Paris : balades au fil de l'eau

Paris au fil de l’eau : sur les îles Saint-Louis et de la Cité

Bien connues des visiteurs de la capitale, ces deux bandes de terre forment le cœur de Paris. Les parcourir dans leur totalité est un plaisir qui ne se refuse pas !

L’île Saint-Louis (4e arrondissement)

L’île Saint-Louis (4e arrondissement)
Île Saint-Louis © pankow - Fotolia

L’île Saint-Louis se constitue en fait de deux îlots, nommés île aux Vaches et île Notre-Dame, qui ont été réunis et urbanisés au 17e siècle.

De part et d’autre d’une rue centrale et le long de quais s’alignent des immeubles et hôtels particuliers, ainsi qu’une église, qui datent quasiment tous de cette époque. Le charme qui émane de cet ensemble est incomparable.

La place Louis-Aragon, située à sa proue est incontournable, les amoureux ne s’y trompent pas !

L’île de la Cité (1er et 4e arrondissements)

L’île de la Cité (1er et 4e arrondissements)
Île de la Cité © gumbao - Fotolia

Par le pont Saint-Louis, piétonnier, on traverse la Seine pour rejoindre l’île de la Cité. Avec le Quartier latin, elle est considérée comme le berceau de Paris, lorsque la ville se nommait Lutèce.

Ce que l’on voit d’abord est le dos de Notre-Dame-de-Paris précédé du square Jean XXIII. Il suffit de traverser ce dernier, qui borde la Seine, pour se retrouver sur le parvis de la cathédrale où l’on admire, forcément, la façade de cet édifice emblématique.

On s’y rend aussi en longeant le monument de l’autre côté. Il ne faut pas hésiter pas à aller flâner dans les petites rues qui débouchent ici. On y découvre ce qui reste des vieux quartiers de l’île qui ont échappés à la destruction, au temps d’Haussmann.

Sur le parvis, vous avez aussi l’hôpital de l’Hôtel-dieu puis la Préfecture de Police, laquelle voisine un réputé marché aux Fleurs.

Ensuite, de l’autre côté d’un boulevard s’étend le Palais de Justice à l’extrémité nord duquel a été préservée une très belle horloge médiévale dont le cadran a été plusieurs fois restauré. À l’intérieur, vous pouvez assister à des procès, visiter la Conciergerie, qui conserve des parties du palais datant du Moyen Age, et ce chef-d’œuvre de l’art gothique qu’est la Sainte-Chapelle.

Revenu sur le boulevard, longez par le sud ce grand corps de bâtiments, bordé par le siège de la police judiciaire situé au 36, quai des Orfèvres.

La pointe ultime de l’île est précédée par la ravissante place Dauphine à laquelle succède le Pont-Neuf qui relie les deux rives de la Seine. C’est en fait le plus vieux pont de Paris, fondé sous le règne du roi Henri IV, dont une statue équestre honore la mémoire, ainsi qu’un square au bord de l’eau qui rappelle son coquin surnom, le Vert-galant. Ce petit espace vert offre un point de vue magnifique sur le Louvre et les monuments de la rive gauche.

Texte : Michel Doussot

Paris Les articles à lire

Paris se met à l’heure africaine jusqu’à l’été. À l’Institut du monde arabe ou au Quai...

Services voyage