Où partir cet automne ?

Où partir cet automne ? Dans le monde

Les couleurs de l'automne en Amérique du Nord et au Japon, les animaux e Tanzanie, la chaleur du Brésil.... Des tas de raisons de s'envoler cet automne !

L’été indien au Canada ou en Nouvelle-Angleterre (États-Unis)

L’été indien au Canada ou en Nouvelle-Angleterre (États-Unis)
Parc Jacques Cartier © Sebastien - Fotolia

Le voyage romantique par excellence, et pas seulement à cause de la chanson de Joe Dassin. Chaque année, au début de l’automne, les forêts de feuillus du nord-est américain s’embrasent, offrant l’un des spectacles naturels les plus ahurissants qui soient. Les érables se parent de rouge, les bouleaux de jaune, comme un splendide chant du cygne avant l’arrivée de l’hiver.

 C’est dans l’Est canadien et en Nouvelle-Angleterre, grâce aux forêts d'érables, que l’été indien offre ses plus beaux feux. Au Québec, les Cantons-de-l’Est qui se trouvent aux portes de Montréal, de même que les Laurentides, ou bien Charlevoix et la Mauricie, proches de Québec, sont des destinations de choix.

En Ontario, le parc de la Gatineau, autour d’Ottawa, mais aussi le fabuleux parc Algonquin et la région du Niagara sont à privilégier.

Enfin, aux Etats-Unis, on part de Boston pour sillonner la Nouvelle-Angleterre (New Hampshire, Massachusetts, Maine et Vermont) et ses forêts profondes. Et, à New York, Central Park se pare également de belles couleurs. « Autumn in New York, it’s good to live it again… », comme dit le fameux standard jazz.

Meilleure période : entre la seconde moitié de septembre (centre-nord du Québec et de l’Ontario) et la première quinzaine d’octobre (Nouvelle-Angleterre), mais il est impossible de prévoir à l’avance les dates…

Lire notre reportage L’été indien au Canada

L’Argentine, du nord au sud

L’Argentine, du nord au sud
Quebrada Humahuaca © sunsinger - Fotolia

Un pays gigantesque, cinq fois plus grand que la France, et une terre d’aventures pour les voyageurs, de la cordillère des Andes aux chutes d’Iguazú, en passant par les steppes de Patagonie.

La mythique Buenos Aires, porte d’entrée de l’Argentine, ne saurait se résumer au célèbre tango. Allez goûter à la movida à l’argentine dans les quartiers de Palermo Viejo, Puerto Madero et Recoleta, où les bars et clubs branchés ont fleuri.

Au sud du pays, une région pour les baroudeurs et les poètes : la Patagonie, longue de 3 000 km, qui recouvre un tiers de l’Argentine et presque autant du Chili. Un festival de splendeurs naturelles, comme le glacier gigantesque Perito Moreno, les sommets mythiques de la Cordillère des Andes ou la terre la plus extrême du monde, que l’on a surnommée « Terre de Feu »…

Atmosphère radicalement différente dans le Nord-ouest argentin, qui offre des paysages et des ambiances de western, aux confins de la Bolivie, du Chili et du Paraguay. Ne manquez pas la Quebrada de Humahuaca, un impressionnant canyon qui s’étend sur des dizaines de kilomètres,

Attention, itinéraire mythique : l’une des plus belles routes du monde, la Ruta 40 traverse l’Argentine du Nord au Sud, de la frontière bolivienne au sud de la Patagonie, en longeant la cordillère des Andes sur plus de 5 000 kilomètres. Un road trip inoubliable !

Meilleure période : octobre-novembre plutôt octobre pour le Nord et à partir de novembre pour le Sud

Tanzanie, l’Afrique en majesté

Tanzanie, l’Afrique en majesté
Ngorongoro © Sergey - Fotolia

L’une des destinations phares de l’Afrique, à l’ombre du Kilimandjaro, la Tanzanie fait toujours autant rêver les voyageurs, même si le réchauffement climatique fait fondre les fameuses neiges.

Ouvrez grand vos mirettes… De l’île de Zanzibar au Parc national du Serengeti, la Tanzanie, c'est la nature dans toute sa splendeur : montagnes, volcans, grands lacs, et, surtout, des animaux sauvages en liberté (certains  menacés).

Ainsi, dans la zone protégée du cratère Ngorongoro, tel Noé dans son arche, on se retrouve entouré de (presque !) tous les animaux de la création. Cette réserve internationale de la Biosphère, perchée à 2 300 m d’altitude, est l’un des seuls endroits de Tanzanie (et même d’Afrique) où l’on peut voir les « Big Five » (éléphant, rhinocéros, lion, buffle et léopard) réunis dans un même lieu.

Pour la visite des parcs nationaux, il est obligatoire de passer par une agence. Il faut être accompagné soit d'un guide-chauffeur, soit d'un ranger. L’entrée dans les parcs est très onéreuse (35-100$ par jour !)

Meilleure période : septembre-octobre

Bahia, 100% Brésil !

Bahia, 100% Brésil !
Salvador de Bahia © snaptitude - Fotolia

Bahia, un nom qui fait rêver et une région du Brésil qui vous emballera à coup sûr ! Située dans le nord-est du pays, avec une forte population noire et métisse descendant des esclaves, Bahia est le cœur de la culture afro-brésilienne : c'est ici que sont nés la capoeira, la samba et le candomblé, mais aussi Gilberto Gil, Caetano Veloso ou Jorge Amado.

 C’est un concentré du Brésil : un littoral paradisiaque aux  plages de rêve à découvrir le long de la Linha Verde ou à Porto Seguro, une splendide vieille ville coloniale à Salvador et un intérieur aride et dépeuplé, où se trouve le massif étonnant de la Chapada Diamantina. Bahia, c’est aussi une incroyable mosaïque humaine, une énergie et une joie de vivre incroyables en dépit des inégalités qui minent la région. On adore !

Meilleure période : septembre - novembre

Japon, les couleurs de l’automne

Japon, les couleurs de l’automne
Ashi-No-Ko Lake et Mont Fuji © longtaildog - Fotolia

Le Japon en automne, un excellent choix de voyage. Si la saison des cerisiers en fleurs (mars) est l’un des moments privilégiés pour visiter le Japon, l’automne, avec les arbres qui arborent de superbes couleurs, constitue aussi une bonne option. Le pays du Soleil Levant se révèle l’une des destinations les plus romantiques qui soient.

Tokyo et Kyoto sont, bien évidemment, des étapes immanquables, ainsi que Nara, avec bien sûr une excursion dans la région d’Hakone et du mont Fuji. L’archipel, par sa diversité, vous réservera bien des surprises, tout comme la culture japonaise. Une expérience de voyage inoubliable.

Meilleure période : fin septembre à  fin octobre

Les articles à lire