Forum Parcs nationaux de l'Ouest américain

Ouest Addict #2 : Journal de bord d’un voyage en famille

213 réponses

Dernière activité le 13/03/2016 à 21:22 (consulter)

Signaler
darth
Le 15 juillet 2015
A deux nuits du départ, rien ne manque. Du moins je l’espère. Ma crainte surtout c’est d’oublier les détails de cette aventure… Alors j’ai décidé d’écrire ce journal, et de le partager avec vous, amis du routard.

La genèse de ce 2ème voyage en famille dans l’Ouest est à trouver dans ce que l’on appelle communément sur ce forum le "West Blues" (droits à Eric pour l’expression). Les US je connaissais déjà. Un peu. De par plusieurs voyages professionnels, qui m’avaient permis aussi de découvrir pas mal d’à-côtés.

L’été dernier, je profitais d’un congrès à San Diego pour emmener chérie et enfants – alors âgés de 10, 7 et 4 ans. Pour éviter de leur imposer trop de kilomètres, nous avons fait rapidement le choix de limiter notre périple à la Californie, jusque San Francisco en passant par Los Angeles, Las Vegas, Death Valley, Mono Lake, Bodie, Yosemite et Monterey. La préparation de ce voyage m’a fait découvrir ce forum – et ses habitués, comme Mayannick, Vegas ou Hiacinthe. Je suis rapidement devenu "addicted", et la lecture de toutes vos contributions, et des blogs de Fred, boncampeur ou katze; puis des compte-rendus de voyage de djo ou d'Eric m'a donné l’envie d’en voir plus… Et dire que nous n’avions même pas encore décollé pour la Californie.

Et là, sur place, la baffe. La sympathie des Américains, la qualité de l’accueil et du service, et le plaisir du road-trip, de la ligne jaune au milieu de ce ruban de goudron qui sillonne des paysages à couper le souffle. Même si je connaissais déjà. Un peu. Nous sommes sous le charme – et passons des vacances d’une qualité exceptionnelle. L’addiction est à son comble.

Tous les ingrédients étaient réunis pour qu’à peine rentrés, il fallait que je prépare le périple suivant. Une envie irrésistible d’y être encore que je tentais de combler. Convaincre la famille fut chose aisée, ce sera pour cet été. Plus difficile: l’itinéraire. Seule certitude, un départ à nouveau de San Diego – où j’assisterai à la même conférence. Et puis la durée: nous resterons 4 semaines aux States. Mais il y a tant à voir que les choix sont rudes… Surtout ne pas tomber dans le piège de rajouter des points d’intérêt au détriment du temps à y consacrer pour en profiter pleinement. Ceux qui ont suivi l’élaboration de celui-ci se souviennent de cette ébauche passant par le sud de l’Arizona, puis remontant au travers du Nouveau Mexique. Finalement, nous avons changé notre fusil d’épaule, et avons laissé de côté le Nouveau Mexique, ce sera pour une prochaine fois – mais je vous laisse découvrir notre itinéraire au fur et à mesure de ce compte-rendu…

Plus que 2 fois dormir... Un peu...

ça donne envie !

Signaler
Vegatroll
Il y a 2 années
Une bien belle introduction qui donne envie de suivre vos aventures ! 
Pour moi, le départ sera dans plus d'un mois. D'ici là, je compte sur ce compte-rendu pour m'aider à patientier.
Bon voyage !

comme les gamins

Signaler
Mayannick
Il y a 2 années
,,
Plus que 2 fois dormir... Un peu...

Comme les gamins, encore deux dodos...
Ce n'est pas une critique hein! juste une sensation que je continue ressentir malgré mon grand âge!
Tu as raison d'avoir zappé le nouveau Mexique, en général c'est après que l'on y pense.
Je  souhaite que ton voyage t'apporte ce que tu en attends, et qu'il te donnera envie de repartir encore et encore...

comme des gosses

Signaler
darth
Il y a 2 années
Merci à tous les deux pour vos bons voeux
@Vegatroll, je tenterai d'être à la hauteur dans mes récits pour te rendre l'attente moins longue!

,,
Comme les gamins, encore deux dodos...
Ce n'est pas une critique hein! juste une sensation que je continue ressentir malgré mon grand âge!

Ô combien tu as raison Mayannick! Et là comparaison ne s'arrête pas là: dès la confection de l'itinéraire, nous sommes des gosses faisant leur liste de Saint Nicolas (ou pour le Père Noël ;-)), en épluchant tous les catalogues en entourant les sites que l'on veut découvrir!
Et comme les gosses, il y a des cadeaux qu'on ne recevra pas cette année, mais qu'on espère bien recevoir l'année d'après.
L'envie d'y retourner encore et encore ce n'est pas ça qui manque - et tes chroniques ainsi que plus récemment celles de Fred sur l'Oregon ne font qu'allonger ma liste de Saint Nicolas!

Mais first things first - d'abord savourer ce voyage, je sais déjà que je serai là aussi comme un gamin qui s'émerveille en découvrant ses cadeaux au pied de la cheminée...

Plus qu'une journée et un tout petit dodo
-darth

sympa les dodos

Signaler
thepopmarie
Il y a 2 années
je suivrais votre post aussi, moi il me reste 52 dodos...

Enjoy and take care

Signaler
erjome
Il y a 2 années
Salut darth,

Bon voyage avec ta tribu vous allez vous régaler. On va en avoir des choses à se raconter à la rentrée c'est cool.

Pour moi J-2, départ demain soir pour Marseille et samedi soir je suis à Montréal. Cela commence à sentir le sirop d'érable et le caribou ah ah ah.....Faisant une infidélité à l'Ouest je ne posterai pas de message en live comme l'année dernière mais j'enverrai une carte postale sur le forum US depuis Boston mon unique escale chez l'oncle Sam.

So long

Eric

Bon voyage

Signaler
rafa
Il y a 2 années
Bonsoir Darth
Je tesouhaite le meilleur voyage possible .
Apres nous etre taquiné sur la météo , je te rassure il fait étrangement bon sur les pistes de l'ouest. 
En dehors de Bryce qui est une annexe de la foret de Fontainebleau pour les français pas grand monde dans les parcs .
PProfite bien de cette nouvelle expérience et c'est vrai que la plupart d'entre nous avons été au NM apres d'autres voyages dans l'ouest . 
A tres vite sur le forum.
Fred
Curieusement j'arrive à passer une photo , considère donc ça comme cadeau de bienvenue... White Pocket !!!
Bon voyage - rafa

Bon voyage !

Signaler
Hiacinthe
Il y a 2 années
Bonjour darth,

Profite bien de ton voyage. Je suivrai avec plaisir ton compte rendu.

Bon voyage également à toi, joeric, qui est sur le starting-block!

Merci pour cette belle photo, Fred. Dans la forêt de Fontainebleau, quand on s'éloigne des sentiers les plus fréquentés, on trouve moins de monde qu'à Bryce Canyon sur le trail Navajo loop > Queen's Garden. C'est vrai qu'à Bryce, si on veut être plus tranquille, il faut mieux faire une autre randonnée. Concernant la forêt de Fontainebleau, elle  est tellement grande qu'on peut se retrouver seul, nous nous sommes même perdus ! Cela nous a inquiétés parce que la lumière déclinait et on ne voulait pas passer la nuit dans la forêt. Heureusement, nous avons rencontré des personnes qui ont pu nous emmener en voiture jusqu'au parking où nous avions laissé notre voiture.

darth, j'ai hâte de lire ton compte rendu.

A bientôt !

Hiacinthe 

vos messages

Signaler
darth
Il y a 2 années
Merci à tous pour vos messages - qui me motivent à la rédaction de ce carnet; et j'ai déjà de quoi raconter!

@Fred: ta photo est superbe! Encore un site pour ma liste; c'est Saint Nicolas qui n'saura pas où donner de la tête...
Sinon, on a bien reçu l'autre cadeau de bienvenue... Il y a de l'orage en ce moment à San Diego...

Vendredi 17 Juillet : Bruxelles – San Diego

Signaler
darth
Il y a 2 années
…ou la journée qui ne finit jamais…

4:15 Branle-bas le combat. Ce n’est pas aujourd’hui qu’il faut oublier de se lever ! Nous mettons une petite demi-heure pour apprêter tout le monde – et en route pour l’aéroport de Bruxelles National. Outre sa proximité : une trentaine de km, l’aéroport est intéressant pour son parking longue durée : de 7 à 30 jours, il n’en coûte que 99€. Et ce parking n’est qu’à 5 minutes à pied du hall des départs.
Notre plan de vol fait escale à Londres puis Dallas. Personne n’aime cumuler trop d’escales, mais comme cet itinéraire nous faisait gagner plus de 250 euros par billet lors d’une promotion British Airways en octobre 2014, nous n’avons pas hésité une seconde. Le risque d’une escale, c’est bien sûr de rater sa correspondance en cas de pépin quelconque ! J’avais donc prévu 3 heures à chaque escale. En me disant : tant pis si on arrive un peu plus tard à San Diego… Bien m’en a pris. Même si…
Nous avons près de 4h à Londres Heathrow : donc tranquille, heureusement – car c’est assez bondé, il nous faut quasi 1h30 entre l’atterrissage et la sortie du contrôle sécurité. Et ce sans changer de terminal…
Nous passons ensuite un vol transatlantique très confortable ; écrans individuels avec manette de jeux, plusieurs films proposés en français, et un espace généreux pour les jambes.

Dallas. On dit souvent sur ce forum qu’il faut minimum 2h30 – 3h00 pour accomplir les formalités d’entrée sur le territoire US. Pour pallier à tous les aléas du voyage. Tous ?
Nous atterrissons avec 30 minutes d’avance, ce qui porte notre layover à 3h30. Cette avance sera vite résorbée, car nous perdons déjà 20 minutes dans l’avion à attendre qu’une gate se libère. Passage de l’immigration : pour les résidents ou possesseurs d’ESTA, le scan du passeport, la prise d’empreintes et photo se fait désormais sur des bornes automatiques – sensées accélérer le processus… Tu parles ! Plusieurs bornes sont out-of-order, nombre de voyageurs ne comprennent pas comment s’en servir, résultat une longue queue qui nous fait perdre un certain temps. Arrivés face au système pourtant facile à utiliser, on se demande néanmoins l’intérêt de prendre les empreintes digitales des enfants. Pour la photo de ces derniers, pas d’autre solution que de les porter pour les amener à la hauteur de l’objectif. Bref : pour la technologie américaine : on repassera. Mais alors que tout semblait suivre un cours normal, un message peu rassurant apparaît : a traveller has a referal. Rapidement un agent nous explique que l’on doit se présenter à un guichet « classique » dans ce cas. Sauf que là, c’est une queue de plus de 100 personnes qui nous attend ; pour seulement 2 guichets !
L’attente paraît interminable. Une fois l’immigration passée, il nous reste moins d’1h30 avant le décollage. Nous récupérons nos bagages enregistrés – non sans avoir dû se renseigner car notre vol entrant avait déjà disparu des écrans, enchainons les queues de la douane puis de la sécurité, prenons le métro automatisé pour nous rendre du terminal D au C (qui sont opposés l’un à l’autre), on voit les minutes décompter, et sent le stress monter. Finalement, nous arrivons à la porte pour l'embarquement 20 minutes avant le décollage, et nous plaçons dans une nouvelle queue.

Ouf, we made it…
Bip.
Re bip.
Nos cartes d’embarquement ne passent pas. Pas de panique, on nous place de côté le temps d’embarquer les autres passagers. Ce dernier vol est sur American Airlines, et British Airways n’avait pas procédé à notre enregistrement sur celui-ci. On ressort les passeports. Et là nous assistons à une scène chaotique, avec 2 hôtesses qui s’acharnent sur leur clavier sans aucune coordination, me redemandant les passeports un à un plusieurs fois. Une troisième est en ligne avec l’avion : « hold on… » jusqu’au fatidique « they can no longer wait, you gonna be on the next flight ». Coup de grâce pour les enfants. L’ainé s’effondre en larmes, les 2 plus jeunes sont morts de fatigue et ne tarderons pas à s’endormir dans des positions improbables.

19h. Next flight, c’est à 22h pour une arrivée à 23h à San Diego. Comme lot de consolation, un voucher de 60$ pour manger dans le terminal. Nous allongeons nos 2 larves endormies sur les banquettes de notre table au restaurant, et demandons au serveur si il n’a pas d’autres lits. Nos ventres ont faim, mais on n’a pas d’appétit. Nos assiettes ne se videront qu’à moitié.
23h. Atterrissage à San Diego. Ici aussi, des minutes dans l’avion à attendre qu’une porte se libère.
Nos bagages eux avaient bien embarqué sur le vol où nous n’étions pas enregistrés. Nous les récupérons donc auprès d’un agent d’AA ; mais tout est là.
Direction Hertz pour prendre possession de notre première voiture du séjour. L’employé vante en long et en large les mérites de leur full protection pack d’assurance ; je dois l’interrompre pour lui rappeler que j’ai déjà LDW et LIS. Ah oui. And for yourselves and you personal belongings ? On a déjà notre assistance voyage. Il avait compris qu’on n’était pas tombé de la dernière lune, malgré nos airs de zombies. Une dernière tentative pour un prepaid fuel plan – mais ici aussi l’affaire est vite pliée.

0h30. Arrivée à l’hôtel. On est à bout de forces, mais soulagés. On laisse le bagagiste prendre nos valises, et la voiture au valet. Toujours étonnés de voir autant de personnel actif, malgré l’heure. Mais c’est ça le service à l’américaine ; et dans les conditions actuelles, il est plus que bienvenu !
1h bien passée. Malgré l’excitation qui les empare, les enfants n’auront pas trop de mal à s’endormir. Ainsi se termine cette journée de… 30 heures.

Il est presque 7h ici et je termine ces mots. L'orage gronde, et toute la tribu dort paisiblement.

Quel voyage !

Signaler
Hiacinthe
Il y a 2 années
Bonjour darth,

Vous êtes le 2ème qui galère à l'escale de l'aroport de Dallas. Le routard "inc" a décrit son "univers impitoyable" à l'aéroport de Dallas, qu'il n'est pas prêt d'oublier (son post "Découverte : un mois aux States"). Il a quand même pu embarquer sur le vol prévu. Malheureusement pour vous, vous avez dû attendre le vol suivant qui partait 3 h plus tard.

Vous deviez vraiment être tous morts de fatigue. Quelle journée !

Maintenant, tout ça est derrière vous, profitez-bien de votre road trip !

A+

Hiacinthe 

tout se finit bien

Signaler
Mayannick
Il y a 2 années
Finalement tout se finit bien!
Pour relativiser je pourrais te raconter une escale à Washington,  dernier avion à atterrir juste avant une tempête tropicale. Un bagage perdu. 4h d'attente, on croit qu'on embarque, mais non, l'avion a subi une avarie electronique pendant l'orage,  on cherche un autre avion, à nouveau 4h d'attente,  on embarque dispersés dans l'avion,  les enfants qui sortaient d'un sommeil comateux n'ont même pas râlé.  Arrivée à 5h du matin à SF, valise pas retrouvée,  déclaration à remplir, longue comme le bras. Bagage livré le soir à l'hôtel alors que tout le monde setait écroulé de sommeil après 48h sans dormir. ça forme les voyageurs. Je propose qu'en septembre on cree une vonversation sur les escales les plus épiques.  Il y aurait de quoi raconter!!!
Mais bon, le "vrai" voyage commence!!!! 

C'est derrière nous

Signaler
darth
Il y a 2 années
,,le "vrai" voyage commence!!!! 
Tout à fait, autant ce sont de véritables épreuves quand on se retrouve au coeur de tels "univers impitoyables", autant ces mésaventures peuvent nous sembler bénignes après coup quand (comme souvent) ça se termine sans véritable conséquence.

Samedi 18 Juillet: La Jolla

Signaler
darth
Il y a 2 années
Pas grand chose à raconter aujourd'hui :( j’avais prévu de faire quelques balades dans le Torrey Pines State Park, et puis terminer tranquillement sur une plage de La Jolla.

Mais c’était sans compter sur le déluge qui s’est abattu sur la région de 10 à 16h. Cela ressemblait à ça :
Samedi 18 Juillet: La Jolla - darth
[mode privé on] Je ne ferai aucun rapprochement avec un présage lancé par un autre forumeur taquin – pour les réclamations, s’adresser au bureau de Marabout Fred ;-) – OK en l’occurrence je l’avais peut être cherché un peu...[mode privé off]

Nous tuerons ces heures à l’outlet de Carlsbad – en courant dans les grosses gouttes, puis au Walmart. Sur le retour, comme ça se calme, nous passons quand-même à La Jolla et visitons La Jolla Cove et the Children’s Pool Beach. Pour l’anecdote, cette plage avait été initialement aménagée pour les enfants : pour leur procurer un endroit où ils peuvent se baigner en toute sécurité, des brise-lames ont été construits de part et d’autre. Mais cet aménagement eut une conséquence inattendue : les phoques ont trouvé cet endroit bien à leur goût, et ils sont des dizaines à s’y prélasser tous les jours.
Nous passons pas mal de temps à La Jolla Cove, où en crapahutant quelque peu sur les rochers, on peut s’approcher aisément des phoques, cormorans et autres oiseaux marins.
Samedi 18 Juillet: La Jolla - darth
Samedi 18 Juillet: La Jolla - darth
Pour terminer la journée, nous nous promenons le long de la baie sur la presqu’île de Coronado, avec une magnifique vue de San Diego by Night.
Samedi 18 Juillet: La Jolla - darth
Allez, appelons ça un début tout en douceur :)

un sacré début de voyage

Signaler
Vegatroll
Il y a 2 années
Quel sacré début de voyage ! Mais au moins ça y est, vous y êtes ENFIN !
En espérant que le temps soit de la partie pour la suite... cette météo me rappelle notre journée au Grand Canyon l'an dernier, un déluge...
La pluie aura au moins le mérite de vous permettre de vous reposer un peu de votre périple en avion. :)


la malédiction de la météo

Signaler
erjome
Il y a 2 années
Salut  darth,

Tu demarres à fond.......Je vais te suivre à  distance  mais une chose  est  sûre la malédiction de la météo n'est pas finie. Je suis arrivé tard hier soir à Montréal et après une courte nuit je viens de tirer les rideaux et découvrir qu'il pleuvait. C'est la poisse pour tout le monde cette année. Un petit déjeuner et je file chercher la bat mobile chez Mr  Alamo. Direction dans la foulée Ottawa en espérant que....

malédictions, observations et prévisions

Signaler
darth
Il y a 2 années
Salut Eric!
hé non les dieux de la météo ne nous gâtent pas cette année :(
Ici il est tombé hier 25 litres au mètre carré ! En une seule journée, le record historique de précipitations cumulées sur le mois de juillet a été battu. Nous subissons en fait l’influence de la tempête tropicale Dolorès qui se situe dans l’océan à hauteur du Mexique, et devrait atteindre notre latitude demain lundi. Les prévisions n'étaient pas bonnes pour aujourd’hui et demain.
Et pourtant, ce matin le ciel est complètement dégagé – et le risque d’orage est passé de 60 à 20% j’y comprends plus rien à ces prévisions !
malédictions, observations et prévisions - darth
Je te souhaite le même ciel ce matin! (et pourvu que ça dure...)
-darth

Dimanche 20 juillet: le Zoo de San Diego

Signaler
darth
Il y a 2 années
Le soleil est de la partie ce matin – profitons-en ! Quand on demandait aux enfants ce qu’ils avaient préféré comme visite l’été dernier, ils répondaient sans hésiter : le Zoo de San Diego ! On ne peut que leur donner raison, cet endroit est vraiment unique, et dans sa majeure partie fort différent des parcs animaliers que l’on trouve chez nous. J’entends par là qu’à quelques exceptions près, on a vraiment l’impression de se promener dans la nature, à proximité des animaux. Même pour une deuxième visite, l’enchantement est toujours le même… Nous errons essentiellement dans la partie Lost Forest avec son dédale de chemins et passerelles au milieu d’une végétation luxuriante.
Dimanche 20 juillet: le Zoo de San Diego - darth
Nous apprécions voir certains animaux qui étaient trop timides pour se montrer l’année dernière, comme les 2 magnifiques tigres.
Dimanche 20 juillet: le Zoo de San Diego - darth
Mais la star cette année, c’est Denny – le bébé gorille né le 26 décembre.
Dimanche 20 juillet: le Zoo de San Diego - darth
Nous visitons aussi certaines sections du parc que nous avions ignorées lors de notre premier passage. Mais vers 14h le retour en grandes trombes de la pluie nous contraint à quitter le zoo.

Il est près de 19h, il pleut sans discontinuer.
Ces conditions météorologiques exceptionnelles font les grands titres à la télé – et alimentent les conversations. Les locaux n’en reviennent pas, et de nombreux événements sont annulés. Les prévisions ne sont guère optimistes pour demain, mais la bonne nouvelle, c’est que tout ça devrait être derrière nous mardi.
En ce début de semaine, je n’aurai probablement pas grand-chose à vous raconter, car la partie moins drôle de ce séjour commence : la conférence qui m’amène ici, et donc je travaille - ok ok je ne vais pas me plaindre de devoir bosser dans ces conditions, mais quand-même :-p

Le zoo de San Diego

Signaler
rafa
Il y a 2 années
salut darth
Bien heureux que tu puisses profiter des premiers jours de ton voyage entre deux orages .
En voyant tes photos du zoo , j'avais l'impression de retouver l'AfrIque du Sud.
Une chose ue l'on n dit pas sur la météo , c'est que du coup les températures sont bien plus agréables et supportables en moyenne 85°F du coté de Golln Valley .
Dans un précédent post , tu précisais que tu allais assister à la meme conférence que l'an passée , elle est cool ta boite et je suppose que tu en profites pour cumuler les miles , non?? ta bien raison ...
Bon j'espre que ton patron ne te lis pas tout de meme .
Bonne continuation .
Fred
PS: Si tu peux nous anooncer tes prochaines étapes ??

itinéraire

Signaler
darth
Il y a 2 années
Salut Fred!
,,
Une chose ue l'on n dit pas sur la météo , c'est que du coup les températures sont bien plus agréables et supportables en moyenne 85°F du coté de Golln Valley .

C'est cool ça ;) par contre je ne sais pas si il faut voir un lien entre les 2 phénomènes; ici il faut plus chaud qu'à la normale, et bien sûr plus humide
,,
Dans un précédent post , tu précisais que tu allais assister à la meme conférence que l'an passée , elle est cool ta boite et je suppose que tu en profites pour cumuler les miles , non?? ta bien raison ...

Disons que comme je fais partie des cadres de ma (petite) boite, ça laisse certaines libertés dans le choix des déplacements hihi.
,,
PS: Si tu peux nous anooncer tes prochaines étapes??

Petit curieux va! alors on part pour Phoenix vendredi, après on prend l'Apache Trail avant de remonter tranquillou vers le Nord de l'Arizona. Au programme: Petrified Forest, Sedona, Sunset Crater & Wupatki, Hopiland (tu sais pourquoi), Chelly et MV. De là on enchaine avec le classique Moab > Capitol Reef > Bryce avant de redescendre sur Page, puis GC et finalement Las Vegas.
-darth

conséquences de la météo

Signaler
Hiacinthe
Il y a 2 années
Bonjour darth,

Heureusement que votre itinéraire ne passe pas par l'I-10 entre Los Angeles et Phoenix. 

Un pont s'est effondré dimanche après-midi au sud de Joshua Tree NP après des inondations dans le comté de Riverside en Californie.

L'I-10 est fermée pour une durée indéterminée.

http://www.usatoday.com/...california/30399815/

Hiacinthe 

Nous sommes au moins trois dans le meme secteur

Signaler
rafa
Il y a 2 années
Bonsoir darth .
Je t'écris depuis Bluff apres avoir passée une excellente journée mem s'il y a eu un épisode pluie tropicale .
Effectivement nous serons au moins trois dans le meme secteur entre toi et boncampeur qui est sur Moab en ce moment et moi qui termine dans 8 jours .
Je serai aussi sur Pétrified Frest normalement dans 3 jours soit jeudi et sur Sedona dans 5 .
Bonne continuation 
Fred

dans le secteur

Signaler
darth
Il y a 2 années
Merci Hiacinthe - je l'avais également vue aux infos. Cela témoigne de la quantité d'eau qui est tombée, mais aussi de la vulnaribilité de cette région désertique.
,,
Je serai aussi sur Pétrified Frest normalement dans 3 jours soit jeudi et sur Sedona dans 5.

Eh bien dis donc Fred on dirait qu'on va jouer au chat et à la souris! Je fais PeFo dimanche et arrive à Sedona lundi pour 2 nuits... Quand as-tu prévu le bateau sur l'Apache Lake? Nous parcourons le trail samedi mais ne nous arrêterons probablement pas au Lake car le programme semble déjà trop chargé avec Goldfield, Tortilla Flat et Tonto NM...
passe le bonjour aux oeufs - tu peux leur dire qu'ils figurent en bonne place sur ma liste ;)
-darth

Lundi 20 Juillet : Padres - Giants

Signaler
darth
Il y a 2 années
Ca y est ! La tempête Dolores n’est plus ! Le soleil ne tarde pas à percer l’épaisse couverture nuageuse, et ne nous quittera pas de la journée. Les enfants se délectent à la piscine.
Ce soir nous assistons à un match de baseball au Petco Park : les San Diego Padres contre les Giants de San Francisco !
Lundi 20 Juillet : Padres - Giants - darth
Bon je n’y connais pas grand-chose au baseball, mais sachant que les Giants ont gagné le championnat la saison dernière, on s’est dit que ça vaudrait le déplacement… Et puis on avait les tickets à moitié prix grâce à la conférence.
Lundi 20 Juillet : Padres - Giants - darth
Le stade impressionne par sa taille, mais aussi par les facilités qu’il offre en dehors des tribunes. C’est un véritable petit village qui ne manque pas de possibilités de restauration. Celui-ci ne désemplit pas, même pendant le match, où les gens vont et viennent – une véritable fourmilière. L’ambiance y est très familiale.
Lundi 20 Juillet : Padres - Giants - darth
J’avais lu ci et là que c’était long et ennuyant. Pour apprécier un match de baseball, il faut en comprendre le déroulement. Nous sommes accompagnés d’un de mes collègues – Canadien vivant en Belgique – et il nous explique les règles : la différence entre une ball et un strike, dans quelles circonstances un batteur est out, ce que c’est qu’un walk, un double ou encore un triple play.
Lundi 20 Juillet : Padres - Giants - darth
Eh bien, on ne s’ennuie pas ; mes 2 garçons adorent, ils sont à fond dans l’ambiance, et soutiennent fervemment l’équipe locale. Le lanceur impressionne, il peut envoyer les balles à plus de 150km/h ! Le lancé est tellement physique, que le lanceur doit laisser reposer son bras plusieurs jours avant de rejouer un match. Comme les équipes jouent presque tous les jours en saison, chacune dispose de plusieurs lanceurs.
Lundi 20 Juillet : Padres - Giants - darth
Les Padres San Diego l’emportent par 4 points à 2 – ce qui est une belle performance, puis qu’ils sont actuellement avant dernier au classement !

l e baseball

Signaler
Mayannick
Il y a 2 années
Vraiment je suis pleine d'admiration. Ne rien comprendre au baseball.... c'est le drame de ma vie. Un ami californien tente de m'expliquer  depuis près de 35 ans sans succès.  J'ai longtemps pensé que la cause residait dans mon anglais imparfaiT ou de son français hésitant. Alors j'ai tenté auprès d'un ami québécois pendant pas mal de temps, sans plus de succès alors on a renoncé d'un commun accord.

Alors je me contente d'aimer l'ambiance familiale des gens qui casse
croutent, regarder les actions un moment, partent boire un coup,  reviennent... c'est sur quon n'a pas ça dans un match de rugby pourtant sympa et rien a voir avec le foot où la castagne est de rigueur

Baseball

Signaler
darth
Il y a 2 années
,,l'ambiance familiale des gens qui casse
croutent, regarder les actions un moment, partent boire un coup,  reviennent...

tu as vraiment bien résumé l'ambiance... On s'était justement fait la réflexion que ces gens viennent au stade comme ils passeraient une demi journée au mall, ou boiraient un verre entre amis en terrasse.
pour les règles je te rassure, je suis loin d'en avoir compris toutes les subtilités ;-) on en reparlait ce midi avec mon collègue, il m'a expliqué 2-3 faits de jeux qui m'avait échappés, et m'a enuméré une série d'autres situations spécifiques; qu'est ce que ça peut être compliqué!

Mercredi 22 Juillet : USS Midway

Signaler
darth
Il y a 2 années
Je termine plus tôt aujourd’hui. Comme notre hôtel se situe sur la presqu’île de Coronado, le reste de ma tribu prend le ferry pour me rejoindre de l’autre côté de la baie. Nous en profitons pour visiter le USS Midway. Après avoir servi de 1945 à 1992, ce porte-avions a été transformé en musée en 2004. C’était donc une occasion unique de monter à bord d’un tel bâtiment.
Mercredi 22 Juillet : USS Midway - darth
L’audio-guide est gratuit et disponible en Français, ce qui permet de profiter pleinement de la visite. A l’intérieur il fait chaud – nous n’osons imaginer ce que ça devait être quand les centaines de marines y opéraient. Nous sommes impressionnés par l’exiguïté des quartiers, et l’étroitesse des lits. 3 couchettes superposées, chaque marine devant ranger ses effets dans un compartiment sous son matelas.
A l'opposé, les chaines des ancres impressionnent par leur taille
Mercredi 22 Juillet : USS Midway - darth
Sur le pont, nous pouvons approcher plusieurs avions et hélicoptères ayant entre autres servi lors de la guerre du Vietnam.
Mercredi 22 Juillet : USS Midway - darth
Nous assistons à une explication très instructive et détaillée du fonctionnement de la catapulte. Ce système, fonctionnant à la vapeur, permet de propulser l’avion de 0 à 250mph en 2,5 secondes sur 80 mètres ! Chaque personne sur le pont à un rôle spécifique ; on nous explique l’ensemble de leurs gestes et la signification de ceux-ci. On nous présente également la pièce de métal, de 3-4 centimètres de diamètre, qui à elle seule retient l’avion – alors que celui-ci est à pleine poussée, et la pression de vapeur de la catapulte à son maximum. Quand tout est paré pour le décollage, un mécanisme est actionné pour briser la pièce et l’avion est catapulté dans les airs.

Le road-book

Signaler
darth
Il y a 2 années
Fichu jetlag. Il est tenace cette année : J+6 et je me réveille encore avant 6h. Les 3 jours précédents c’était 4h. Alors j’admire ma tribu, qui se laisse bercer par Morphée jusque des 7-8h, et ce depuis J+1. Ils se reposent, et c’est tant mieux. Dès demain on attaque notre véritable programme de vacances, qui ne manquera pas d’être intense par moment…
Ces réveils trop matinaux me laissent du temps pour vous écrire aussi – car mine de rien c’est chronophage !

Ce matin je retourne à l’aéroport pour prendre la monture qui nous accompagnera tout au long de notre périple. Pourquoi changer ? Parce qu’on n’a pas été malins ! Comme on ne restait la première semaine à San Diego, j’avais réservé la voiture pour notre road trip qu’à partir d’aujourd’hui. Autant ne pas s’encombrer. C’était notre philosophie jusque 10 jours avant le départ, mais en regardant comment on occupera nos journées à San Diego, on s’est dit que ça serait pas plus mal de prendre la voiture dès l’arrivée…
J’avais réservé un Premium SUV à très bon prix, chez AVIS, en décembre l’année dernière. Naïvement je me dis : t’as qu’à modifier cette réservation et rajouter 6 jours… Raté ! Modifier la réservation revient à supprimer la réservation initiale – et ses bonnes conditions, et en refaire une nouvelle – au prix plein. Résultat : prix plus que doublé ! Deuxième tentative : faire une nouvelle recherche sur Carigami, et annuler carrément la réservation chez AVIS. Grrr. Aucune offre correcte pour 4 semaines de location. C’est qu’à 5 et tout notre barda je ne vise qu’un Suburban ou équivalent. On a vraiment eu un très bon prix chez AVIS. Je me résous donc à garder cette réservation, et prendre une autre voiture pour les 6 premiers jours – un SUV standard fera l’affaire ici, puisqu’en dehors du trajet aéroport > hôtel, nous ne devrons pas convoyer les bagages. Je relance les simulations sur Carigami, et là qu’est-ce que je vois au milieu des Fords Escape et autres Small SUVs : un Cadillac Escalade chez Hertz (cat Prestige Luxe) par AutoEurope à 345€ pour 6 jours. Je peine à le croire – mais pas moins de 5 minutes plus tard, j’avais le voucher dans ma boite mail.

Je profite de ce post pour vous toucher un petit mot sur notre road-book : il y a déjà eu quelques discussions à ce sujet sur ce forum, alors je me permets de vous donner ma recette :
Le road-book - darth
Un document word : ça offre toute la flexibilité nécessaire.
Une page par jour – ou du moins j’essaie de m’y tenir. J’utilise un template avec une entête où je rassemble simplement l’information essentielle : heures des lever et coucher du soleil, nombre de km de route et rando, coordonnées complètes de l’hôtel, et toutes autres adresses utiles. Ensuite je dresse l’agenda type de la journée, les options ou alternatives possible, le tout en suivant certains codes couleurs ou de forme pour rester succinct. Et je place quelques cartes d’accès d’endroits clés ou des illustrations là où il reste de la place.
Le tout se retrouve rassemblé sous fiche plastique dans une simple farde ; j’utilise les versos pour glisser le cas échéant la carte officielle du parc visité.

Je feuillette notre road-book une nouvelle fois, mes yeux encore piquants de ce réveil trop matinal aspirent déjà à être dans ces lieux emblématiques – c’est tout proche !

Bon rappel

Signaler
rafa
Il y a 2 années
Bonjour Darth
 Au dela du plaisir de partager ce que l'on vit sur place , tu as bien raison d'effectuer ce petit rappel d'organisation car nous sommes sur un forum dont l'objet premier est de donner des conseils et si cette question revient régulièrement c'est bien qu'elle interpelle .
j'ao opté pour à peu pres le mem type d'organisation : Un gros classeur où j'ai dans l'orde par onglets ; l'avion ; la voiture , l'administratif( Esta , copies de passeports , de permis ect) , l'hébergement , les activités au quotidien tout ça sous fiche plasiques ( pour l'anecdote j'avais pris celle de meilleure qualité tpe cristal pour faire plus beau comme un gosse quoi !!) .
Au quotidien , j'ai un petit classeur souple où je retrouve dedans ma fiche journalière activités , ma fiche hébergement avec la résa qui va bien et mon planning générale sous forme de tableau excel .
Dans ma fiche activités , tous les points de visites sont géo localisés sous forme google maps (clic droit sur le lieux à visiet une fenetre s'ouvre plus d'infos sur ce point et s'affiche alors les coordonnées en décimale).
Tout ça bien sur consigné sur une clef USB et en cas de besoin consultable à la maison par mes plus grands enfants . 
Et voilà !!!
Tu files sur Phoenix maintenant ???
Fred

Phoenix...

Signaler
darth
Il y a 2 années
Resalut Fred :)
,,Un gros classeur où j'ai dans l'orde par onglets ; l'avion ; la voiture , l'administratif( Esta , copies de passeports , de permis ect) , l'hébergement , les activités au quotidien tout ça sous fiche plasiques
Ah oui j'oubliais ce point merci Fred! J'ai une autre farde avec les autres documents: vouchers, copie passeports, coupons outlet etc. Pour les résas d'hôtels, comme 80% sont faites sur hotel.com (pour le programme Rewards), j'y accède sur grâce à leur app sur mon téléphone - même déconnecté.
Le tout se trouve aussi en bonne place dans le "nuage" (pas celui de boncampeur hein!) - au cas où
,,
Tu files sur Phoenix maintenant ???

Demain! Aujourd'hui un peu de shopping, et on profite en famille une dernière fois de San Diego. Nous apprécions vraiment cette ville - même si le véritable Ouest me démange!
-darth

On the road again. ...

Signaler
erjome
Il y a 2 années
Salut darth,

Juste pour te dire que je te suis dès que j'ai 5 minutes. Je relirai tout calmement à mon retour. Comme tous les fêlés qui vadrouillent en ce moment mes journées sont plutôt bien remplies. Demain pour nous dernière journée à Toronto avant de rejoindre Niagara. 

Pour le shopping à  San Diego tu vas au Premium outlet à la frontière ? Celui où depuis le parking tu vois le mur, les border patrol et le drapeau Mexicain.

Bonne continuation et fait chauffer le moteur tu t'es endormi à SD ah ah ah.

@+
 

Jeudi 23 Juillet : Cabrillo NM et San Diego Old Town

Signaler
darth
Il y a 2 années
Je prends la route de l’aéroport pour déposer la voiture chez Hertz. Le gars ouvre le coffre, s’étonne et me regarde bizarement : no bag ? En short et sandales, j’avais juste mon voucher AVIS plié dans ma main :). AVIS est juste à côté, 5 petites minutes de marche tout au plus. Prise du véhicule sans encombre ; on commence à être rôdé à leur petit jeu ; hihi. Je me retrouve avec un Ford Expedition qui en plus d’une généreuse garde au sol, dispose du 4x4 low range. Vu que j’envisageais l’une ou l’autre piste délicate dans mon programme, me voilà rassuré quant aux capacités de la monture!
,,
Pour le shopping à  San Diego tu vas au Premium outlet à la frontière ? Celui où depuis le parking tu vois le mur, les border patrol et le drapeau Mexicain.

Bien deviné Eric ! Direction le Las Americanas Premium Outlet à la frontière mexicaine. Ca fait toujours bizarre de se trouver à quelques mètres de ces palissades ; voir la Border Patrol, et juste derrière, les collines de Tijuana.
Jeudi 23 Juillet : Cabrillo NM et San Diego Old Town - darth
Après quelques heures de shopping, nous revenons sur San Diego et nous dirigeons vers Point Loma et le Cabrillo National Monument, que nous avions raté l’année dernière, la route qui permet d’y accéder est sur un domaine militaire, et ferme à 17h. A l’entrée, j’achète le pass des parcs nationaux. Je blague avec le gars en lui disant que j’aurai pas assez avec un an pour visiter toute l’America The Beautiful. Mon épouse n’avait pas suivi la conversation et ne comprend pas pourquoi je lui donne $80 alors qu’il était écrit $5 sur la pancarte...
Jeudi 23 Juillet : Cabrillo NM et San Diego Old Town - darthDepuis le vieux phare, la vue est à couper le souffle…
Jeudi 23 Juillet : Cabrillo NM et San Diego Old Town - darthLes enfants se mettent à chercher les baleines dans l’océan, mais reviennent bredouille. Point Loma fut découvert en 1542 par l’explorateur Portugais Juan Rodrigèz Cabrillo ; qui donnera son nom à cet endroit…

Pour terminer cette journée, nous revisitons Old Town - le vieux San Diego.
Jeudi 23 Juillet : Cabrillo NM et San Diego Old Town - darth Nous avions gardé un excellent souvenir de notre passage en 2014, principalement de la Fiesta de Reyes : Musique et ambiance mexicaine dans un cadre très sympa, et de nombreuses "boutiques" où flâner.
Jeudi 23 Juillet : Cabrillo NM et San Diego Old Town - darth
Jeudi 23 Juillet : Cabrillo NM et San Diego Old Town - darthUn dernier repas ici était pour nous la meilleure façon de dire au revoir à San Diego. Ce deuxième séjour aura tenu ses promesses ; San Diego reste une ville très agréable et tranquille – loin de l’affluence touristique de ses sœurs de la côte Californienne.

Pour terminer, Eric, je peux te rassurer, le moteur (et pas que lui) va chauffer dès demain !

recherche des baleines

Signaler
Mayannick
Il y a 2 années
Ah la rec herche des baleines sur la route militaire de point Loma!!!
Tu peux rassurer tes enfants, nous non plus on ne les a jamais vues!
Mais bon ça n'enlève rien au paysage.
Old town à san Diegp même si on sait que c'est reconstruit à 90% (au moins) est vraiment très agréable. 
Je partage avec toi l'attrait de cette ville trop souvent ignorée parce qu'un peu excentrée.
Bonne route!


San Diego et shopping

Signaler
erjome
Il y a 2 années
,,
Je partage avec toi l'attrait de cette ville trop souvent ignorée parce qu'un peu excentrée.




Et encore plus quand on y passe après LA. On y retrouve une ville à taille humaine où durant mon séjour l'année dernière il n'y avait pas d'embouteillages. British airways a un vol direct depuis Londres et cela offre de multiples possibilités à étudier. 

Ah le premium outlet Las americas......J'ai fait chauffé la cb là bas et rempli les bagages jeans, chaussures, polos et tee shirts. En s'inscrivant sur le site en temps que VIP member on dispose d'offres supplémentaires avec des coupons à imprimer. Une fois que c'est fait il suffit de rajouter d'autres magasins où on passe pour avoir les mêmes avantages. Par contre je ne garde pas un souvenir inoubliable de celui de Phoenix. 

@+

Las Americanas

Signaler
darth
Il y a 2 années
Mayannick,
Tu as raison de mentionner que l'Old Town n'est qu'une reconstitution dans sa quasi totalité... C'est d'ailleurs la partie la plus authentique - la Fiesta de Reyes - que nous apprécions le plus
,,Ah le premium outlet Las americas......J'ai fait chauffé la cb là bas et rempli les bagages jeans, chaussures, polos et tee shirts. En s'inscrivant sur le site en temps que VIP member on dispose d'offres supplémentaires avec des coupons à imprimer.
Ah oui Eric, bon rappel pour nos amis forumeurs: les VIP coupons qui permettent d'obtenir jusqu'à 20-25% de réductions supplémentaires! En plus des coupons qu'on imprime, il ne faut pas oublier d'aller récupérer le Coupon Book à l'Information Center.
Petit coup de gueule sur la marque Converse qui a refusé le coupon (15$ off/75$) sous pretexte qu'on bénéficiait déjà de la promo buy 1 get 1 50% off. Si toutes les marques appliquaient ce principe (non cumulable avec promo en magasin), les coupons ne serviraient plus à grand chose...
Je partage ton avis sur le Las Americanas: il est très complet et agréable. Notre seul reproche: la marque OshKosh B'Gosh que nous affectionnons particulièrement pour les enfants n'y est pas présente.
Allez, il est temps que je réveille la tribu; y'a des miles et miles aujourd'hui!

Ford expedition

Signaler
boncampeur
Il y a 2 années
Salut Darth,

Mais quelles pistes as-tu prévues pour faire mordre la poussière à ton Ford ? Par contre, ça doit bien consommer un bestiau pareil, non ?
As-tu préparé mentalement ta petite famille à être secouée dans l'habitacle :-) ?

Interessant ton retour sur SD. Pour moi, c'est déjà une vieille histoire (1990) mais le vieux downtown était déjà là ...
 

les pistes

Signaler
darth
Il y a 2 années
,,
Mais quelles pistes as-tu prévues pour faire mordre la poussière à ton Ford ? Par contre, ça doit bien consommer un bestiau pareil, non ?

Salut JP
Ah non, tu ne vas pas me faire tout dévoiler - si après je passe à côté de mon sujet, de quoi j'aurai l'air ;-)
Allez, puisque c'est toi:
-les plus "rough": Vultee Arch road à Sedona et Upper Muley Twist Canyon
-les plus longues: Shafer Trail + White Rim jusque Musselman + Potash Road, Notom Bulfrog + Burr Trail switchbacks, et Cottonwood Canyon. Et peut-être Alstom Point.
Sinon, Hope Arch est aussi en bonne place dans mon programme, où je prévois le sunrise, mais aussi un full-moon rise. On verra ce que ça donnera :)
La conso du Ford, ne m'en parle pas! j'ai mis 50$ / 17,5 gallons en arrivant sur Phoenix, et j'ai été surpris de voir que mon quart de plein restant n'était même pas remonté au-dessus de la barre des 3/4! Faudra que j'appronfondisse ça pour les stats, mais on doit être vers les 18 litres aux 100 :(
by the way j'ai vu un xtrail sur la route - pas mal du tout comme "petit" gabarit, tu dois prendre ton pied sur les pistes avec ça!
-darth

Vendredi 24 Juillet : San Diego – Phoenix

Signaler
darth
Il y a 2 années
[oups - je reposte - car le routard a tronqué tout le milieu]
C’est la plus grosse étape de notre périple, puisque nous avalons près de 400 miles pour 6 heures de route. A ma grande surprise, les 50 premiers miles s’avèrent assez scéniques. On traverse les Laguna Mountains, dont les paysages me rappellent Joshua Tree NP – les arbres du même nom en moins. Ensuite, nous observons tour à tour des plaines désertiques, des cultures irriguées, et même d’immenses dunes de sable, les Imperial Dunes.

Pour couper la route, nous avions prévu 2 arrêts – de part et d’autre de la frontière d’état :
(1) Felicity en Californie : placé le long de l’I-8, cette petite bourgade, a la prétention d’être le centre du monde… rien que ça. A notre arrivée, l’endroit est désert – et semble définitivement abandonné… à moins que le dernier habitant ne se soit endormi au soleil ?
Vendredi 24 Juillet : San Diego – Phoenix - darth
La température avoisine les 40°C. Au bout de la Center of the World Drive (ça ne s’invente pas), on aperçoit la petite pyramide – sensée matérialiser le fameux « centre ».
Vendredi 24 Juillet : San Diego – Phoenix - darth
Des plaques de granites sont disposées, alignées.
Vendredi 24 Juillet : San Diego – Phoenix - darth
Sur celles-ci sont gravées et illustrées l’histoire de la Californie, de l’Arizona, des Etats-Unis, et même de l’humanité ! Certaines plaques sont en français, comme tout un espace dédié à l’aéronautique.
Vendredi 24 Juillet : San Diego – Phoenix - darth
Sur place, on peut même découvrir une section de l’escalier original du 3ème étage de la tour Eiffel. Il trône en belle place au milieu de nulle part depuis 1990 (bien évidement : le centre du monde ne peut être qu’au milieu de nulle part !).
Vendredi 24 Juillet : San Diego – Phoenix - darth
Un petit peu d’histoire, pour comprendre l’origine (et l’originalité) de cette ville : Elle fut fondée en 1986 par le Franco-Américain Jacques-André Istel – auteur du livre pour enfants « Coe: The Good Dragon at the Center of the World ». La ville doit son nom à la femme d’Istel : Felicia. Il obtint que sa ville soit reconnue par l’état de Californie, et en est le mayeur. J’avais lu qu’il y avait une trentaine d’habitants – mais je n’ai compté qu’un squelette !
(...)

Vendredi 24 Juillet : San Diego – Phoenix (suite)

Signaler
darth
Il y a 2 années
(2) 13 miles plus loin, nous nous arrêtons à Yuma, en Arizona. Comme nous ne pouvons y consacrer trop de temps. Nous optons pour la visite du Yuma Territorial Prison State Historic Park. La prison accueillit ses premiers hôtes en 1876, et ferma en 1909. L’espace didactique est très bien fait, à côté des espaces présentant les gardiens et leurs armes d’époque, on trouve une illustration de chacun des détenus les plus célèbres, ainsi qu’une description de leurs méfaits.
Chaque cellule fait moins de 8 mètres carrés, et accueillait 6 détenus. Cela devait être un véritable enfer – surtout par la chaleur qu’il y fait en été.
Vendredi 24 Juillet : San Diego – Phoenix (suite) - darth
Nous poursuivons notre route jusque Phoenix. Comme notre hôtel se situe au Sud de la ville, pour nous rapprocher d’Apache Junction, nous quittons l’Interstate à Gila Bend, et empruntons la 283 jusque Maricopa. Quelle bonne surprise ! Une route comme on les aime, qui est même bordée ci et là de cactus Saguaro.
Vendredi 24 Juillet : San Diego – Phoenix (suite) - darth
C’est sûr, notre road-trip a définitivement commencé !

3h10 pour Yuma

Signaler
Mayannick
Il y a 2 années
Lorsqu'on a visité la prison de Yuma par ces températures,  la nouvzlle et les films 3h10 pour Yuma prennent une autre dimension. On comprend que les bandits étaient prêts à tout pour ne pas prendre ce fameux train!
Lorsque tu as pris la I8, as tu remarqué ces gros bidons métalliques qui sont pleins d'eau et destinés aux radiateurs des camions? Si on regarde bien il est inqcrit en anglais et en espagnol. .. eau non potable. C'est destiné aux mexicains qui passent illégalement la frontière.  Malgré la chaleur, ça fait froid dans le dos.

the border

Signaler
darth
Il y a 2 années
,,Lorsque tu as pris la I8, as tu remarqué ces gros bidons métalliques qui sont pleins d'eau et destinés aux radiateurs des camions? Si on regarde bien il est inqcrit en anglais et en espagnol. .. eau non potable. C'est destiné aux mexicains qui passent illégalement la frontière.  Malgré la chaleur, ça fait froid dans le dos.
Bonjour Mayannick,
Non je n'ai pas prêté attention à ces bidons... Par contre les palissades et la border patrol slalomant dans le sable suffisent à se rendre compte de la réalité de cette zone frontalière. Nous avons également dû passé un check point - même si cela n'a rien d'exceptionnel ici - ça reste très interpellant!

Services voyage