Études en Europe : 10 destinations Erasmus

Destinations Erasmus à l’Est : Prague et Vilnius

Les villes d’Europe centrale et orientale attirent de plus en plus les jeunes. Cap sur Prague et Vilnius pour un séjour Erasmus enrichissant !

Prague (République tchèque)

Prague (République tchèque)
Prague © rh2010 - Fotolia

Une ville dépaysante mais pas trop, occidentale et slave à la fois, ni trop petite ni trop grande : qu’il fait bon vivre à Prague ! Son centre-ville est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, et on comprend pourquoi. Architecture sublime, grappe de musées et cafés douillets rendent la vie à Prague très confortable.

Comme en France, le statut d’étudiant permet d’obtenir de nombreuses réductions au cinéma, au musée, au théâtre et à l’opéra. Ici, la bière est moins chère que l’eau. Tout le monde en profite pour squatter les bars et les boîtes de nuit de la ville. Vous l’aurez compris, la capitale tchèque ne ferme l'oeil que tard dans la nuit. 

L’enseignement supérieur tchèque fait partie des systèmes éducatifs les plus réputés d’Europe centrale. Il attire d’ailleurs de plus en plus d’étudiants étrangers. En général, les universités leur proposent des pré-rentrées pour leur faire découvrir la ville et leur enseigner les bases de la langue. Sympa, non ?

Les + :

Le coût de la vie y est nettement inférieur à celui de la France. Les frais de scolarité sont aussi quasi inexistants. Des conditions de vie idéales pour un étudiant. Enfin, sa situation au cœur de l’Europe est idéale pour visiter les grandes villes aux alentours : Cracovie, Vienne, Budapest… 

Les - :

Même si vous pouvez suivre les cours en anglais, la plupart des Tchèques ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare. Pour communiquer avec les locaux en dehors de l’université, mieux vaut prendre des cours de tchèque avant la rentrée, avec d’autres étudiants étrangers. La pratique est courante.  

Mais aussi ?

Autre ville majeure d’Europe centrale, Budapest possède une vie culturelle très intense. Pour se relaxer après une longue journée de cours, on peut prendre un bain dans l’une des 123 sources thermales d’eau chaude que compte la ville, puis boire un verre dans un söröző (bar à bières) ou un borozó (bar à vins). Son patrimoine architectural lui vaut le surnom de « Paris de l’Est », mais son ambiance festive et ses nombreux festivals de musique lui donnent de plus en plus des airs berlinois. 

Vilnius (Lituanie)

Vilnius (Lituanie)
Université de Vilnius © rh2010 - Fotolia

Peu connue et encore peu touristique, Vilnius, la capitale lituanienne ne manque pourtant pas d’atouts. Un centre historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco, des prix dérisoires, une vie nocturne bouillonnante, des musées et des monuments incontournables, un quartier des artistes… Pas étonnant que les étudiants s’y sentent à l’aise !

La ville, qui ne compte que 550 000 habitants, est assez petite et agréable à vivre. On peut y manger pour 5 euros, boire une pinte de bière pour 2,50 euros et circuler pour trois fois rien. Hors frais de scolarité, moins de 500 euros suffisent à un étudiant pour vivre sans se priver.

Les + :

Le coût de la vie vraiment très faible vous permettra d’économiser beaucoup d’argent. Autre avantage, l’originalité de votre CV ! Vilnius est un choix peu banal pour un Erasmus : c’est une bonne manière de vous démarquer et de prouver que vous n’avez pas fait un an d’études à l’étranger uniquement pour faire la fête au soleil ou profiter de la plage.

Les - :

La langue. Les Lituaniens parlent rarement anglais et le lituanien est une langue très difficile à apprendre (et sans grande utilité en dehors du pays). Maîtriser les rudiments de la langue est indispensable si vous souhaitez échanger quelques phrases avec la population locale.

Informations sur www.studyinlithuania.lt/en

Texte : Sarah Négrèche

Les articles à lire