Forum Italie

Compte-rendu 9 jours de vélo dans les Pouilles en Août

Signaler
Microbeta
Le 03 septembre 2017
Hello,

un petit compte-rendu de mon voyage dans les Pouilles en vélo, de Bari à Lecce, afin de partager quelques infos qui seront j'espere utiles, et répondre à vos questions si vous en avez.

En général j'ai entendu les remarques suivantes avant de partir :
- "Il fait trop chaud pour faire du vélo en Août" : alors les seules fois où je n'avais pas chaud, c'est finalement quand j'étais sur le vélo, avec le vent du déplacement! donc je dirais de ne pas hésiter si c'est votre seule opportunité, comme moi. en plus, on évite la pluie! 
- "les italiens roulent mal, c'est dangereux" : bon ok je viens de Paris, donc ma zone de tolérance est peut-etre supérieure :) mais je n'ai pas eu de frayeur particuliere, meme sur les départementales. ensuite c'est vrai que j'ai préféré ne pas faire de vélo la nuit.
- "tu n'as rien réservé, tout va etre complet" : alors là il y a du vrai :). on va dire que probabalement si j'avais balisé mon voyage en avance et réservé mes hotels, j'aurais peut-etre payé moins cher en général. d'ailleurs c'est par faute d'hotel à un prix correct (c'est a dire à moins de 200 euro la nuit) que j'ai du faire une croix sur Monopoli. ce qui finalement a posteriori s'averera une bonne chose. Pour les restaurants en aout c'est plutôt la folie, donc nous avons pris l'habitude de réserver pour le soir, quitte à appeler 1h avant.
- "vous êtes courageux" : le but était de faire quelques heures de vélo, tout en gardant du temps pour les visites et les baignades. Du coup les étapes étaient courtes, 30 à 50km, et adaptés à un profil plutot débutant, même si en bonne forme physique.

Sur deux semaines de vacances nous avons fait 9 jours de vélo : arrivés le soir à Bari, j'avais loué le vélo auprès de Véloservice, avec qui j'avais discuté par mail en juillet et aout, et posé toutes les questions que j'avais. en plus du vélo Crossover, j'avais 2 sacoches arrières sur le vélo de 20L chacune, et un petit panier fermé devant, mais pas mal occupé par le matériel du vélo déjà. il a fallu voyager plutot leger!
Rien a dire pour Véloservice, le service a été très bien, ils étaient toujours dispo pour répondre à mes questions, et très sympa. ils proposent d'autres services comme des tours ou des locations à la journée aussi.
Le GPS utilisé etait google maps, avec un panachage des trajets pied ou voiture.

Jour 1 Bari - Polignano a Mare, 34 km
Le premier jour j'ai donc récupéré mon vélo à 10h, en route pour Polignano a Mare. Bon le trajet, agréable au début, aura finalement été le moins sympa des vacances. c'est à ce moment qu'on comprend les indications "viabilita de servizio" : on prend les voies de service qui longent l'autoroute. le côté positif c'est que c'est plutot plat et les km s'enchainent loin des voitures. 
Arrvés assez tôt pour aller piquer une tête dans la fameuse crique dans le centre "Cala Porto". 
Bonne mise en jambe tranquille.

Jour 2 Polignano a Mare - Alberobello, 30km
En raison du manque d'hotel à Monopoli j'ai donc directement obliqué dans les terres, en direction d'Alberobello (plus exactement entre Noci et Alberobello, où j'ai trouvé un super B&B "La Grave"). Ce qui tombait bien car le dénivelé à gravir était en pente douce, contrairement à si j'étais parti de Monopoli! 
Chemin entre départementale et petits chemins de campagne au milieu des oliviers, en passant par Putignano, charmante petite bourgade. J'ai évité Castellano Grotte car les grottes ne m'intéressent pas, mais si cela vous tente, n'hésitez pas à faire cette visite! 
Pour des débutants en vélo, le dénivelé positif (400m) et le deuxième jour nous a pas mal fatigué!!!

Jour 3 Alberobello - Locorontodo - Ostuni, 38km
j'avais lu qu'Alberobello était très touristique, c'est le cas, mais ca vaut quelques heures de visite! l'ensemble des trulli est magique. c'était un superbe moment de notre séjour. 
Locorontodo était un village également charmant, avec une vue sur la campagne environnante, parfait pour une pause dejeuner bien méritée. 
Ensuite j'attendais avec impatience de voir Cistermino qui avait l'air intéressant sur les guides, et cela a été une grosse déception, surtout que c'est en haut d'une petite colline, et que les jambes commencent à être lourdes ;)
L'arrivée à Ostuni en début d'apres-midi a été tranquille. Ostuni est en haut d'une colline qui domine la mer Adriatique, mais en arrivant par la campgne on a déjà fait tout le dénivelé, donc pas de soucis. Gros coup de coeur pour Ostuni qui se visite en fin d'apres-midi et soirée. L'hotel Terra était correct, et très bien situé. très bonne recommandation pour le diner.

Jour 4 Ostuni - Otranto (via le train jusqu'à Lecce), 40km
En italie nous avons le droit de mettre le vélo dans les trains regionaux (avec un R a coté du nom sur le site de Tenitalia) gratuitement. J'ai donc pris le train d'Ostuni à Lecce, puis directement de la gare nous sommes partis vers Otranto. Lecce sera pour la fin!
le trajet était agréable dans la campagne sur la SP27 (les departementales sont des SP, les SS sont les nationales ou autoroutes, interdites aux vélos) via Caprarica et Martano. On a fait ce trajet le dimanche, tout était fermé don cbien penser à avoir suffisamment d'eau. sinon pour les têtes en l'air comme moi, il y a un café/Tabac dans le centre de Calimera "Tiziano" qui a le plus grand choix et les meilleurs patisseries du Salento!!! avec une terrasse a l'ombre, ce qui n'est pas désagréable.
On arrive assez tôt pour une baignade. La plage d'Otranto n'est clairement pas la meilleure, ni la moins pleuplée, mais cela fera l'affaire pour 2 heures.
J'ai réservé 2 nuits à Otranto dans un airbnb quelconque, et cela sera un très bon choix. le lendemain sera consacré au repos à la plage de Baia dei Turchi qui est un ensemble de criques sableuses au fond d'une pinède, juste en dessous de la plage  Alimini. D'ailleurs les deux peuvent etre rejointes à pied!
Un petit regret de ne pas être resté une nuit supplémentaire pour aller voir de l'autre côté Otranto les criques et balages du côté de la pointe, mais j'avais réservé la nuit d'après déjà...
En revanche je pense que c'est la ville touristique de Salento la plus peuplée le soir, avec vraiment beaucoup de gens dans le centre historique. 
Excellent diner à l'écart des sentiers battus et des restos touristiques, mais à deux pas du centre, au restaurant "Agroturismo La Casetta" recommandé par mon hôte. Ecellent rapport qualité prix.

Jour 6 Otranto - Gallipoli, 52km
Trajet très facile, ca doit être l'entrainement qui paie! :) le trajet aura été fait en deux étapes avec une pause à Maglie, ville agréable. En revanche côté trajet c'est la seule fois où Google maps nous aura laché en persistant à vouloir nous faire passer par la SS, alors que nous n'avons pas le droit. Du coup à Palmariggi il faut prévoir soi-meme de faire le détour par Bagnolo del Salento et Cursi, pour rejoindre Maglie...
A l'arrivée on va piquer une tête de Baia verde qui est une plage a seulement 2 km, facile en vélo! les portions de plage privées/publiques s'enchainent, et c'est plus calme de ce côté que du côté Adriatique. La mer est calme et belle. 
L'apéro a été pris du côté du port, à droite lorsqu'on rentre dans la vieille ville : La Lampara est une poissonnerie qui proposent de choisir de fruits de mer (on paie à la piece ou au poids) accompagné d'un verre de vin blanc. Parfait!
Lendemain repos à Baia verde également.

Jour 8 Gallipoli - Santa Maria al Bagno, 10km
Cette étape a été specialement faite pour aller au Parc national del Selvaggio dont les photos étaient magnifiques, et à refaire je remplacerai cette étape par une nuit du côté d'Otranto.
Le village est très agréable, l'ambiance balnéaire est sympa, il y a un peu d'animation, finalmeent nous avons été agréablement surpris par Santa Maria al Bagno et Santa Catarina dont nous attendions pas grand chose. En revanche petite deception sur le parc del selvaggio. le chemin pour accceder aux criques est très joli, il faut descendre au travers d'une pinède, mais ensuite il y a seulemment quelques criques rocheuses à l'écart de la foule qui se concentre sur la seule plage de sable, et la mer n'est pas très propre.
C'etait compliqué pour un environnement pas tellement plus sympa que baia dei truchi par exemple.

Jour 9 Santa Maria al Bagno - Lecce, 33km
Un avantage : cela nous a rapproché de Lecce!  
Le trajet a été specialement adapté pour faire une pause à Nardo et visiter le centre historique qui aut le coup d'oeil. ensuite trajet tranquille jusqu'à Lecce où nous rendons le vélo à lantenne Veloservice Lecce pour 30 euro de frais. Ce qui nous permet de passer quelques jours dans la magnifique ville de Lecce pour finir le séjour. 
et nous pouvons confirmer : Pizza&Co fait partie des meilleures pizzeria du Salento!


Si vous avez des questions et que vous préparez un voyage à vélo dans les Pouilles, n'hésitez pas aussi à lire le compte rendu sur ce blog que j'avais trouvé lors de mes recherches internet : http://nosvoyagesavelo.free.fr/Pouilles_Infos.htm

A bientôt



Services voyage