100 sites à voir en Asie

Sites à voir en Asie : Malaisie, Indonésie et Philippines

Les plus beaux sites de Malaisie, de l’Indonésie et des Philippines : villes, rizières, îles, jungles denses, de Penang à Palawan.

Île de Tioman et îles Perhentian (Malaisie)

Île de Tioman et îles Perhentian (Malaisie)
Île Perhentian © haveseen - Fotolia

C’est ce que l’on appelle une île paradisiaque. Les plages et la forêt sauvage de Tioman ont été préservées, de même que ses récifs coralliens, qui font la joie des adeptes de la plongée. Cette perle de la mer de Chine n’est pas seule dans son genre comme le prouvent, plus au nord, les îles Perhentian, Besar (Grande) et Kecil (Petite).

Lire notre reportage sur la côte Est de la Malaisie

Île de Penang (Malaisie)

Île de Penang (Malaisie)
Résidence Cheong Fatt Tze à Georgetown © wooooooojpn - Fotolia

Située dans le détroit de Malacca, tout près de la côte occidentale de la Malaisie, cette petite île comporte un parc naturel national, des plages, des temples de différentes religions et d’intéressants vieux quartiers dans sa grande ville, George Town. Celle-ci est dominée par Penang Hill (831 m), hauteur à laquelle on accède par un funiculaire. Tout cela rend Penang très attractive.

Cameron Highlands (Malaisie)

Cameron Highlands (Malaisie)
© dinozzaver - Fotolia

Les reliefs ondulants de ces hautes terres (entre 1 500 et 1 800 m) sont en grande partie couverts de plantations de thé, ce qui ajoute à leur fort caractère. Des secteurs encore occupés par la jungle, où jaillissent des cascades, font également partie du charme des Cameron Highlands. Attention : coups de cœur garantis !

Kuala Lumpur (Malaisie)

Kuala Lumpur (Malaisie)
© SeanPavonePhoto - Fotolia

Kuala Lumpur, la capitale de la Malaisie fait partie de ces métropoles hyperactives où s’élèvent quantité de gratte-ciel. Les plus hauts sont les tours jumelles Petronas (452 m), construites en 1998, que relie un SkyBridge. Rappelant les principes de l’architecture traditionnelle du pays, leur silhouette est saisissante.

Parc national de Taman Negara (Malaisie)

Parc national de Taman Negara (Malaisie)
© ahau1969 - Fotolia

La faune et la flore du parc de Taman Negara sont plus qu’exceptionnelles. Il recèle en effet une vaste forêt tropicale que l’on compte parmi les plus anciennes au monde. Autant dire que les treks sur ses sentiers balisés sont fabuleux. L’un de leurs temps forts est le passage sur une passerelle longue de 460 m qui vous fait marcher au-dessus de la canopée.

Malacca (Malaisie)

Malacca (Malaisie)
© navintar - Fotolia

Port du détroit qui porte son nom, Malacca a été fondée au 15e siècle. Héritage d’une histoire marquée par la présence de divers occupants, son patrimoine est tout autant malais que chinois, indien ou européen (portugais, hollandais, anglais). Cela en fait une ville fascinante à visiter.

Lire notre reportage sur Malacca

Sarawak et parc national du Gunung Mulu (Bornéo, Malaisie)

Sarawak et parc national du Gunung Mulu (Bornéo, Malaisie)
© Juhku - Fotolia

Sur l’île de Bornéo, partagée entre Malaisie et Indonésie et où se situe le sultanat de Brunei, l’État du Sarawak se constitue de plages et de forêts. Le parc national du Gunung Mulu possède un trésor naturel qui se cache dans les entrailles d’une jungle fabuleuse : des grottes gigantesques, comme la Sarawak Chamber ou la Deer Cave, laquelle atteint 120 m de haut ! En supplément, vous avez les Pinnacles, de fascinants rochers en forme de lames.

Lire notre reportage sur le Sarawak

Singapour

Singapour
© orpheus26 - Fotolia

Placé à l’extrême sud de la péninsule malaise, Singapour est un petit État indépendant qui s’étend sur un archipel de 64 îles de diverses dimensions. La plus grande vous fait plonger dans un monde résolument tourné vers le business, où le shopping est un sport national, par exemple dans ses rues chinoises ou indiennes. Ses musées et ses restaurants sont très réputés, à l’image de cette métropole très cosmopolite.

Borobudur et Prambanan (Java, Indonésie)

Borobudur et Prambanan (Java, Indonésie)
Borobudur © SANCHAI - Fotolia

Près de Magelang et Yogyakarta (Java), vous visitez deux sites religieux incontournables. Borobudur est un sanctuaire bouddhique (8e et 9e siècles) qui se constitue d’un grand stupa décoré de superbes bas-reliefs et de 72 autres stupas en forme de cloche, dans lesquels se nichent des sculptures de Bouddha. Non loin se trouve l’ensemble de temples hindous shivaïtes de Prambanan (9e siècle). On en dénombre plusieurs centaines de différentes formes, certains étant en ruines.

Yogyakarta (Java, Indonésie)

Yogyakarta (Java, Indonésie)
Keraton Ngayogyakarta Hadiningrat © Brad Pict - Fotolia

Important centre touristique de Java, Yogyakarta donne à visiter le Keraton Ngayogyakarta Hadiningrat, palais du sultan Sri Sultan Hamengkubuwono, et son pavillon d'or (Bangsal Kencana), ou encore le musée Sonobudoyo qui est consacré aux arts de île. D’autres bâtiments, d’origine coloniale, sont à voir.

Volcan Bromo (Java, Indonésie)

Volcan Bromo (Java, Indonésie)
Bromo © Galyna Andrushko - Fotolia

La vue sur le Bromo et ses voisins, Semeru et Batok, est de celle que l’on n’oublie pas. Ce volcan actif, haut de 2 329 m, possède un cratère de 800 m de diamètre et de 200 m de profondeur. Bien que relativement éprouvante, son ascension est une activité obligée quand on se rend sur l’île de Java, car le panorama est époustouflant depuis son sommet. À voir aussi, le Kawah Ijen.

Lombok et mont Rinjani (Indonésie)

Lombok et mont Rinjani (Indonésie)
Volcan Rinjani © skazzjy - Fotolia

Au nord de cette île, située entre celles de Bali et de Sumbawa, s’impose la silhouette du volcan Rinjani (3 726 m), dont le sommet se compose d’une caldera et d’un cône actif. Mais Lombok, c’est aussi des plages de rêve, des spots de plongée et de surf, par exemple dans les îles Gili ou sur la côte sud, autour de Kuta.

Ubud et les rizières de Jatiluwih (Bali, Indonésie)

Ubud et les rizières de Jatiluwih (Bali, Indonésie)
© hvoenok - Fotolia

Situés au centre de Bali, Ubud et ses environs enchanteurs sont célèbres pour leurs spectacles de musique et de danse traditionnelles, leurs temples, leurs rizières, leurs forêts tropicales, dont l’une est le royaume de singes macaques… Au nord-ouest, les rizières en terrasses de Jatiluwih forment des paysages idylliques sur une grande étendue. Leur système d’irrigation coopératif, nommé subak, inclut des temples par lesquels passe l’eau. Il fonctionne depuis plus de 1 000 ans !

Mont Batur (Bali, Indonésie)

Mont Batur (Bali, Indonésie)
Mont Batur © khlongwangchao - Fotolia

Au nord d’Ubud, le Batur est un volcan actif, ce qu’indique à sa manière son sommet brisé (1 717 m). En plus de son cratère principal, on peut voir là-haut d’autres cratères, ainsi qu’un lac. Le panorama est évidemment exceptionnel.

Amed et la côte Est (Bali, Indonésie)

Amed et la côte Est (Bali, Indonésie)
© Ekaterina Pokrovsky - Fotolia

Amed est un village de pêcheurs paradisiaque doté d’une plage de sable noir. C’est aussi un spot de plongée, tel qu’on en trouve sur la côte est de Bali, laquelle est dominée par la volcan Agung (3 142 m). Dans cette région, à l’intérieur des terres, se nichent les étonnants temples Pura Lempuyang et Pura Luhur Lempuyang.

Manille et l’île de Luçon (Philippines)

Manille et l’île de Luçon (Philippines)
Hôtel de ville de Manille © bugking88 - Fotolia

Manille, la mégalopole de Manille, capitale des Philippines, a conservé quelques espaces urbains et monuments datant de la colonisation espagnole (17e siècle) dans le quartier appelé Intramuros, lequel est son principal centre d’intérêt touristique. On est ici sur l’île de Luçon, la plus grande de l’archipel philippin. Elle se constitue notamment de rizières en terrasses (Banaue), de plages et de beaucoup de montagnes, dont des volcans, comme le fameux Pinatubo.

Île de Boracay et les Visayas (Philippines)

Île de Boracay et les Visayas (Philippines)
Boracay © saiko3p - Fotolia

Boracay est une petite île bordée de plages de sable blanc telles que la fameuse White Beach, longue de 4 km. Cela en fait une destination touristique importante. Elle appartient aux Visayas, ensemble d’îles (Bohol, Cebu…) où l’on découvre d’autres plages et de superbes forêts tropicales.

El Nido et Palawan (Philippines)

El Nido et Palawan (Philippines)
El Nido © Dmitry Pichugin - Fotolia

El Nido se trouve au nord de la longue île de Palawan. C’est une magnifique zone naturelle protégée où les fans de plongée admirent des coraux, des dauphins, des dugongs (sorte de vache marine), des tortues, de nombreuses espèces de poissons… Sur terre : des falaises, des plages de sable blanc, diverses forêts, des mangroves…

Texte : Michel Doussot

Voyages de rêve - Les articles à lire