Forum Népal

Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

16 réponses

Dernière activité le 24/07/2017 à 21:28

Signaler
floooow
Le 26 août 2015
bonjour,

nous avons prévu de partir au Népal 3 semaines en octobre avec mon conjoint et notre fils qui fêtera ses 3 ans durant le voyage. nous pensons faire le trek du balcon des annapurnas. j'ai cependant plusieurs petites questions au niveau organisation.

ce trek me semble adapté pour un enfant mais qu'en pensez vous (nous vivons à 1000 mètres toute l'année)? nous souhaitons profiter du trek a son rythme c'est a dire sans forcement prévoir un programme de marche bien défini par jour mais plutôt en prenant le temps nécessaire (nous prévoyons bien sur de prendre un porte bébé).

est'il possible de solliciter un porteur en chemin? pour l'instant nous n'avons pas prévu de porteur etant donner que notre programme se décidera un peu au jour le jour. mais au cas ou le sac et/ou notre fils pèsent trop lourd (tout de même 17kg pour le petit), je me dit que faire appel aux services d'un porteur ponctuellement peut être une bonne alternative. qu'en pensez vous?

avez vous un village ou une adresse à me conseiller sur la route du sanctuaire pour y rester quelques jours avec mon fils (max 2800m à 3000m d'altitude) ? si le début du trek se passe bien, je me dit que ca peut être chouette de se poser un peu avec le petit pour prendre le temps  de faire des rencontres, découvrir davantage la vie dans un village.. et puis ca permettrai à mon conjoint de grimper au sanctuaire. ca me semble un peu trop compliqué avec le petit.

y a t'il des bus qui vont directement à pokhara depuis l'aéroport de kathmandou? en combien de temps?


pour le droit d'entrée à la réserve naturelle des annapurnas, la taxe est elle beaucoup plus cher sur place?


notre porogramme vous semble t'il possible en pratique???

enfin quel budget prévoir pour une petite quinzaine de jours de trek environ?


pour finir, tous les bons conseils ou bonnes adresses sont les bienvenus!! merci d'avance.

florence

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
Amelie.Bouillon
Il y a 6 mois
Bonjour, avez vous fait le trek du balcon des Annapurnas avec votre enfant? Auriez vous un retour à nous faire en vue de notre départ prochain pour le Nepak avec notre petit garçon de bientôt 3 ans également? En vous remerciant!

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
chamibri
Il y a 6 mois
Bonjour, 

Personnellement, je pense qu ' emmener un enfant de 3 ans
en trekking au Népal est totalement inenvisageable quelque
soit le trekking. 
Même emmener un enfant de 3 ans au Népal n ' est pas sans risque. 

Les conditions sanitaires ne sont pas bonnes au Népal. 

En cas de problème de santé, les Infrastructures à Katmandou
ne sont pas aux normes européennes. 

Quant au trekking, as tu envisagé sérieusement de faire marcher
un enfant de 3 ans pendant 6H par jour, lui faire subir 1000m de
dénivelée positive par jour et parfois autant en négatif,  et l ' emmener à 3200m ?

Cerise sur le gâteau, à la première étape au départ de Naya Pul
il y a 3420 marches à monter dans l ' AM. 

Pour moi pas la moindre hésitation. 

Bien cordialement, 
Jean-Michel

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
Bonjour Amelie.Bouillon,

Je partage l'avis de chamibri. Nous revenons tout juste d'un trek de 10 jours [Balcon + Base Camp des Annapurna] et cela nous semble complètement impossible à faire pour un enfant de 3 ans à moins que vous ne le portiez. Le chemin du Balcon est constitué en grande majorité d'escaliers en pierre irréguliers et l'ascension est assez pénible. Nous ne sommes pas des débutants en treks et randonnées et avons pourtant souffert physiquement sur ces chemins.

Enfin, le trek du Balcon vous emmène jusqu'à 3200 mètres d'altitude : il serait judicieux de demander un avis médical concernant les tolérances d'un enfant et les conditions d'acclimatation.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas.

Marion
Notre blog : We Are Not Trees

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
floooow
Il y a 6 mois
bonjour Amélie,

Nous avons bien fait le trek des balcons des annapurnas comme prévu avec Nino, notre fils qui a fếter ses 3 ans durant le voyage. Nous avons gardé des merveilleux souvenirs à tous les 3! Tout c'est super bien passé.

Nous avons commencer notre voyage par le trek pour ne pas être préssés par le temps. Nous avons fait le trek en 8 jours sans guide ni porteur. Mon conjoint portait Nino en manduca (pas en porte bébé de rando car trop enconbrant et moins confortable) et je portais le sac pour toute la famille. je ne suis pas du tout une grande sportive alors nous sommes parti légers avec plusieurs changes pour notre fils et le minimum pour nous mais tout de même une bonne trousse à pharmacie au cas ou. En respectant le rythme de notre fils, qui à marcher 2 à 3 heures par jours, en prenant le temps de nous arrêter manger tranquillement.. ce trek à été un réel plaisirs partagé!! 

d'un point de vue pratique, il présente l'avantage de trouver des ravitaillement en eau  fréquents donc pas besoins de porter des litres de flotte. On trouve aussi assez régulièrement de quoi se restaurer. Les lodges était sommaires mais propres et n'avons eu aucun souci d'un point de vue sanitaire. les plats proposés dans les lodges sont pour la plupart occidentaux et plutôt adaptés au gouts des enfants (pates, oeufs, légumes du potager..) Et puis avec un petit bonhomme on est vraiment toujours bien acceueilli! Nino s'est fait tout naturellement des petits potes dans les villages!

Concernant l'altitude, il courait comme un lapin au dessus de 3000m.. (nous vivons à déjà à 1000m). Nous sommes resté 2 jours tous les deux à chomrong (autour de 2000m) pour que mon conjoint, qui lui est sportif, puisse faire l'allé-retour seul au camp de base au pas de course. 

le plus difficile pour nous au final à été de retrouver la ville àprès cette belle aventure!
Nous somme ensuite déscendu dans le chitwan puis à Bodnath pour finir le voyage.

Nous avons depuis eu une petite fille et nous irons certainement fêter, pour elle aussi, ses 3 ans au Népal..

Vous partez quand??


Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
floooow
Il y a 6 mois
je viens de relire mon post.. ne tenez pas compte des nombreuses fautes d'othographes..
et bon voyage si vous ne donnez pas de nouvelles avant!!

Flo

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
yilian4
Il y a 5 mois
Tant mieux pour vous si tout s'est très bien passé cette première fois.

Mais qu'auriez-vous fait en cas de diarrhée très forte ? On ne peut pas réhydrater de force un enfant trop faible pour boire... il faut le perfuser.... Sans parler des diarrhées sanglantes....

En cas de problèmes graves au Népal mais relativement bénins en France grâce à nos hélicos et hôpitaux ? Torsion de testicules, appendicite, etc... On en opère tous les jours chez les enfants dans les hôpitaux en France....

D'autre part en-dessous de 1500-2000 m ça ne change pas grand chose niveau acclimatation. Donc vous n'étiez pas mieux préparés qu'un citadin de plaine.

Avez-vous pensé à faire un check-up médical à votre fils avant de partir, avec ECG ? Une malformation cardiaque passée inaperçue peut dégénérer en MAM et décès en quelques heures. Ça n'arrive pas qu'aux autres. Et pas que pendant les étapes de montée. 

Côté vaccins, savez-vous qu'il y a eu plus de 2000 morts au Népal récemment suite à une épidémie d'encéphalite japonaise ? Selon la période et les lieux où vous allez, le vaccin est recommandé.... Et bien sûr les habituels hépatites A et B, DTcoqP, ROR, ... A 3 ans on a un système immunitaire moins efficace qu'à 7 ans. De même, on plonge plus rapidement dans un état grave en cas de maladie.

Savez-vous faire face à un simple abcès lié à une blessure/piqûre d'insecte infectée ? Je pense antibio, incision, etc....
En cas de choc allergique ? 
La trousse médicale dans les lieux loin de toute réelle infrastructure hospitalière est vite très lourde et encombrante (et les présentations pédiatriques ne sont pas les mêmes que pour adulte : il faut tout avoir en double !). Facilement 5 kg pour un tel trek, sans compter le volume (les compresses stériles c'est mieux que les chiffons des habitants !).

Je dresse volontairement un tableau catastrophique. C'est pour être conscient de tous les risques afin de s'y préparer correctement.
Il y a plus de miracles que d'accidents....

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
chamibri
Il y a 5 mois
Bonjour, 

J ' avais déjà affirmé que c'est de l ' inconscience d ' envisager 
d ' emmener un enfant de 3 ans en trekking au Népal. 
Je profite des interventions de Ben&Marion et de celle très
complète de Yillian4 , pour dissuader les amis routards de
tenter une telle aventure. 
Bien cordialement, 

Jean-Michel

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
Bag
Il y a 5 mois
Bonjour,
 
Le Népal ce n'est pas les dangers de la jungle amazonienne où l'idée que je m'en fais car je ne la connais pas vraiment.... 
Je vis une partie de l'année au Népal depuis une dizaine d'année et j'ai effectué de nombreux treks avec mes enfants, en bas âge. De nombreux amis et la famille y sont allés aussi avec les enfants. Tout s'est bien passé à chaque fois, sans prendre de risques. Mon épouse, mes enfants et moi même n'avons jamais été gravement malade depuis 10 ans et nos nombreux mois passés au Népal, dans les montagnes et même en période de mousson. La diahréé ça peut arriver, mais en France aussi. Ce n'est pas à prendre à la légère mais ça se traite très bien.
Et puis l'état sanitaire du pays n'est pas un vaste nids de microbes ou de virus. Et en cas de gros problèmes, avec une bonne assurance ,l'hélico peut venir chercher quelqu'un de malade en 1-2 heures et le déposer à l'hopital de Kathmandu. Il n'y a plus de risques de randonner au Népal qu'en France, si ce n'est à s'acclimater à l'altitude au delà de  3000m
Et les hopitaux de Kathmandu dans lesquels sont amenés les touristes sont très compétents. Et eux aussi ils opèrent des enfants tous les jours et avec succès... et sans complications post opératoires. oui oui, c'est possible même dans ce pays sous développés et pas propre  qu'est le Népal.
A mon avis pour un voyage au Népal avec des enfants : Vaccins basiques à jour + itinéraire à altitude moyenne + accompagnement par un  guide népalais + porteur si vous voulez marcher à l'aise + pharmacie de base ( 1kg de pharmacie c'est déjà pas mal) + assurance hélico ET PROFITEZ de la vie et de la chance d'emmener des enfants dans une si belle aventure qui leur laissera des souvenirs (agréables) inoubliables.
Ecrire des messages aussi alarmistes, ça me paraît un peu trop fort, même si je ne suis peut-être pas le plus objectif car amoureux de ce pays.
Mais il n'en reste pas moins que mon expérience (objective celle-là) avec des enfants depuis 10 ans est bien réelle... et plutôt rassurante. J'espère ne pas être inconscient, à moins d'avoir eu un sacré bol d'avoir été épargné depuis toutes ces années. 
Namaste et bons voyages

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
yilian4
Il y a 5 mois
Bonjour,
Comme vous le précisez, vous avez une bonne assurance hélico (qui comme en France ne permet pas à l'hélico de voler en cas de mauvaises conditions, mais au moins vous n'hésiterez pas à le solliciter si nécessaire).

Oui, une diarrhée se soigne. Je parlais des diarrhées plus graves. Celles qui nécessitent une hospitalisation. Il faut aussi l'envisager. Comment le gérez-vous ? Ce n'est pas quand ça arrive qu'il faut se poser la question. C'est la première cause de mortalité en-dessous de 5 ans au Népal.

Gestion du MAM également. Donc consultation médicale poussée pour déceler ce qui pourrait rendre un séjour en altitude catastrophique (beaucoup de malformations cardiaques passent inaperçues...). Comme vous le dites, pour des enfants, treks en altitude modérée.

Bien sûr le plus souvent tout va bien, et heureusement. Mais on doit aussi en tant que parent responsable d'un enfant envisager de faire face aux choses susceptibles de se produire.

Quant à la pharmacie, j'aimerais bien en avoir une d'un kilo seulement quand je pars plusieurs jours en autonomie avec les enfants (+adultes). Rien que les antibios c'est lourd car pas de comprimés pour ceux que devraient prendre mes enfants : poudre à diluer (donc bouteille d'eau minérale à rajouter). Puis paracétamol, anti diarrhéiques, cortisone, anti histaminique, pansements, elasto, betadine, compresses, gants stériles, bande, de quoi suturer, ... Je rajoute de quoi perfuser en attendant les secours c'est toujours ça de gagné (chaque minute compte, et parfois nuages donc c'est à pied qu'on doit aller voir les secours) et avec du matériel stérile dont je ne doute pas (propagation VIH et hépatite B au Népal...).
Le dernier voyage on avait plusieurs jours à 24 heures d'hôpital. Notre pharmacie faisait bien plus que 1 kg ! Mais on était complètement autonomes niveau sanitaire.
En France et en Europe, ma pharmacie ne fait pas 1 kilo, même en montagne sur plusieurs jours.

Vous habitez le Népal, vous avez un mode de vie adapté à ce pays depuis 10 ans et vos amis ont pu bénéficier de votre expérience. C'est tout à fait différent pour le touriste lambda qui ne vient que 3 semaines.

Personnellement, je ne me ferais pas opérer à Kathmandu, sauf si urgence vitale. J'ai plus confiance dans les hôpitaux à Hong-Kong ou Singapour ou Kuala Lumpur par exemple. Pas envie de me retrouver avec un VIH ou une hépatite quelques mois plus tard.

Enfin, les chiffres de la banque mondiale pour 2015 donnent une mortalité infantile de 3% au Népal. En France c'est 10 fois moins : 0,4%. Ce n'est pas qu'une question d'éducation, de vaccination, de malnutrition. C'est aussi une question d'accès aux soins en termes de coût et d'infrastructures (routes, hélicos, etc...).

Donc le choix du trek a son importance. Vous connaissez votre pays, vous savez choisir où aller. Pas M et Mme lambda.

Mettre en garde ne veut pas dire interdire mais anticiper.

YiLian

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
Amelie.Bouillon
Il y a 5 mois
Merci pour ce message de partage d'expériences, exactement ce que nous souhaitions dans ce poste : pour les messages alarmistes, nous sommes déjà tout à fait au fait des dangers et risques, puisque la toile en regorge ! et ça n'est pas une redite que nous venons chercher, mais plutôt des témoignages d'expériences de parents éclairés avec enfant, et en effet qui ne soient pas "touristes lambdas" puisque nous ne nous considérons pas comme tel non plus dans le cadre d'un voyage au très long cours sac au dos... 

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
yilian4
Il y a 5 mois
Alors gardez vos oeillères et ne lisez que les messages qui vont dans le sens de ce que vous pensez, Google est justement fait pour ça, lui qui trace toutes vos recherches et vous montre en majorité ce qui va dans votre sens...
Le voyage n'est-il pas fait entre autres pour s'ouvrir aux autres, aux autres opinions, aux avertissements de voyageurs + ou - expérimentés ?

J'ai perdu une copine montagnarde confirmée lors d'un trek au Népal. En une nuit elle est morte d'un MAM. Après 15 jours en altitude, c'était vers la fin du trek. Son copain qui dormait à côté d'elle s'est réveillé trop tard quand elle bavait déjà. Un médecin présent par hasard dans un autre lodge n'a rien pu faire. Je vous passe les détails. L'autopsie a révélé une malformation cardiaque. Pourtant tout allait bien au moment du coucher.
C'est rare, mais personne n'est à l'abri. C'est pour cela qu'on recommande un bilan médical (certaines agences l'exigent). Son cas n'est pas isolé (Himalaya ou Andes).

Je connais plein de randonneurs et alpinistes autour de moi. Plein de collègues "touristes lambdas" aussi. Devinez chez quelle population il y a le plus de symptômes de MAM ? Chez les touristes ! Ils montent trop vite en altitude et pensent qu'avec des médicaments ça passera. Médicaments qui soit dit en passant bouzillent les reins...

De surcroît voyager en backpacker ne veut pas dire que vous savez randonner en sécurité. Cela ne dit rien de votre expérience de la montagne. Vous ne l'avez pas précisé dans votre message initial. Et faire un tour du monde n'a rien à voir avec une semaine de rando dans les Alpes. 
J'ai travaillé plusieurs étés en refuge en montagne dans les Alpes, et je peux vous dire qu'on en a récupéré, des randonneurs en perdition ! Pour d'autres c'était trop tard (l'hélico ne ressuscite pas les morts). De par mon métier je suis régulièrement au courant des secours les plus farfelus dans ma région... On a un devoir d'information quand on est formés et pro. Vous n'avez rien précisé de vos connaissances donc on met en garde. 
Au Népal qui a des infrastructures bien plus légères qu'en France, on ne peut pas laisser dire qu'un trek se prépare comme en France. Il y a bien plus d'engagement.
Même s'il fait beau et qu'il y a des hélicos, vous appelez comment les secours ? Téléphone portable ? Non. Radio pro de secours (en France, accessible aux particuliers aussi, et qui passe partout dans nos montagnes mais pas au Népal) ? Téléphone satellite, et c'est un autre coût... Sinon à l'ancienne : avec ses pieds ! Donc renseignez-vous bien pour le choix de la rando.... Autonomie veut dire autonomie, pas comme chez nous. 

Je ne vous dis pas que vous êtes inconscients, nous-mêmes on est en train de réfléchir à un trek au Népal avec nos enfants, je tiens juste à vous faire vous poser des questions pertinentes pour vous éviter des galères ou pire.
Un homme averti en vaut deux.
C'est vraiment dans ce sens qu'il faut lire mes posts.


Et je peux vous dire que ma pharmacie, elle a servi plus d'une fois (pas que pour nous d'ailleurs....) !

Bag vous recommande aussi guide et porteurs.... Et lui n'est pas lambda !  

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
willemspie
Il y a 5 mois
Yllan4 a raison, le mieux est de rester chez soi et ne rien faire du tout. Surtout pas d'enfant ! C'est beaucoup trop dangereux ! Et quand ils deviennent adolescents quels risques ne vont-ils pas prendre ! 
Ou alors devenir president pour etre toujours suivi d'un helicoptere, d'un medecin personnel et de gardes du corps ...

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
yilian4
Il y a 5 mois
S'il vous plait relisez mon dernier message Willemspie : je préconise de ne pas partir "à la scoot youkaidi youkaida" mais d'avoir conscience de tous les risques pour mieux s'y préparer.
Je dis que nous aussi on prépare un trek au Népal avec nos enfants. Mais pas n'importe comment.
En aucun cas je dis de ne pas partir au Népal avec ses enfants comme vous le suggérez.

C'est à cause de gens qui font n'importe quoi sans préparation et en toute inconscience que les pouvoirs publics en viennent à interdire certains sentiers (j'en connais 3 officiellement interdit autour de Grenoble....), et que régulièrement on remet en cause le principe de gratuité des secours (mais ça ne gêne personne que nos impôts servent à payer tous les CRS nécessaires à chaque débordement de match de foot, on ne va quand même pas faire payer les supporters). Autre débat.
La liberté, cela va de pair avec la compétence. Qui n'empêche pas la malchance ou les risques, mais les réduit fortement. Tous les accidents et décès ne sont pas publiés dans les journaux. Les causes non plus. Mais ensuite, ça discute dans les services de l'état et on nous prépare de nouvelles interdictions. Alors j'encourage la formation, l'information de tous les publics, pour qu'on puisse continuer à aller en montagne en toute liberté. Et chaque comportement inconscient est une entrave à cette liberté. 

Donc relisez s'il vous plaît mes posts avec des lunettes si nécessaire: en aucun je dis de rester chez soi. Je dis de bien se préparer sans inconscience.

Les inconscients étant ceux qui savent déjà tout sans écouter les conseils des professionnels ou de personnes comme Bag qui ont passé 10 ans sur place. Bag conseille pharmacie, vaccins, guide, porteurs, altitude modérée, assurance hélico

Un dernier conseil (ceux qui savent déjà tout ne lisez pas !) : il paraît que certaines assurances n'assurent qu'en-dessous d'une certaine altitude précisée dans le contrat... Bien lire le contrat avant de s'engager pour être sûr d'être assuré partout où on va !

Bon trek en famille, bien préparés, où que ce soit.
YiLian

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
Amelie.Bouillon
Il y a 5 mois
Merci à tous pour vos messages, prudents réservés, optimistes etc! Je continue mes recherches car la toile sert à cela mais clos la discussion ici afin de ne pas tomber dans la polémique des discussions enflammées sur la sécurité avec les enfants. Comme vous l'avez très bien dit il est difficile de juger à qui on parle derrière un ordinateur (expérience? Matériel? Médecin?), ce qui entraîne des messages de prudence qui ne sont heureusement que bon sens pour beaucoup!
Les avis ont été donnés, restons dans la bienveillance et le partag d'expériences (bonnes ou mauvaises d'ailleurs!), ce serait dommage que les forums servent à autre chose :) merci et bons voyages à tous!

Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
floooow
Il y a 4 mois
bonjour,

je rentre d'une semaine de vacances et je suis franchement surprise par la tournure de la discussion.. je ne relance pas le débat mais je souhaite tout de même répondre aux "attaques" nous faisant passer pour des parents totalement inconscients ou irrésponsables et donner davatages d'infos pour les personnes que notre expérience intéresse. 

pour informations:

concernant l'itinéraire que nous avons choisi:
- départ naya pul (autour de 1000m)
-landrung (1565m)
-gandrung ( 1950m)
-chomrung (2100m): 2 jours de pause avec le petit pendant que mon conjoint faisait l'allé-retour au camp de base.
-tadapani (2590m) avec un passage au dessus de 3000m pour rejoindre ghorepani
-ghorepani (2775m) + poon Hill (3200m) au petit matin (allé retour vers un point de vue donc possible de l'éviter)
-Hille (- de 2000m)
-retour a Naya pull

-pour les passages les hauts, il est possible de redescendre en altitude rapidement.
-pour info, la présurisation d'une cabine d'avion est comparable à une altitude de 1800 à 2400m..
-des villages ponctuent tous le trek avec de l'eau minérale en bouteille ou filtrée (au choix) très fréquement avec la possibilité de se restaurer et d'être logé si besoin de faire une pause.
-le réseau téléphonique est bien développé avec connexion wifi dans tous les villages ou nous avons passé la nuit.

-l'itinéraire est très bien indiqué (mieux  que certains sentiers de randonné en France) et très fréquenté.
-Il n'y a aucun passage engagé et les ponts ont tous été remplacés et sont en parfait état. 
Certes, les passages avec de nombreuses marches peuvent être "éprouvant" mais sinon on a pas envie de faire un peu d'efforts, on reste dans son canapé....

Pour le guide, c'est surtout d'un point de vue culturel qu'il est intéressant sur ce trek il me semble. Pour le porteur, c'est pour plus de "confort" mais loin d'être indispensable (hormis si vous voulez emmené votre ipad, sèche-cheveux, crème anti-rides ou autre truc inutile..)

Attention, je ne dit pas qu'il ne faut pas prendre de guide et de porteur!! le tourisme est une source de revenu importantes pour les népalais.
Mais comme nous avions choisi de respecter au maximum le rythme de notre enfant,  il était difficile de suivre un programme avec un nombre de jours établi à l'avance...


concernant l'équipement:
- notre trousse à pharmacie à été constitué en collaboration avec notre médecin. En plus de la trousse de base pour le trek (premiers secours, antibios larges spectres...), nous avons échangé pour la compléter en fonction des fragilités de chacun et de l'état sanitaire du pays à cet instant. je ne peut pas dire quel poids faisait la trousse mais pas 5 kg c'est certain!

-pour le reste, si on enlève tout le superflux ca pèse pas bien lourd. (a noté que du bon matériel type duvet, chaussures, vêtement de montage peuvent être acheté ou loué si besoin à Katmandu).


Yilian, vous avez du vous méprendre sur le trek en question lors de la discussion.. Vous etes en colère, certainement pour de bonnes raisons mais ca ne vous autorise pas à être aussi virulent sur ce genre de forum. 
J'ai partagé dans un premier temps une aventure humaine mais vous avez raison, il est important d'être prévoyant, préparé et informé.  

Pour notre part, nous essayons de profiter de la vie, de faire confiance à la vie, de nous ouvrir à d'autres cultures et modes de vie en famille sans être paralysés par la peur ou tout les malheurs qui pourrait nous arrivés à chaque instant chez nous ou ailleurs.. A mon sens, nous ne sommes pas pour autant des parents inconscients et irrésponsables..

Je reste dispo et répondrai avec plaisir si je peux partager d'autres infos concernant notre expérience. En revanche, si c'est pour me défendre de nouvelles attaques voir insultes, j'ai autres choses à faire..

flo





 



Re: Organisation balcon des Annapurnas avec enfant octobre 2015

Signaler
Tashiling
Il y a 4 mois
Je reste ébahi par les contres vérité qui émaille cette conversation, vivant au Népal depuis des lustres, j'ai vue nombre de familles faire avec leurs enfants des treks, parfois en haute altitude. Je conseille simplement aux parents d'enfant en bas âge de ne pas dépasser les 3200 et d'être très attentifs au mal des montagnes qui peut apparaitre même plus bas.
Je ferais remarquer à tous les beaux parleurs qui ont empli ce forum de leurs préjugés ethnocentrés que les enfants népalais survivent dans ce pays, sont plutôt intelligents et débrouillards, et ne meurent pas comme des mouches.
Récemment une fillette de 8 ans venant du Tibet par des cols à plus de 5000 m a rejoint l'orphelinat qui fait face à notre maison, une autre de 6 ans est arrivée de la Tsum valus ou elle habitait à plus de 4600 m avant la mort de sa mère et je pourrais citer bien d'autre cas…
La situation sanitaire au Népal a depuis une dizaine d'années largement évolué en bien, et de nombreuses routes parcourent maintenant les hautes vallées, et franchiront bientôt les plus hauts cols, il faudrait que chacun prenne conscience que l'époque héroïque est finie, que le Népal se modernise très vite. Ce qui était compliqué il y a peu est maintenant facile.Prenez quand même une bonne assurance, l'hélicoptère coute cher, et une jambe cassée ou un ménisque (j'ai fait cette mauvaise expérience l'année dernière) peut devenir pour des touristes une très mauvaise expérience.Bon voyage, profitez de vos enfants et du Népal  !

Services voyage