100 sites à voir en Asie

Sites à voir en Asie : Japon et Corée du Sud

Le mont Fuji, le Pavillon d’Or de Kyoto, les temples de Nara ou de Nikko, mais aussi les ultramodernes Séoul et Tokyo… à ne pas manquer au Japon et en Corée du Sud !

Tokyo (Japon)

Tokyo (Japon)
© pigprox - Fotolia

Par où commencer ? C’est la question que l’on se pose avant d’aborder la capitale du Japon qui, avec son agglomération, est la plus grande mégapole au monde. Ville moderne, mais possédant encore un important patrimoine ancien, Tokyo vous invite à découvrir notamment son Palais impérial, des temples et sanctuaires (Senso-ji, Nezu-jinja…), des vieux quartiers (Yanesen) ou des rues branchées (Roppongi…), des parcs et jardins (Ueno…)… Tout cela peut être vu du haut de la tour Tokyo Skytree (634 m) !

Mont Fuji (Japon)

Mont Fuji (Japon)
© nw7.eu - Fotolia

Le mont Fuji est l’emblème du Japon, ainsi que son point culminant (3 776 m). La silhouette de ce volcan s’admire de loin, particulièrement depuis de nombreux points situés dans son bel environnement naturel. Celui-ci se constitue entre autres de lacs avec lesquels cette montagne « peint » des tableaux confinant au sublime.

Kyoto (Japon)

Kyoto (Japon)
Fushimi-Inari © makistock - Fotolia

Kyoto, l’ancienne capitale, possède un patrimoine exceptionnel. De superbes temples abondent ici, notamment ceux de Kinkaku-ji (pavillon d'Or) et de Ginkaku-ji (pavillon d’Argent), de même que des sanctuaires tels que celui de Fushimi-Inari. Tous ces sites sont agrémentés de jardins merveilleux. On va aussi s’imprégner de l’ambiance du Japon ancestral dans le quartier de Gion.

Nara (Japon)

Nara (Japon)
Temple Todaiji © omdim - Fotolia

Une autre ancienne capitale, au sud de Kyoto, qui est également la gardienne de temples et sanctuaires remarquables. C’est à Nara que se trouve la plus grande construction en bois du monde, le temple Todaiji, lequel abrite un Bouddha en bronze haut de 16 m.

Nikkō (Japon)

Nikkō (Japon)
Sanctuaire Toshogu © nyiragongo - Fotolia

Environnée de montagnes, cette ville située au nord de Tokyo est célèbre pour la beauté de ses paysages naturels, mais aussi celle de ses temples et sanctuaires bouddhiques magnifiquement décorés, ou encore à celle du pont Shinkyo qui, laqué de rouge, enjambe la rivière Daiya.

Hiroshima (Japon)

Hiroshima (Japon)
Dôme de Genbaku © L.tom - Fotolia

Si on ne le sait pas, il est difficile d’imaginer que la vivante ville d’Hiroshima a été détruite en 1945 par une bombe atomique américaine. Un Mémorial de la Paix, conçu par l’architecte Kenzo Tange le long de la rivière Motoyasu, comprend un musée, un cénotaphe et un parc où se trouve également le Dôme de Genbaku, rare vestige de l’ancienne cité.

Okinawa (Japon)

Okinawa (Japon)
Aharen Beach © SeanPavonePhoto - Fotolia

Grande île d’un archipel qui est l’un des territoires situés le plus au sud du Japon, Okinawa se compose de montagnes, de collines, de forêts subtropicales, de plages ou encore de spots de plongée. Existe ici une culture autochtone spécifique symbolisée par des châteaux très anciens. Des bases militaires états-uniennes rappellent que s’est déroulée sur cette terre une des plus grandes batailles de la guerre du Pacifique en 1945.

Séoul (Corée du Sud)

Séoul (Corée du Sud)
© orpheus26 - Fotolia

Immense métropole, Séoul est une ville ultramoderne qui conserve des traces de son très long passé. On ne manque pas d’y visiter de hauts lieux comme le sanctuaire royal de Jongmyo (14e siècle), le palais Changdeokgung (15e siècle), ou le village coréen traditionnel de Namsangol… En ville s’élève le mont Namsan (265 m), doté d’un parc surmonté d’un gratte-ciel. Des tours, il y en a ici à foison, par exemple dans le quartier branché de Gangnam, rendu célèbre par un tube mondial. Dans les environs de Séoul, on va notamment voir l’impressionnante forteresse Suwon Hwaseong (17e siècle).

Île de Jeju (Corée du Sud)

Île de Jeju (Corée du Sud)
© Noppasinw - Fotolia

Située au sud de la Corée, cette grande île est riche en volcans, dont le plus haut est le Halla-san (1 950 m). Elle est réputée pour ses beautés naturelles exceptionnelles : cratères, tunnels de lave, plages, côtes rocheuses, grottes, chutes d'eau, végétation subtropicale… Une de ses plus intrigantes curiosités : des statues en pierre, nommées Dol hareubangs, que l’on peut voir un peu partout.

Texte : Michel Doussot

Voyages de rêve - Les articles à lire