Andalousie, nos 10 coups de cœur

Andalousie : côté villes

Séville, Grenade, Cordoue... Découvrez  toute la richesse culturelle, artistique et humaine des villes d'Andalousie.

Séville

Séville
© Delphotostock - Fotolia

Quatrième ville d’Espagne et capitale de la communauté autonome, Séville est l’une des cités phares de la péninsule ibérique.

La métropole andalouse, située sur les bords du Guadalquivir, possède de nombreux joyaux architecturaux. Sa cathédrale impressionne par sa beauté, ses voûtes, ses orgues grandioses et sa Giralda, ancien minaret devenu clocher et symbole de la ville.

Autre merveille, le magique Alcázar, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, est un ensemble de palais et de patios, construits par différents monarques espagnols, aux jardins majestueux. De nombreux autres monuments sont à visiter : églises médiévales, monastères, musées, demeures colossales (telle la Casa de Pilatos) ou encore les célèbres arènes

Ici, la vie nocturne est flamboyante toute l’année. Le soir, vous ne vous lasserez pas de vous promener dans le quartier de Santa-Cruz avec ses ruelles pavées, de bars à tapas en bars à vins.

Pour être au cœur de l’action, cap sur le quartier de Triana, où est né le flamenco. Par ici, des spectacles endiablés. Par là, des bars typiques et des bodegas, dans lesquels se délecter de tapas ou d’un verre de vin.

Consulter notre guide en ligne Séville et notre idée week-end Séville

Voir les photos de Séville

Grenade

Grenade
© Taiga - Fotolia

Dans un site grandiose, au pied des montagnes de la Sierra NevadaGrenade subjugue avec ses trésors d’art mudéjar, mais aussi le faste baroque de ses églises.

La silhouette ocre de l’Alhambra, sur fond de Sierra Nevada, domine la ville. Chaque année, 2 à 3 millions de visiteurs viennent admirer cette majestueuse forteresse médiévale qui surplombe la ville.

L’Alhambra, « la rouge » en arabe, doit son nom à la coloration que prend sa pierre quand le soleil couchant l'embrase. Plus qu'un palais, l'Alhambra est une véritable cité, cernée de hauts murs (2 200 m de remparts). Attardez-vous dans le Generalife, le palais d'été des souverains, et profitez du panorama depuis l'Alcazaba (11e-13e siècles), qui surplombe la ville.

Pour humer l’atmosphère unique de Grenade, il faut se promener dans le dédale de l’Albaicin, qui s’élève sur la colline face à l’Alhambra. Sorte de Montmartre andalou, ce quartier à l’aspect de médina (un vrai labyrinthe !) regorge de charme avec les carmenes (villas avec patios) et ses patios fleuris.

Les rois catholiques ont laissé leur empreinte sur Grenade, avec la formidable cathédrale commencée au 16e s. et achevée au 18e s. ! À deux pas, la Capilla Real a été édifiée pour accueillir les dépouilles royales. Un chef-d’œuvre d’architecture gothique.

Voir les photos de Grenade

Cordoue

Cordoue
© aterrom - Fotolia

Il fut un temps où musulmans, juifs et chrétiens vivaient en harmonie. Véritable carrefour des civilisations, Cordoue garde le souvenir de cet âge d’or, au 10e siècle. Elle était alors l’une des plus grandes villes d’Europe et un centre intellectuel majeur.

Exemple le plus spectaculaire de la réussite de ce « melting pot » : la Mezquita-catedral (mosquée cathédrale). Commencée en 784, elle allait devenir le plus grand édifice religieux du monde islamique de l'époque.

Après la reconquête de Cordoue, Charles Quint donna son accord pour détruire la partie centrale de la mosquée afin d'y bâtir une cathédrale dans le pur style Renaissance. C'est un monument unique au monde : au cœur de la cathédrale se trouve la forêt de colonnes de la mosquée (la Mezquita), elle en compte plus de 900 !

En soirée, explorez les ruelles de la Juderia qui entoure la Mezquita. Au cœur de la ville, vous aurez l’impression de vous trouver dans un petit village aux maisons blanches et fleuries, avec des superbes patios.

Voir les photos de Cordoue

Malaga

Malaga
© silver-john - Fotolia

Avec ses 320 jours de soleil par an, Malaga est une destination prisée par les touristes. Point central de la Costa del Sol, cette ville dynamique produit un fameux vin qui porte son nom. En fait, le breuvage, dont la réputation dépasse les frontières espagnoles, est produit à une vingtaine de kilomètres de la ville. Quoi qu’il en soit, c’est un divin nectar ! 

Malaga est aussi réputée pour son musée Picasso. Cette institution culturelle majeure présente la particularité de réunir la collection privée de Pablo Picasso, qui est né à Malaga.

Riche de plus de 200 œuvres de l’artiste mondialement connu, la collection est abritée au sein du palais Buenavista, splendide demeure du début du 16e siècle. On entre dans l’intimité de l’enfant du pays à travers les portraits de ses compagnes et de ses enfants.

À ne pas manquer également, le musée Carmen Thyssen qui présente quelque 200 joyaux de cette collection privée (Zurbaran, Sorolla…).

Malaga est également une excellente base de départ pour s’aventurer un peu dans le territoire andalou. Non loin, se trouvent les plages du littoral et, à une cinquantaine de kilomètres seulement, Antequera, ville de la Renaissance aux 27 églises.

Voir les photos de Malaga

Texte : Routard.com

Espagne Les articles à lire

Services voyage