localisation des différents campings.


- https://www.airbnb.fr/ : qui permet de trouver des chambres à un prix beaucoup moins prohibitif que les chambres d’hôtels classiques.


Ensuite, la Suisse étant un pays un peu à part en Europe, il y a quelques formalités à régler pour pouvoir voyager. Tout d’abord, il faut se procurer une vignette afin d’emprunter les autoroutes locales. Il est possible de la commander, mais elle est facilement trouvable à la douane. Il en est de même pour le change d’argent, bien qu’il soit possible d’utiliser les euros près des frontières. Là aussi, il est possible de faire le change à la douane, le taux n’étant pas le plus avantageux. Sinon, il est possible de commander des francs suisses via internet.


Il ne nous reste plus qu’à nous entraîner à monter notre tente et le voyage peut enfin commencer !


Jour 1 : 06/08/2017 --> Grand départ, Genève et Camping


Notre mini « road trip » en Suisse commence par la très française Genève. Avant de débuter la visite de l’une des plus grandes villes suisse, nous passons par la case douane, histoire de nous rappeler que nous ne sommes plus vraiment en Europe. C’est l’occasion de nous procurer la précieuse vignette ainsi que de faire le change de notre argent. Ce n’est certainement pas le lieu le plus avantageux en ce qui concerne le taux de change mais nous étions dimanche et un peu pressé par le temps (comme quoi, en s’y prenant à l’avance, on ne peut que faire des économies). Une fois toutes ces formalités bouclées, nous pouvons nous diriger vers le centre ville. Afin d’économiser sur les frais de stationnement, nous nous sommes garés légèrement à l’écart, ce qui évite de tourner en rond et de payer les quelques francs de ticket. En ce dimanche, les genevois étaient en plein dans les célébrations de leur ville, cela se traduit juste par une petite fête foraine au bord du lac Léman, rien de personnel et d’immanquable.


Nous nous dirigeons vers une petite curiosité, un mini-musée des montres Swatch qui se situe au dernier étage d’un bar un peu classe, la Cité du Temps. Pour ceux qui aiment les montres originales (ou qui sont fan de Swatch), cette exposition est vraiment sympa, on y trouve des montres de toutes les années, dont la plupart ne sont pas vraiment portables !


                                                     12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                     Quelques montres Swatch de la Cité du Temps


Après cette petite halte, nous continuons notre visite de la ville en direction du centre historique afin d’y visiter la cathédrale protestante. Ce qui marque c’est la sobriété (ou austérité, c’est selon) des décors : c’est simple, c’est épuré, c’est protestant. On finit cette visite express avec l’hôtel de ville. Comme nous avons visités Genève un dimanche, la ville n’était pas très animée. Nous n’en garderons pas un souvenir impérissable mais à notre décharge, nous n’y sommes restés que quelques heures.
                                                    12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                                       Photo cathédrale


Nous quittons la ville en direction de notre camping situé sur les bords du lac Léman. La route qui le longe est absolument magnifique, c’est presque une visite à elle seule. La région est très agréable avec les Alpes en fond, le bleu intense du lac et les vignes à flanc de colline. Arrivés au camping, nous pouvons profiter de la vue paradisiaque et nous reposer.


                                                  12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                                         Vue du camping


Liens de la fête de Genève : http://www.fetesdegeneve.ch/2017/fr/


Lien de la Cité du Temps : http://www.citedutemps.com/#home


Lien camping de la Pichette : http://www.vevey.ch/N1134/camping-de-la-pichette.html


Jour 2 : 07/08/2017 --> Rando, stop et beau temps


Le programme du jour consiste en une bonne randonnée de 4h30 et 12km dans les vignes en terrasses de Lavaux, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette randonnée nous mènera du petit village viticole de Saint Saphorin jusqu’à la ville lacustre de Lutry. Le retour est prévu en bus jusqu’au camping. Clairement, il s’agit d’un des plus beaux endroits que nous avons visités en Suisse (et en général). Tout est magnifique ici : les villages que nous traversons, le cadre au milieu des vignes avec le lac en contrebas et les montagnes au loin. La randonnée est très tranquille au niveau physique, de quoi bien commencer ces vacances qui s’annoncent épuisantes. Pour ceux qui aiment les photos, la randonnée risque de durer longtemps, tellement chaque point de vue vaut le coup de prendre quelques photos !


                                                      12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                            Les vignes des terrasses de Lavaux


 Cette superbe randonnée se termine donc à Lutry, charmante petite ville sur les bords du lac où l’on peut voir les bateaux à vapeur parcourir le lac Léman. Après une petite collation, nous partons à la recherche du bus qui nous ramènera vers notre camping. On s’est vite rendu compte que ce bus n’existe pas et qu’il faut qu’on se débrouille pour rentrer… Cette petite mésaventure nous a permis de nous rendre compte que les suisses sont vraiment gentils et serviables : en effet, nous nous sommes résolus à faire du stop qui a duré…2min, une âme charitable nous conduisant à notre camping bien volontiers. Après cette longue marche, nous nous offrons une petite baignade dans les eaux relativement chaudes du lac Léman, toujours dans un cadre merveilleux.


                                                      12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                               Vignes, village, lac et montagnes


Nous finissons cette journée par la visite de la ville de Vevey, toujours sur les bords du lac. La promenade est agréable avec de beaux bâtiments qui peuvent faire penser à l’architecture des stations balnéaires de Normandie. La ville n’est pas très grande mais est quand même très agréable (ce qui est le cas de tous les endroits situés près du Léman).


Lien Randonnée des terrasses de Lavaux : https://www.myswitzerland.com/fr-fr/terrasses-de-lavaux-randonnee-des-trois-soleils.html


Lien Vevey : https://www.myswitzerland.com/fr-fr/vevey.html


Jour 3 : 08/08/2017 --> Orages, château et station essence


6h30, réveil brutal grâce à un violent coup de tonnerre qui n’annonce rien de bon… Quelques minutes plus tard, nous subissons une violente averse accompagnée de rafales qui auront presque raison de notre petite tente. Nous arrivons tant bien que mal à maintenir en place notre abri qui est balloté dans tous les sens… Nos affaires sont trempées, nous sommes fatigués, frigorifiés, bref, la journée commence moyennement bien. Après un bref répit, la deuxième vague pointe le bout de son nez, ce qui nous incite à remballer notre tente en urgence. Le reste de la matinée consiste à sécher toute la tente au sèche-cheveux dans les sanitaires du camping, niveau découverte du pays, on fait mieux…


Pour notre première (vraie) activité de la journée, nous nous dirigeons vers Lausanne. Le temps étant vraiment exécrable, la visite de Lausanne est impossible et nous nous rabattons pour une visite où nous serons à l’abri, en l’occurrence, le château de Chillon. Ce monument est l’un des plus visités de Suisse et vu le temps, nous nous attendons à ne pas être seuls… Le château se situe sur un petit piton rocheux dans le lac Léman. Il est très impressionnant, à mi chemin entre le château fort et le château de résidence. Il est très bien conservé et la visite vaut vraiment le coût. On y visite les sous sols, quasiment au niveau de l’eau où un homme y fût longuement enfermé ; des salles encore relativement aménagées et le donjon où se trouvent des expositions d’armes et d’armures. Pour faire toute la visite et en prenant notre temps, nous avons mis 3h, de quoi bien occuper notre après midi pluvieux.


                                                      12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                                           Château de Chillon


Pour finir cette journée, nous profitons d’une relative accalmie pour visiter la ville de Montreux, célèbre pour son festival de Jazz notamment. La ville est dotée de très beaux monuments qui font très « station balnéaire ». La ville est plutôt orientée vers le tourisme haut de gamme, néanmoins, la balade le long des quais est vraiment très agréable, notamment grâce aux nombreuses œuvres d’arts originales et aux parterres fleuris. Même sans un beau soleil, la ville a vraiment un charme particulier.


Lien Château de Chillon : https://www.chillon.ch/


Lien Montreux : https://www.myswitzerland.com/fr-fr/destinations-d-ete-montreux-riviera.html


Jour 4 : 09/08/2017 --> Accalmies, Gruyères et Gorges de la Jogne


Après une dernière nuit dans notre camping passée dans la voiture, nous prenons notre dernier petit déjeuner au bord du lac que nous allons quitter tristement. Nous prenons la direction du canton de Fribourg dans le centre du pays afin de visiter le village de Gruyère et, si le temps nous le permet, une randonnée dans les Gorges de la Jogne.


                                                        12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                                    Rue principale de Gruyères


Première étape, le petit village de Gruyères. Il se situe légèrement en hauteur sur une colline, entouré de montagnes pas encore très hautes. Gruyères consiste en une rue principale pavée bordée de bâtiments typiques. Il s’agit avant tout de restaurants mais l’ambiance est très agréable, la ville étant animée sans que ce soit la cohue. Nous profitons d’être dans la région du fromage pour goûter une spécialité locale : les fruits à la double crème de gruyère, ce qui se résume à un petit pot de crème et des fruits frais. C’est simple mais c’est très bon.


                                                       12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                      Framboises à la double crème de Gruyère


Nous poursuivons cette journée avec une randonnée/balade dans les Gorges de la Jogne qui se situent non loin de Gruyères. Le sentier est très physique et assez difficile (à cause de la pluie qui rend le chemin glissant). Le paysage est agréable et plus impressionnant qu’il n’y parait au premier abord. On passe sur des ponts suspendus, au travers de grottes totalement sombres et le long de rapides. La balade se termine par une rude montée jusqu’à un barrage. Pour faire la balade aller/retour, il faut compter 3 bonnes heures.


Pour terminer cette journée, nous nous enfonçons dans la Suisse alémanique afin de rejoindre notre nouveau logement pour les 5 prochaines nuits, près de Thoune.


Lien Gruyère : https://www.myswitzerland.com/fr-fr/chateau-de-gruyeres.html


Lien randonnée Gorge de la Jogne : https://www.balades-en-famille.ch/resultat.php?balade=173


Jour 5 : 10/08/2017 --> Pluie toujours, Fribourg et gâteaux


Ce point de chute devait a priori nous permettre d’être proche des différents lieux de randonnées dans les Alpes. Malheureusement, le temps pluvieux nous oblige à nous rabattre sur les villes de la région. Aujourd’hui, nous visitons Fribourg, ville plutôt francophone. La ville est agréable à visiter, elle est harmonieuse, bien évidemment très propre. L’office de tourisme met à disposition des cartes avec des itinéraires pour visiter la ville et ne rien rater, ce qui est bien pratique.


                                                       12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                                           Vue sur Fribourg


Avec un ciel qui s’éclaircit volontiers, nous nous dirigeons vers le village fortifié de Morat ou Mürten en VO. Ce village vaut vraiment le coup d’être visité, les murailles et les tourelles donnant un certain charme au lieu. Là encore, l’harmonie de la ville donne vraiment une ambiance très médiévale.


                                                        12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                             Les remparts du village de Morat


Pour finir, nous décidons d’aller vers une montagne nommée le Vully (il s’agit plutôt d’une grande colline), où paraît-il, le point de vue est sympa et les gâteaux délicieux. Après avoir monté (en voiture) la colline et admiré la vue sur les différents lacs du Nord est de la Suisse, nous fonçons vers une boulangerie pour goûter ces fameux gâteaux, que la boulangère, là encore très agréable et généreuse, nous offre le quadruple de ce que nous avions demandé. Sans suspens, le gâteau et un délice.


Lien Fribourg : https://www.myswitzerland.com/fr-fr/fribourg.html


Lien Morat : https://www.myswitzerland.com/fr-fr/morat.html


Lien Gâteau du Vully : https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A2teau_du_Vully


Jour 6 : 11/08/2017 --> Pluie encore et toujours, capitale et bouchons


Comme prévu par toutes les météos locales, la journée est encore très pluvieuse et maussade. Nous continuons notre tour des grandes villes suisses en nous attaquant cette fois à la capitale fédérale : Berne. La ville est classée patrimoine mondial de l’UNSECO donc n’y allons pas non plus à reculons. Afin de s’éviter les problèmes de stationnement, nous optons pour un P+R, identique à ce qui se fait en France, le prix est relativement cher mais comprend 4 trajets en bus de l’agglomération. Une fois arrivés en centre ville, nous faisons notre traditionnel tour à l’office de tourisme afin de récupérer une carte des lieux à visiter. La ville est particulièrement harmonieuse, les bâtiments étant quasiment tous fait de la même pierre gris/vert. La particularité de la ville est qu’elle possède des arcades, permettant de parcourir la ville à l’abri.


                                                         12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                              Rue piétonne de la capitale fédérale


La ville possède également un parc aux ours (emblème de la ville) où l’on peut facilement observer les 3 spécimens que la ville possède. Non loin de là, on peut monter au Rosen Garten pour pouvoir observer une vue d’ensemble de la ville. Globalement, la ville à un style bien à elle, très harmonieux. Elle est agréable aussi car elle n’est pas immense, ce qui permet de profiter pleinement de l’ensemble de la ville.


                                                             12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                               Vue depuis la colline de Rosen Garten


Lien Berne : https://www.bern.com/fr/


Jour 7 : 12/08/2017 --> Soleil (enfin), montagnes et lac


Après les jours de pluie, nous avons enfin pu nous réveiller avec un beau ciel bleu, de quoi nous permettre de faire l’une des randonnées que nous avions prévues. Il faut néanmoins être prudent car aucune météo n’indique le même temps, notamment en ce qui concerne la température, montagne oblige. La destination du jour est le lac de montagne d’Oeschinensee dans les Alpes bernoises. Nous nous rendons donc au village de Kandersteg, point de départ de cette longue randonnée, que nous avons rendue encore plus longue en ne prenant pas le télécabine qui mène quasiment aux bords du lac. Nous entamons donc la rude ascension au pied du télécabine. Une fois cette ascension finie, nous nous retrouvons au milieu d’un paysage presque paradisiaque en plein milieu de la nature grandiose.
                                                           12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                             Dans les montagnes de l’Oberland bernois


Parmi les différents itinéraires, nous choisissons le plus long, mais aussi celui qui permet d’admirer au mieux le paysage. Nous longeons la paroi de la montagne, avec le magnifique lac en contrebas. Le parcours est parsemé de petites cascades et de cours d’eau qu’il faut enjamber. Ici aussi, tous les 10m le point de vue mérite une ou plusieurs photos ! La destination de cette rando est un petit refuge au milieu de nulle part, mais dans un cadre exceptionnel. Le retour se fait en redescendant jusqu’au lac, puis jusqu’à la station de Kandersteg, point de départ de cette longue randonnée (5h30 environ).

                                                           12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                                              Le lac d’Oeschinensee


Nous finissons cette journée en visitant la petite ville de Thoune (Thun) qui elle aussi est en pleine célébration. Le centre ville est très joli, notamment les bords de l’Aar ainsi que la colline où trônent le château et la cathédrale de la ville. On peut également noter la rue commerçante sur 2 niveaux, le toit des magasins servant de voie piétonne donnant sur d’autres commerces.


                                                          12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                                   Pont en bois de la ville de Thoune


Lien randonnée Lac d’Oeschinensee : https://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=11208888


Lien Thoune : https://www.myswitzerland.com/fr-fr/thoune.html


Jour 8 : 13/08/2017 --> Cascades, paysage bucolique et bloqués


                Suite à la journée précédente qui fut assez physique, nous décidons d’y aller plus doucement en allant se promener dans la très belle vallée de Lauterbrunnen. Ce village se situe au fond d’une vallée et est accessible par une route unique. L’endroit est très réputé, notamment parce que cette vallée est connue pour ses nombreuses cascades (elle est nommée « Vallée des 72 cascades). Le parcours du jour va donc nous mener de cascades en cascades, dont la première peut même être « visitée ».


                                                       12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                                          Derrière une cascade


La vallée est très bucolique avec ses chalets typiques de la Suisse, coincés entre les montagnes. Il faut compter 3 petites heures pour faire l’aller retour, le parcours n’ayant aucunes difficultés. Cette balade au milieu des montagnes et de la verdure est un endroit incontournable. Au moment de partir, nous nous retrouvons bloqués dans des bouchons à la sortie de la ville, un accident est survenu sur la route quittant la vallée. Cette route étant l’unique moyen de quitter la ville, nous sommes forcés d’attendre que les autorités ouvrent de nouveau la route, ce qui adviendra plus de 3h plus tard. Le temps de rentrer et d’endurer plus d’une heure de bouchons supplémentaires et la journée est quasiment finie. On remettra les autres visites à plus tard…


                                                  12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                              La vallée de Lauterbrunnen


Lien Vallée de Lauterbrunnen : https://www.myswitzerland.com/fr-fr/la-vallee-des-72-chutes-d-eau-lauterbrunnen-stechelberg.html


Jour 9 : 14/08/2017 --> Gorges, cascade et Lucerne


Nous quittons le logement que nous avons occupé pendant 5 nuits pour nous diriger vers le Nord-est et la région de Lucerne, toujours en Suisse alémanique. Sur la route, nous rattrapons le temps perdu de la veille en visitant les Gorges de l’Aar que l’on parcourt sur un ponton accroché à la paroi. On se retrouve donc coincé entre les deux flancs hauts de 200m et en contrebas, la rivière qui fait des rapides et ressort même parfois en un puissant jet d’eau. La balade, qui se fait en 1h30 aller-retour environ, est vraiment impressionnante, notamment dû au fait que l’on se trouve au fond de la gorge.


                                                        12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                                    Au milieu des Gorges de l’Aar


Couplé à cette visite, on peut également faire la Cascade de Reichenbach, connue pour être le lieu où meurt Sherlock Holmes. On atteint le pied de cette cascade par un petit funiculaire, puis on grimpe jusqu’au sommet par un sentier en forêt. Le parcours permet de passer très près de la cascade d’où on peut admirer la puissance.


Suite à ces 2 visites, nous prenons la route pour Lucerne, ville qui se situe au bord du lac des Quatre Cantons. La ville est une destination de carte postale tant le lieu est idyllique. C’est le cas du pont de la chapelle, long pont de bois abrité, qui relie les deux rives de la ville. Il suffit juste de déambuler dans la ville pour vraiment l’apprécier : les bâtiments sont bien entretenus et racontent des histoires. Nous avons particulièrement été impressionnés par l’église des Jésuites, qui est en totale opposition avec les lieux de cultes protestants. Ici, on en met plein la vue avec des stucs, du marbre, des dorures, tout ça dans un style très rococo. C’est l’une des plus belles villes de Suisse que nous avons visitée, et il s’agit clairement d’un incontournable.


                                                      12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                              Le pont de la Chapelle de Lucerne


Notre logement pour rayonner dans la région se situe sur les hauteurs de Lucerne, précisément à Schwarzenberg. Ici, on change encore de paysage pour un relief plus doux, recouvert de prés d’un vert intense qui fait plus penser à l’Irlande.


Lien Gorges de l’Aar : https://www.aareschlucht.ch/fr/Angebot/Les_gorges_de_lAar


Lien Reichenbachfall : https://www.myswitzerland.com/fr-fr/funiculaire-des-chutes-de-reichenbach.html


Lien Lucerne : https://www.myswitzerland.com/fr-fr/lucerne.html


Jour 10 : 15/08/2017 --> Randonnée montagnarde, lutte et petit village


                Après 2 jours sans avoir à forcer sur les cuisses, nous nous attaquons à une nouvelle randonnée en pleine montagne, cette fois ci du côté de Melchsee-Frutt. Pour atteindre cette station de ski, il faut emprunter une route à péage (16CHF) qui à la particularité d’être à sens unique, pour monter et pour descendre. Il y a donc des créneaux horaires où on ne peut prendre cette route que pour monter et d’autres où on peut que descendre. La route étant déjà à peine large pour une voiture (où pour une vache, qu’elles empruntent également). La station de Melchsee est très animée, même si nous sommes en plein été. L’animation est assurée par une compétition de lutte locale, le Schwingen. Cela ressemble fortement au judo, le tatami étant remplacé par de la sciure de bois et le kimono par un genre de culotte de cuir. Les montagnes sont très différentes de la randonnée précédente, ici, tout est plus sauvage, plus aride.


                                                      12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                                 Randonnée sur la ligne de crête


En effet, il n’y a pas un arbre et à peine de quoi nourrir les très nombreuses vaches (et leurs cloches). Nous parcourons les sentiers qui mènent à la ligne de crête, après avoir bien grimpé. La vue est impressionnante avec d’un côté, la vallée de Melchsee et de l’autre, les montagnes. On parcourt la ligne de crête jusqu’à retourner à la station en longeant différents lacs. On emprunte également un ascenseur qui permet d’avoir une vue sympa sur le parcourt que l’on vient de faire. Avant de quitter la station, nous assistons à quelques matchs de lutte en essayant de comprendre les subtilités des règles (sans succès…).


                                                   12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                               En plein combat de lutte locale


La suite de la journée est plus tranquille avec la visite du minuscule village de Sempach, qui se résume à un lac et une belle rue principale, pavée et bordée de beaux bâtiments. Malheureusement, nous sommes en plein jour férié ce qui ne donne pas l’impression que la ville soit très animée. Nous pouvons tranquillement retourner à notre logement et nous offrir notre premier et seul restaurant du voyage, une pizzeria où l’on peut manger sans détruire son budget. Il faut savoir que les restaurants en Suisse sont particulièrement chers, un plat de viande pouvant facilement coûter 30CHF-40CHF.


Lien randonnée Melchsee-Frutt : https://www.visorando.com/randonnee-melchsee-frutt/


Lien Schwingen : https://en.wikipedia.org/wiki/Schwingen


 


Jour 11 : 16/08/2017 --> Soleure, Neuchâtel et retour au camping


                Notre courte escale dans la région de Lucerne prend fin et nous reprenons la route direction la Suisse romande et le lac de Neuchâtel. Sur la route, nous nous arrêtons dans la très belle ville de Soleure. Cette ville est très bien conservée et garde un centre ville typique agréable à parcourir. Comme d’habitude, nous nous rendons à l’office de tourisme pour dégoter des informations et un parcours complet de la ville. On y visite notamment la cathédrale toute blanche de St Urs, l’église des jésuites toujours très grandiloquente et une belle horloge astronomique pas vraiment facile à décrypter. On peut facilement passer une petite demi-journée dans la ville, à déambuler.


                                                       12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                       Sur le parvis de la cathédrale de Saint Urs


                Nous arrivons ensuite dans notre camping où nous replantons notre petite tente, en s’assurant au préalable auprès du gérant que le temps sera clément. Le camping est moins personnel que celui du lac Léman mais le cadre reste sympathique avec le lac à proximité et une longue digue pour se promener. Le camping fournit également des tickets de transport pour se déplacer dans tout le canton. Nous en profitons pour partir visiter Neuchâtel, libérés de la contrainte de devoir trouver une place pour garer sa voiture. Les villes suisses sont toutes très différentes les unes des autres, ayant chacune leur identité propre. Les bâtiments ici sont faits de pierre jaune très caractéristique. A part cela, la ville n’a pas un charme fou (pas autant que Lucerne par exemple) mais reste agréable à visiter.


De retour au camping, nous sommes inquiets vu les nuages qui grondent au loin. Comme on le pouvait le redouter, nous essuyons un nouvel orage sous notre petite tente qui résiste bien mieux que la dernière fois. Néanmoins, la nuit n’était pas de tout repos, cela nous a incités à écourter notre séjour dans la région.


Lien Soleure : https://www.myswitzerland.com/fr-fr/soleure.html


Lien Neuchatel : https://www.myswitzerland.com/fr-fr/neuchatel.html


Lien Camping de Tène : http://www.latene.ch/fr/le-camping/accueil/


Jour 12 : 17/08/2017 --> Départ, Creux du Van et fin du voyage


                Nous décidons donc de replier notre tente et de profiter de cette dernière journée pour faire l’une des randonnées qui nous tentait le plus en venant en Suisse, le Creux du Van. Il s’agit d’un immense cirque que l’on peut parcourir de bout en bout. Il faut pour cela faire une longue ascension, qui plus est, particulièrement physique. Mais une fois arrivés au sommet, le spectacle est absolument grandiose. Mais mieux vaut ne pas avoir le vertige car il est possible de s’approcher tout au bord du vide. Le cirque fait environ 2km de long, de quoi bien profiter de nos derniers instants en Suisse. La descente se fait via un sentier très glissant, pas particulièrement agréable à parcourir. Cette belle randonnée de 3h30 nous aura bien fatigué, d’autant plus qu’il nous reste plus de 5h de route afin de retourner dans notre petite ville de Bourges.


                                                       12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes - MathosDos


                                                                            L’impression cirque du Creux du Van


Lien randonnée Creux du Van : http://www.bestjobersblog.com/suisse-randonnee-creux-du-van/


               
                La Suisse est vraiment un pays magnifique à visiter ! Le plus gros point négatif étant le coût de la vie, qui est bien plus élevé qu’en France, dans à peu près tous les domaines. Mais, en comparant, en anticipant et en faisant pas mal de concessions, il est tout à fait possible de voyager pour un prix correct. L’autre point négatif concerne la météo, pas tant le mauvais temps (c’est plus une question de chance et de timing) que la difficulté de connaître le temps exact en montagne. Les différentes météos locales étant très divergentes, pas facile pour organiser une randonnée.


                Pour ce qui est des points positifs, ils sont bien plus nombreux ! Les paysages sont grandioses, que ce soit les montagnes ou les lacs, tous les endroits méritent d’y passer du temps. Ensuite, les gens sont vraiment accueillants et sympathiques. A plusieurs reprises nous avons pu compter sur leur gentillesse pour nous sortir de petites galères. C’est aussi agréable de pouvoir communiquer facilement avec les locaux, même si en Suisse alémanique ce fut bien plus compliqué.


En résumé, ce voyage en Suisse fut une excellente découverte, et le fait d’avoir plusieurs logements à plusieurs endroits est parfait pour découvrir les différentes régions du pays.


 


 

Re: 12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes

Signaler
Mimile
Il y a 1 mois
J'ai bien aimé le compte rendu de votre voyage dans mon pays.

J'aimerais y ajouter deux précisions.

La première, vous dites : "on y parle français", c'est en partie vrai.
En gros, 24 % des Suisses sont de langue maternelle française, les Suisses romands ; 9 % sont italophones de naissance, les Tessinois et une partie des Grisons ; 67 % parlent une langue allémanique, le schwytzerdütsch.
Le schwytzerdütsch est différent de l'allemand (les Allemands ne le comprennent pas) mais relativement proche de l'alsacien. Lorsque les petits écoliers alémaniques commencent leur parcours scolaire, on peut dire qu'ils commencent à apprendre une langue étrangère : l'allemand.
Il est pratiquement toujours possible de se faire comprendre en français dans tout le pays.

La deuxième précision concerne la lutte suisse ou, "lutte à la culotte".
Les règles en sont assez simples. Une passe se déroule dans un cercle d'environ 15 m. recouvert d'une épaisse couche de sciure. Les lutteurs se tiennent par la culotte et ne doivent pas sortir du rond de sciure. Le perdant est celui dont les deux épaules touchent le sol simultanément. Les passes durent relativement peu de temps, quelques minutes.
Il y a une urbanité certaine entre les compétiteurs, au début de la passe ils se serrent la main, à la fin, le vainqeur nettoie la sciure restée dans le dos du vaincu.
Les prix sont toujours en nature : cloches, meubles, taureaux, cela dit, le "roi de la lutte" ne sera pas en peine pour trouver des sponsors.
La lutte est extrémement populaire en Suisse (surtout en Suisse alémanique, encore que, elle devient de plus en plus populaire en Suisse romande). La dernière fête fédérale de lutte a vu presque 5 % de la population suisse y participer (essentiellement comme spectateur ...).
Assister à une fête de lutte, c'est prendre un grand bain de folklore suisse encore relativement authentique.

Re: 12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes

Signaler
MathosDos
Il y a 1 mois
Bonjour, merci pour les précisions, notamment concernant la lutte suisse! C'est vrai que c'était assez folklorique.

Pour ce qui est de la langue, j'ai indiqué "qu'on y parlait français", dans le sens où la langue et soit parlée, soit plus ou moins comprise et non que c'était la langue de toute la population. Je ne me suis pas étendu sur le sujet en supposant que c'était connu.

Sinon, on a été assez surpris par le fait que les habitants de la suisse alémanique ne parlaient ou ne comprenaient pas vraiment le français, alors qu'on nous avait dit que c'était le cas. On a même eu une serveuse qui avait un air dégouté quand on lui a demandé si elle parlait le français.

Merci pour cette belle contribution !

Signaler
Bonjour MathosDos
Retrouvez votre carnet, et bien d'autres !, dans la rubrique Carnets de voyage.
Nous y avons rassemblé les meilleurs carnets de voyage récemment postés par les membres de la communauté de Routard.com : une vraie source d'inspiration pour vos futurs voyages !

Sabine de Routard.com

Re: 12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes

Signaler
Helveticus
Il y a 3 semaines
Merci pour votre post détaillé. Cela fait plaisir sur un site de voyage de lire des infos de voyage et pas toujours des questions liées au travail chez nous :-)
Bien content que le pays vous aie plu en tout cas et cordiales salutations !

Re: 12 jours sur les routes de Suisse : entre lacs et montagnes

Signaler
MathosDos
Il y a 2 semaines
De rien ! Nous avons été très agréablement surpris par ce pays qui n'est pas le premier auquel on pense quand on cherche une destination de vacances. Les paysages sont vraiment tops et surtout, les suisses que nous avons rencontrés étaient tous très serviable et ouverts. C'est pour ça que j'avais envie de faire un article dessus.

Services voyage