Études en Europe : 10 destinations Erasmus

Destinations Erasmus en allemand : Berlin et Munich

Envie d’améliorer votre allemand ? Cap sur les prestigieuses universités d’outre-Rhin, mais aussi les cafés et les clubs de Berlin ou Munich. Pour vous aider à vous installer, un petit guide en ligne téléchargeable à destination des étudiants.

Berlin (Allemagne)

Berlin (Allemagne)
Université Humboldt © katatonia - Fotolia

Des universités de renommée mondiale à moindre frais, c’est possible ? À Berlin, oui ! Après le Royaume-Uni, c’est l’Allemagne qui compte le plus grand nombre d’universités prestigieuses en Europe.

Berlin, c’est un peu l’intello qui ne se prend pas au sérieux : oui, ses enseignements sont de grande qualité, oui, on peut assister à des cours en anglais, oui, les universités publiques sont gratuites.

Mais pas seulement : elle montre aussi avec fierté une facette rebelle, libre et « underground » qui attire les étudiants du monde entier. Berlin vit intensément de jour comme de nuit.

Entre ses superbes musées, sa programmation musicale et ses boîtes de nuit ultra branchées, la réputation culturelle de la capitale allemande n’est plus à faire.

Les + :

Une grande qualité de vie ! Et pour pas cher. Les universités allemandes n’ont pas de système de campus, et les places en résidence universitaires sont rares. Pour se loger, un étudiant dépense un peu moins de 300 euros par mois, une somme beaucoup moins élevée que dans la plupart des capitales européennes. Et, bien sûr, l’offre culturelle hors pair, des parcs, des activités en tout genre de jour, comme de nuit

Les - :

Berlin est une ville (trop) immense, impossible à parcourir à pied. L’Allemagne n’est pas non plus réputée pour son doux climat (prévoir des vêtements bien chauds en hiver), ni pour sa fine gastronomie.

Pour trouver un logement, allez sur wg-gesucht.de.

Mais aussi ?

En Allemagne, même les villes moyennes disposent de bonnes universités. Si vous ne voulez pas perdre de temps dans les transports et tout faire à vélo, optez plutôt pour Göttingen ou Cologne, où le tramway circule toute la nuit.

On peut aussi pousser jusqu’au Danemark, à Copenhague. Réputée pour sa qualité de vie exceptionnelle, la capitale danoise coûte très cher, certes, mais les frais universitaires y sont très faibles.

Munich (Allemagne)

Munich (Allemagne)
Technische Universität München © Simon - Fotolia

On vous l’assure, Munich ne fait pas partie de ce top 10 pour son Oktoberfest. La capitale de la Bavière possède l’une des meilleures universités du monde (la Ludwig-Maximilans-Universität qui propose plus de 150 formations), ainsi que plusieurs académies et écoles techniques.

En plus d’avoir un charme fou, Munich jouit d’un emplacement stratégique à une heure des premières pistes de ski, dans les Alpes bavaroises.

Avec environ 100 000 étudiants par an pour seulement 1,5 million d’habitants, la ville est très festive et dynamique. On y trouve beaucoup de bars et de clubs, mais aussi d’agréables jardins et des musées passionnants. En bref, elle n’a rien à envier à Berlin !

Et puis, choisir Munich est un bon moyen de se démarquer de tous les autres étudiants étrangers, attirés d’emblée par les capitales…

Les + :

Comme à Berlin, même les meilleures facultés affichent des frais de scolarité très faibles voire inexistants. Mais ici, les vélos colonisent les rues et la ville se targue d’avoir l’une des plus vastes zones piétonnes d’Europe, contrairement à la capitale. En Bavière, se restaurer coûte moins cher qu’en France.

Les - :

Gros hic, Munich est la ville la plus chère d’Allemagne. Au moment de la rentrée universitaire (septembre-octobre), la forte demande de logement, accentuée par la fête de la Bière, fait grimper les prix en flèche et complique la recherche des étudiants.

Pour trouver un logement, allez sur wg-gesucht.de.

Mais aussi ?

L’université de Stuttgart collabore avec des dizaines de grandes écoles et de facultés françaises dans le cadre du dispositif Erasmus +, comme Polytechnique. Une aubaine !

Pensez aussi à Zurich : le sérieux et la rigueur suisses se reflètent dans leur système éducatif. Et comme en Bavière, les Alpes suisses offrent de sublimes paysages.

 

Texte : Sarah Négrèche

Vivre à l'étranger - Les articles à lire