Les parcs nationaux de France

Parcs nationaux de France : côté montagnes

La France compte 5 parcs nationaux à la montagne, dont la majorité se trouvent dans le massif alpin. Les voici…

Parc national des Cévennes (Lozère, Gard, Ardèche)

Parc national des Cévennes (Lozère, Gard, Ardèche)
Les Cévennes vues du Mont Aigoual © Georges Maurice - Fotolia

Fiche d’identité : né en 1970 dans les départements de la Lozère, du Gard et de l’Ardèche. Son cœur couvre 93 500 ha. Son point culminant est le sommet de Finiels (1 699 m).

Réparti sur trois départements dans le Massif central, le parc des Cévennes possède une identité forte quoique ses paysages soient variés. Pour des raisons climatiques, ce territoire se partageant entre influence océanique et méditerranéenne, et géologiques. On y trouve des causses, des crêtes, des vallées, des gorges, tout cela étant divisé en forêts, landes, prairies, rochers, terrasses cultivées…

On peut passer beaucoup de temps à explorer cette micro région où les paysages recèlent de grands et petits trésors naturels ou architecturaux, tels que ces hameaux ou fermes anciens qui apparaissent au détour d’un chemin forestier ou à l’horizon d’un causse…

Il ne faut pas manquer quelques incontournables comme les monts Aigoual et Lozère, ou le chaos de Nîmes-le-Vieux qui est un ensemble de rochers sculptés par l’érosion, dont les formes sont des plus étranges.

D’autres étonnantes œuvres minérales et naturelles sont à voir dans le bois de Païolive, qui est aussi riche de nombreux arbres, dont des chênes centenaires, ou encore de dolmens. Les gorges du Tarn et de la Jonte sont pour leur part des canyons spectaculaires enserrés entre des falaises.

À faire : randonnée, VTT, escalade, via ferrata, spéléo, canoë, pêche… En hiver : raquettes, ski de fond, chiens de traîneau…

Parc national des Cévennes : www.cevennes-parcnational.fr

Parc national de la Vanoise (Savoie)

Parc national de la Vanoise (Savoie)
© peterstuart - Fotolia

Fiche d’identité : né en 1963 dans le département de Savoie. Son cœur couvre 53 500 ha. Son point culminant est La Grande Casse (3 855 m). Il est jumelé avec son voisin italien, le Parco nazionale Gran Paradiso.

Des prairies, des forêts, des landes, des combes à neige, des glaciers… Le parc de la Vanoise, exclusivement savoyard, vous propose de découvrir une grande variété de paysages montagnards.

Sur ces terres d’altitude sont éparpillées de modestes constructions qui sont une part de la mémoire de la présence humaine, remontant à plusieurs millénaires. Elles se nichent dans un environnement peuplé d’animaux très divers : cerf, chevreuil, chamois, bouquetin, lièvre variable, marmotte, campagnol des neiges, renard, blaireau, hermine, aigle royal, hibou grand duc, perdrix bartavelle, pic tridactyle…

Autres traces laissées par l’Homme : des peintures rupestres datant du Néolithique, par exemple sur le site de Bessans où l’on peut voir des cerfs peints à l’ocre rouge. Faisant un grand saut dans le temps, vous trouverez aussi des stations de sports d’hiver comme Tignes et Val-d’Isère dans ce parc.

À faire : randonnée, escalade, via ferrata, équitation, canoë… En hiver : ski alpin, ski de fond, ski de randonnée…

Parc national de la Vanoise : www.vanoise-parcnational.fr

Parc national des Écrins (Hautes-Alpes, Isère)

Parc national des Écrins (Hautes-Alpes, Isère)
La Meije © savoieleysse - Fotolia

Fiche d’identité : né en 1973 dans les départements des Hautes-Alpes et de l’Isère. Son cœur couvre 91 800 ha. Son point culminant est La Barre des Écrins (4 102 m).

Situé dans les Alpes, le parc national des Écrins se constitue de sept vallées : Briançonnais, Champsaur, Embrunais, Oisans, Valbonnais, Valgaudemar, Vallouise. Chacune possède son propre caractère.

On y admire des pics impressionnants, des glaciers, de petites vallées cachées, des zones minérales ou verdoyantes, des lacs, des torrents, des cascades, une faune (chamois, bouquetin, marmotte, aigle royal tétras-lyre…) et une flore (genévrier, rhododendron, marmottier, génépi, potentille…) très variées… Parmi les paysages particulièrement appréciés figurent le Pré de Madame Carle et le spectaculaire glacier Blanc.

La nature est l’attrait essentiel de ce parc où l’on trouve cependant des cabanes pastorales nichées dans des sites de type « bout du monde ». Ou encore des curiosités telles que la chapelle Saint-Grégoire, surnommée chapelle des pétètes. Ces dernières sont des « poupées » qui, depuis le 18e siècle, ornent façon art brut cet édifice du hameau l'Auberie, près de Saint-Bonnet-en-Champsaur.

À faire : randonnée, VTT, alpinisme, via ferrata, escalade… En hiver : ski, raquettes, ski de randonnée, ski de fond, chiens de traîneau…

Parc national des Écrins : www.ecrins-parcnational.fr

Parc national du Mercantour (Alpes-Maritimes, Alpes de Haute-Provence)

Parc national du Mercantour (Alpes-Maritimes, Alpes de Haute-Provence)
© Tomfry - Fotolia

Fiche d’identité : né en 1979 dans les départements des Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence. Son cœur couvre 68 500 ha. Son point culminant est La Cime du Gélas (3 143 m). Il est jumelé avec son voisin italien, le Parco naturale Alpi Marittime.

Le Mercantour est le grand massif des Alpes qui se situe le plus au sud de cette chaîne de montagnes. Sa proximité avec la Méditerranée lui procure un climat relativement doux.

Il se constitue de hauts sommets et de vallées très typées : Haut-Var / Cians, Tinée, Vésubie, Roya / Bévéra, Ubaye, Haut-Verdon. Les sites naturels d’exception abondent : lac d’Allos, haute vallée du Boréon, gorges de Daluis

La disposition géographique du parc, ainsi que ses paysages distincts les uns des autres, en font l’un des hauts lieux de la biodiversité en Europe : bouquetin, chamois, mouflon, loup, marmotte, aigle royal, gypaète barbu ou chouette hulotte sont présents, de même que de nombreux amphibiens, reptiles, insectes ou poissons… 

De plus, la moitié des 4 000 espèces végétales recensées en France s’y trouvent, deux centaines d’entre elles étant qualifiées de rares. Se côtoient ici, entre autres, plusieurs variétés de pins, de genévriers, d’orchidées…

Et l’homme dans tout ça ? Il a laissé des forts, notamment des ouvrages de la ligne Maginot et l’enceinte fortifiée par Vauban à Colmars-les-Alpes, mais aussi des chapelles peintes (15e et 16e siècles), ou encore la Vallée des Merveilles, un lieu où, sur des rochers du Mont Bégo, l’on découvre quatre dizaines de milliers de gravures préhistoriques en plein air.

À faire : randonnée, VTT, rafting, escalade, alpinisme, équitation… En hiver : raquettes, ski de randonnée, ski alpin…

Parc national du Mercantour : www.mercantour.eu

Parc national des Pyrénées (Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées)

Parc national des Pyrénées (Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées)
Pic du Midi d'Ossau © rochagneux - Fotolia

Fiche d’identité : né en 1967 dans les départements des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées. Son cœur couvre 45 700 ha. Son point culminant est Le Vignemale (3 298 m).

Ce parc s’étend dans une partie du Béarn et de la Bigorre, sur des terres où les seuls humains présents sont les visiteurs, des bergers ou bouviers et des professionnels qui entretiennent les forêts. Ses paysages se constituent de sites majestueux : hauts sommets escarpés tels que le pic du Midi d'Ossau, lacs ou cirques, comme celui de Gavarnie, lequel se trouve près de la Brèche de Roland.

Sans surprise, ses réserves naturelles brillent par la richesse et la diversité des espèces animales et végétales qui y vivent : ours, cerf, isard, faucon, grand tétras, aigle royal, vautour, hêtre, sapin, bouleau, rhododendron ferrugineux, sorbier, lis, iris, algues de haute altitude…

Au cœur de ce parc relativement étroit par endroits s’ajoute une aire d’adhésion qui comprend six belles vallées : Aspe, Ossau, Azun, Cauterets, Luz et Aure. On y trouve notamment des chemins qui mènent à Compostelle via le col du Somport, des dolmens ou cercles de pierre antiques, ou encore la ligne du Train d’Artouste, laquelle permet l’été de s’en mettre plein les yeux !

À faire : randonnée, VTT, escalade, via ferrata, équitation, pêche, canoë, spéléo… En hiver : raquettes, ski de randonnée, ski de fond, ski alpin…

Parc national des Pyrénées : www.parc-pyrenees.com

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire