Où partir cet automne ?

Où partir cet automne ? France

Du Roussilon au Morbihan, en passant par les volcans d'Auvergne, des idées pour prolonger l'été dans l'Hexagone.

Roussillon, terre et mer

Roussillon, terre et mer
Elne et Pic Canigou © LianeM - Fotolia

Un joli coin de France, tout en bas de la carte. On l’oublie parfois, mais la culture catalane ne s’épanouit pas seulement de l’autre côté des Pyrénées. Cap sur le département des Pyrénées-Orientales et sa préfecture au caractère bien trempé : Perpignan avec ses façades colorées, son palais des rois de Majorque et son atmosphère méditerranéenne.

Plus au sud, la côte Vermeille déploie ses merveilles, du ravissant port de Collioure – terre d’élection des peintres - à la frontière espagnole, en passant par Banyuls où l’on pourra savourer le vin local.

Et, côté terre, à l’ombre du mont Canigou, on fera halte à Prades avant de s’oxygéner, en admirant les couleurs de l’automne, dans le parc naturel régional des Pyrénées catalanes. Les amateurs de voyages ferroviaires hors du commun sauteront dans le Train Jaune qui offre de séduisants points de vue sur les Pyrénées catalanes.

Meilleure période : de septembre à mi-octobre

Le Morbihan, côté golfe

Le Morbihan, côté golfe
Belle-Île-en-Mer © david debray - Fotolia

Prolonger l’été en Bretagne ? Une bonne idée. Cap sur le golfe du Morbihan, avec ses paysages changeant avec la marée, son climat doux et ensoleillé, son enchevêtrement de bras de mer enlaçant les îles, ses parcs à huîtres et ses petits paradis nommés Arz, île aux Moines, Gavrinis… sans oublier la très prisée Belle-Île-en-Mer où s’élève un fort conçu par Vauban.

Les amateurs de belles balades iront de cale en plage par le chemin côtier de la presqu’île de Rhuys jusqu’à Port Navalo. On peut aussi sillonner à vélo les charmants petits villages de la presqu’île de Rhuys avant de poser votre serviette sur une belle plage de Bretagne sud.

Enfin, la région possède un beau patrimoine, avec notamment les vieux quartiers de Vannes et de beaux villages à visiter. On y jetterait volontiers l’ancre pour longtemps…

Meilleure période : de septembre à mi-octobre

L’arrière-pays niçois, en toute quiétude

L’arrière-pays niçois, en toute quiétude
Peillon © franzeldr - Fotolia

Ah, la quiétude de la Riviera en automne… C’est le bon moment de partir explorer l’arrière-pays niçois avec ses magnifiques villages perchés comme Peillon et Peille, tenter une randonnée dans la vallée des Merveilles, se régaler des spécialités locales attablé dans une auberge sous le soleil… Le bonheur.

Autre solution : sauter dans le Train des Pignes, qui relie Nice à Digne-les-Bains.  Une aventure ferroviaire à ne pas louper, pour traverser de splendides paysages. Parmi els étapes de charme : Touët-sur-Var, Valberg, Saint-André-les-Alpes, Barrême, Entrevaux ou le Mercantour… En voiture !

Meilleure période : septembre-octobre

L’Auvergne, côté volcans

L’Auvergne, côté volcans
Puy de Dôme © reservoircom - Fotolia

Envie de vous en mettre plein les mirettes  Cap sur le Grand Clermont et les volcans d’Auvergne !  Le must de la région reste l’ascension (facile) du Puy de Dôme, labellisé « Grands sites de France » où l’on admire le sommet du volcan endormi, mais aussi un panorama exceptionnel. Après, ne manquez pas le parc Vulcania pour approfondir votre connaissance des volcans !

D’autres sites moins connus méritent aussi le détour comme les puys de Jumes et de la Coquille où l’on peut randonner sur de beaux sentiers de crêtes. Partez à la découverte de Volvic, réputée pour la pureté de son eau, et de petits joyaux du patrimoine comme Châtel-Guyon, Riom, Billom pour ses maisons à pans de bois ou encore Mozac avec sa somptueuse abbaye. Superbe !

Meilleure période : de septembre à la mi-octobre

Drôme, le charme de l’automne

Drôme, le charme de l’automne
Grignan © Boris Stroujko - Fotolia

Envie d’un break avant d’affronter l’hiver ? On vous conseille la Drôme provençale, au sud du département, une escapade de choix.

Entre Montélimar et Nyons, en passant par Le Poët-Laval et La Garde-Adhémar, la région regorge d’attraits pour se ressourcer : des villages perchés, des châteaux médiévaux et des petits chemins de campagne au cœur de la garrigue et des vignes parées sans oublier les belles couleurs de l’automne. Et, bien sûr, l’adorable village de Grignan, qui mérite presqu’à lui seul le voyage !

 Profitez-en pour goûter aux beaux produits régionaux : olives, truffes, nougat, miel de lavande, côte du Rhône ou encore picodons. Et si vous êtes accro, continuez votre séjour dans la vallée de la Drôme

Meilleure période : septembre-octobre

Les articles à lire