Le meilleur du Bhoutan

Le meilleur du Bhoutan : Thimphu

Le meilleur du Bhoutan : Thimphu
Thimphu © kennyphoto - Fotolia

Même si elle a beaucoup grandi depuis une décennie, Timphu, la capitale du Bhoutan (100 000 hab.), coincée dans son étroite vallée, conserve des airs de petite ville provinciale.

Les jeunes s’y retrouvent au pied de la Clock Tower, peinte de motifs traditionnels, les anciens au pied du King’s Memorial Chorten, un gros stupa de style tibétain surmonté d’une flèche dorée. Dressé en 1974 par le 3e roi pour favoriser la paix dans le monde, celui-ci est devenu lieu de pèlerinage : on en fait inlassablement le tour en récitant des mantras.

Centre névralgique du pays, le dzong de Thimphu (Trashichho Dzong) regroupe quelque 200 moines et de nombreux fonctionnaires. Fondé au XIIIe siècle, largement rebâti au XVIIIe, il affirme des proportions colossales, avec un grand utse (tour) enluminé de sculptures sur bois au centre de la cour. Il renferme pas moins d’une trentaine de temples, chapelles et autels, dont un seul est accessible. Le roi vit à quelques pas, dans un modeste palais.

Pas bien loin, l’école des arts traditionnels Choki ouvre ses salles de classe aux visiteurs de 10h à 12h. Au programme : peinture sur tanka, poterie, modelage, sculpture sur bois, etc. On retrouve leurs travaux à la boutique et au Crafts Bazaar du centre-ville. Les musées exposent d’autres créations, anciennes et récentes : beau Textile Museum, Folk Art Museum, etc.

Autre incontournable : le Bouddha Dordenma, une statue de Sakyamuni haute de 59 m veillant sur la ville depuis les hauteurs. Impressionnant !

Coup de cœur :

Lorsque la pause s’impose, il y a l’Ambient Café, face à la Clock Tower, ses fauteuils moelleux, ses cappuccinos et ses gaufres.

Texte : Claude Hervé-Bazin

Bhoutan Les articles à lire

Services voyage