100 sites à voir en Asie

Sites à voir en Asie : Chine et Taiwan

Le best of de la Chine et de Taiwan, de la célèbre Grande Muraille aux moins connus Hangzhou ou Yuanyang.

Pékin et la Cité Interdite (Chine)

Pékin et la Cité Interdite (Chine)
© OlyaTropinina - Fotolia

Pékin (Beijing) est la capitale de la République populaire de Chine. Son site incontournable est la très célèbre Cité interdite, dont l’origine remonte au 15e siècle. Jadis centre du pouvoir impérial, ses centaines de bâtiments en bois couvrent 72 ha ! Une partie d’entre eux se visitent et on peut y voir des trésors artistiques en tout genre. On accède à la Cité par la fameuse place Tian'anmen qui, elle, a une superficie de 44 ha. Des palais, des temples et quantité d’autres lieux magiques sont à découvrir également à Pékin.

Grande Muraille (Chine)

Grande Muraille (Chine)
© powerstock - Fotolia

Cet ensemble de fortifications long de 20 000 km a été bâti entre le 3e siècle avant J.-C. et le 17e siècle au nord de la Chine. Sa partie qui se visite communément se trouve à Badaling, près de Pékin. Elle a été construite durant la dynastie Ming (1368-1644) et est entretenue pour le plus grand bonheur des touristes qui en arpentent les chemins de garde ponctués de tours de guet, au milieu de la nature.

Pingyao (Chine)

Pingyao (Chine)
© hecke71 - Fotolia

La vieille ville de Pingyao, remarquablement bien conservée, est enserrée dans des remparts et se constitue de maisons et autres bâtiments anciens élevés durant des siècles. On y voit notamment des temples et des banques, car cette cité fut longtemps une grande place financière.

Armée enterrée de l'empereur Qin (Chine)

Armée enterrée de l'empereur Qin (Chine)
© eyetronic - Fotolia

Situé près de Xi'an, le mausolée de l'empereur Qin Shi Huangdi n’est pas entièrement mis à jour. En revanche, dans des fosses, on y a trouvé 8 000 statues de soldats et chevaux fabriqués en terre cuite. Elles sont en grandeur nature et des détails morphologiques individualisent chaque sujet. Ce plus que surprenant trésor est daté de 210 avant J.-C.

Shanghai (Chine)

Shanghai (Chine)
© efired - Fotolia

Situé au débouché du fleuve Yangtsé et au bord de la mer de Chine orientale, Shanghai est le plus grand port du monde. Malgré le développement urbain frénétique qui caractérise cette ville, celle-ci a préservé des sites qui témoignent de son passé, comme le jardin Yuyuan (16e siècle) de la vieille ville, ou les anciennes concessions étrangères, française entre autres. Le Bund, promenade prestigieuse, conserve des bâtiments datant des années 1920 et 1930, Art déco notamment. Dans le secteur de Pudong, les gratte-ciel impressionnent par leur hauteur, par exemple les tours Shanghai (632 m), Jin Mao (421 m), Perle de l'Orient (468 m)…

Hangzhou (Chine)

Hangzhou (Chine)
Lac de l'Ouest © gjp311 - Fotolia

Ville située au fond d’une baie au sud de Shanghai, Hangzhou est appréciée pour l’aménagement ancien de son lac de l’Ouest : îles artificielles, jardins, ponts et constructions, comme la pagode des Six harmonies, haute de 60 m, ou le temple de Lingyin. Tout cela forme des paysages confondants de beauté. En ville, les rives du Grand Canal de Beijing-Hangzhou se constituent de ruelles elles aussi anciennes. Une curiosité : le quartier de Tiandu Cheng où ont été reproduits des sites et monuments parisiens, tels que la tour Eiffel !

Guilin et la rivière Li (Chine)

Guilin et la rivière Li (Chine)
© Toni - Fotolia

Admirable ! Les paysages où se dressent de nombreuses collines en forme de pains de sucre (ou de dents de dragon !) le long de la rivière Li sont des chefs-d’œuvre de la nature. Ils se visitent sur une distance de 83 km entre Guilin et Yangshuo, dans la région du Guangxi.

Dali (Chine)

Dali (Chine)
© rabbit75_fot - Fotolia

La vieille ville de Dali, dans le Yunnan, est ceinte de remparts dont les portes indiquent les quatre points cardinaux. Dans ses rues et ruelles, on se familiarise avec la culture Bai, ethnie locale. Parmi les monuments à visiter figure un musée qui n’est pas consacré à un fameux peintre catalan, mais à l’histoire de la cité. Il y a aussi le lac Erhai qui, à l’ombre de la montagne de Cangshan, offre de magnifiques paysages, par exemple la petite île Putuo et son temple. Sur ses rives se trouvent les Trois pagodes, lesquelles adoptent la forme de tours (70 m pour la plus haute).

Rizières en terrasses de Yuanyang (Chine)

Rizières en terrasses de Yuanyang (Chine)
© ratnakorn - Fotolia

Les rizières de Yuanyang s’étendent en terrasses à flanc de montagne et cela sur de vastes superficies… Ce site majeur du Yunnan fait partie des paysages les plus fantastiques que l’on puisse voir en Chine. Multiséculaire, il est l’œuvre du peuple Hani.

Gorges du Saut du Tigre (Chine)

Gorges du Saut du Tigre (Chine)
© pawinp - Fotolia

Ce canyon long de 16 km, où s’écoule en flots tourmentés le fleuve Yangzi dans le Yunnan, est dominé par des sommets de plus de 5 000 m d’altitude. Sur son parcours se trouvent des sites spectaculaires, comme le rocher du Saut du Tigre où les gorges ne sont larges que d’une trentaine de mètres.

Shangri-La (Chine)

Shangri-La (Chine)
Monastère de Songzanlin à Shangri-La © think4photop - Fotolia

La ville de Zhongdian, dans le Yunnan, a changé de nom en 2001 et est devenue Shangri-La en référence au roman best seller Lost Horizon de James Hilton. Celui-ci raconte comment des rescapés d’un crash dans l’Himalaya découvrent une vallée paradisiaque nommée Shangri-La. Si cela n’est pas donner un puissant coup de pouce à ses activités touristiques, qu’est-ce que c’est ? Les paysages de montagnes qui environnent le haut plateau où elle se trouve sont magnifiques, de même que les monastères qui s’y nichent, tels que celui Songzanglin.

Hong Kong (Chine)

Hong Kong (Chine)
© SeanPavonePhoto - Fotolia

Le port gigantesque de Hong Kong et sa forêt de buildings constituent un paysage urbain phénoménal. Celui-ci s’apprécie depuis le pic Victoria, notamment sur la Sky Terrace 148, belvédère de la Peak Tower. Le front de mer de Tsim Sha Tsui offre d’autres formidables points de vue sur la ville et sa baie.

Macao (Chine)

Macao (Chine)
© jakartatravel - Fotolia

La présence portugaise dans cette ville, entre les 16e et 20e siècles, se manifeste à travers un centre historique ponctué d’édifices variés, dont un certain nombre d’églises et une forteresse. L’effet de contraste est saisissant avec les quartiers chinois où abondent des temples bouddhiques et, bien sûr, celui des casinos rutilants, qui font de Macao un Las Vegas asiatique.

Taipei (Taiwan)

Taipei (Taiwan)
Tour 101 © Yusei - Fotolia

Ville devenue capitale de l’État de Taiwan, créé sur l’île de Formose par les forces chinoises qui furent vaincus par les maoïstes en 1949, cette métropole moderne conserve des témoignages de son passé, par exemple le temple Longshan (18e siècle). Taipei recèle également des trésors des anciens empereurs de Chine dans le musée national du Palais. Enfin, il est impossible de manquer sa tour 101, laquelle s’élève à 508 m.

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire