Le Routard publie le Guide de la visite d’entreprise

Le Routard publie le Guide de la visite d’entreprise
© alotofpeople - Fotolia

« Pendant mon temps libre, je visite une entreprise ! » Quelque 13 millions de Français l'ont fait en 2015. Visiter une entreprise, c’est découvrir les secrets de fabrication des objets de la vie courante et mieux comprendre le monde qui nous entoure. Car les savoir-faire professionnels et l’histoire industrielle font aussi partie de notre culture. Pour mieux les faire connaître, le Routard publie le Guide de la visite d’entreprise. Près de 450 entreprises y sont recensées à travers la France. Bonnes découvertes à tous !

La visite d’entreprise a le vent en poupe !

Fâchés, les Français et l’entreprise ? En tout cas pas pendant leurs loisirs, semble-t-il… Selon le baromètre de l’Association de la visite d’Entreprise (AVE), 13 millions de personnes ont en effet visité une entreprise en 2015.

Cette nouvelle pratique culturelle, touristique et pédagogique séduit de plus en plus le grand public. Il faut dire qu’elle permet aux visiteurs de découvrir le processus de fabrication d’objets de la vie courante et  de comprendre les coulisses du monde du travail dans des secteurs aussi divers que la confiserie, l’énergie, la parfumerie, le textile…

Si vous profitez de vacances en famille, la visite d’entreprise permet de faire connaître aux enfants un univers auquel ils n’ont habituellement pas accès, de susciter leur curiosité et peut-être même d’éveiller des vocations….

Nouveauté ! Le Routard de la visite d’entreprise

Nouveauté ! Le Routard de la visite d’entreprise

Pour vous orienter dans vos visites, le Routard publie un guide qui vous ouvre les portes de près de  450 entreprises dans les régions françaises.

Réalisé en partenariat avec l’Association de la Visite d’Entreprise (AVE), il recense des entreprises sélectionnées sur ces critères :

- des entreprises de forte notoriété et représentatives du patrimoine économique français

- une offre culturelle permettant de comprendre l’entreprise : son histoire, ses savoir-faire, ses valeurs

- des visites accessibles à tous et dans les meilleures conditions d’accueil.

De grands groupes y figurent, comme EDF et ses centrales nucléaires, les usines d'Airbus à Toulouse-Blagnac ou les chantiers navals STX à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Mais près de 90% des visites citées émanent de PME emblématiques de leur région : coutelleries, fromageries, savonneries, biscuiteries...     

Le guide contient toutes les informations utiles pour préparer votre visite d’entreprise, des anecdotes surprenantes, des adresses de magasins d’usines pour faire de bonnes affaires, des cartes et un index pour bien s’y retrouver. Vous voilà parés ? Allez, au boulot, pardon en route !

Plus de 400 entreprises à visiter à travers la France

En France, on a sélectionné près de 450 visites d'entreprises en France, sur un total de 2.500 sociétés accessibles au public dans toutes sortes de domaines : confiserie, énergie, textile, parfumerie, alimentaire… Guidées ou libres, faciles ou techniques, elles permettent de lever le voile sur la fabrication des produits de notre pays et de découvrir toute  la diversité de nos entreprises, des plus connues (Armor Lux, Taittinger, L'Occitane, Guy Degrenne...) aux PME régionales qui font toute la richesse de la production française.

Petit tour de France des entreprises : suivez le guide !

En Aquitaine, qui compte quelques champions de la visite d'entreprise, les secteurs de l’alimentaire et des vins et spiritueux représentent les 2/3 des entreprises ouvertes au public : vin dans le Bordelais, jambon de Bayonne et chocolat  dans le Pays basque… Le Limousin se distingue par l’artisanat et le savoir-faire traditionnel haut de gamme, comme la porcelaine de Limoges ou la tapisserie d’Aubusson. En Poitou-Charentes, on visite notamment les maisons historiques de Cognac, ainsi que les marais salants et l’ostréiculture.

Mer et littoral… La Bretagne concentre 70% des criées ouvertes à la visite en France, ainsi que des sites phares de l’ostréiculture et de nombreuses conserveries de poisson. A voir, entres autres, des entreprises alimentaires traditionnelles, comme la biscuiterie de Traou Mad, mais aussi l’usine marémotrice EDF de la Rance et le haras national de Lamballe.

Un peu de douceur ? Cap sur les Hauts-de-France avec, notamment, les célèbres bêtises de Cambrai, les Ateliers de l’abeille ou la chocolaterie de Beussent-Lachelle qui est le site le plus visité de la région. Le textile résiste encore, avec notamment la superbe Manufacture de Beauvais et l'angora.

Cœur économique du pays avec 31 % du PIB français, l’Île-de-France offre de nombreuses possibilités de visites, particulièrement en Seine-Saint-Denis avec l’opération « Et voilà le travail ». Centre de courrier postal à Wissous, aéroports, archives, Cité du Cinéma, centrale EDF ou marché de Rungis… L’offre est large, tout comme en Normandie qui a fait de la visite d’entreprise un secteur dynamique. A découvrir notamment, les cidreries, les fromageries, mais aussi des grands classiques comme les parapluies de Cherbourg et le Palais Bénédictine, ou encore le port du Havre et de nombreux sites EDF.

Dans le Centre, le secteur de l’artisanat arrive en tête, avec la vannerie, la faïencerie de Gien, les émaux de Briaire… Mais la gastronomie et les vins ne sont pas en reste,  par exemple à Sancerre.

Du côté des Pays de la Loire, la mer joue un rôle important. On peut y visiter des marais salants, des ostréiculteurs, des ports et des chantiers navals comme à Saint-Nazaire. Mais aussi pas mal de vignobles réputés et même des champignonnières dans des sites troglodytiques.

En Bourgogne, terre de gastronomie, les secteurs des vins et spiritueux et de l’alimentaire englobent plus de la moitié des entreprises ouvertes au public, à l’instar des célèbres moutardes Fallot et des anis de Flavigny. Fromages, charcuteries et distilleries se taillent aussi la part du lion en Franche-Comté, mais pas autant – cela va de soi – que Peugeot et son musée de l’Aventure Peugeot qui est le 2e site le plus fréquenté de la région.

De la maison Taittinger à la Maison du fromage, l’agroalimentaire et les vins et spiritueux  dominent également en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, où l'on peut également visiter quelques fleurons artisanaux comme la verrerie d’art de Kayserberg, l’imagerie d’Epinal ou le site de Meisenthal.

En Rhône-Alpes, le CERN, plus grand laboratoire de physique des particules du monde, est ouvert à la visite, comme plusieurs centrales EDF. Du côté de l’agroalimentaire, l’offre est vaste, des chocolats Valrhona à la Badoit en passant par la distillerie de la Chartreuse. Les producteurs artisanaux et alimentaires de l’Auvergne ouvrent également leurs portes au public (Volvic, Vichy, fourme d’Ambert, coutelllerie de Thiers…)

Plus au sud, en Occitanie, l’agroalimentaire se découvre lors de passionnantes visites, des salins d’Aigues-Mortes au caves de roquefort, ainsi que l’artisanat et la filière textile. Sans oublier les stars de l’industrie technologique, comme Airbus ou la centrale hydraulique de Toulouse, le site EDF le plus visité de France.

Enfin, last but not least, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est la première de France pour le nombre d’entreprises ouvertes au public avec environ 2,5 millions de visiteurs annuels. Avec Fragonard, L’Occitane et les savons Marius Fabre, les cosmétiques sont bien représentés. Le secteur alimentaire occupe aussi une bonne place, avec les moulins à huile et la confiserie, et c’est la même chose en Corse où l’on peut visiter notamment la fameuse brasserie Pietra.

Retrouvez toutes les adresses et les conseils de visite dans le guide de la visite d’entreprise du Routard.

Pour en savoir plus

Le guide de la visite d’entreprise du Routard : 10 € en librairie et 8 € en version ePub

Le site de la visite d’entreprise www.entrepriseetdecouverte.fr recense quelque 2 000 entreprises.

Texte : Routard.com

Mise en ligne :

Les articles à lire

Roman, gothique, Renaissance, baroque, Art nouveau, art moderne, cubisme... Prague se...