Où partir en 2017 ?

Où partir en novembre 2017 ?

Sortir des sentiers battus en dormant dans un hébergement insolite en France, en optant pour l'écotourisme en Thaïlande ou en parlant l'italien en Croatie !

En France, dans un hébergement insolite

En France, dans un hébergement insolite
© Camping Le Haut Village

Pas besoin d’aller forcément loin pour être surpris. Pour changer d’air, bousculez vos habitudes et optez pour un hébergement insolite, ici même, en France ! Tous les ans, des nouveautés fleurissent aux quatre coins de l’Hexagone. L’imagination au pouvoir, ce n’est pas qu’un slogan…

Alors troquez votre bon vieil hôtel pour un avion réaménagé, une cabane de pêcheur au-dessus de l’eau, un combi Volkswagen, une chambre troglodytique, voire une roulotte à quelques minutes de la Tour Eiffel.  Et, pour dénicher les meilleures adresses, rendez-vous dès le mois de mars avec la parution du premier Routard consacré aux hébergements insolites de France.

La Thaïlande verte, version écotouristique

La Thaïlande verte, version écotouristique
Temple de Phimai © Rhombur - Fotolia

Explorer la Thaïlande hors des sentiers battus, c’est possible ! Le royaume de Siam réserve encore pas mal de surprises aux voyageurs. Un crochet par la bucolique  Kanchanaburi, du côté du pont de la rivière Kwai, peut suffire. Mais on vous conseille d’arpenter la région populaire de l’Isan, ce Nord-Est où coule le mythique Mékong, auquel la Thaïlande doit une partie de sa gastronomie : au  programme, des temples khmers (Phimai, Preah Viharn), des vestiges préhistoriques (Ban Chiang, Khon Kaen, Pha Taem), ainsi que de belles possibilités de randonnées dans les montagnes autour de Loei. Autres options : le Triangle d’Or, au nord de Chiang Rai, et, à quelques km seulement à vol d’oiseau de Phuket, l’extraordinaire parc de Khao Sok avec ses paysages de matin du monde !

L’Istrie, à l’ombre des oliviers

L’Istrie, à l’ombre des oliviers
Arènes de Pula © kaycco - Fotolia

La Croatie est une terre d’excellence pour l’huile d’olive. En 2017, Pula, capitale de l’Istrie, inaugure d’ailleurs un musée consacré à ce produit phare de la gastronomie croate. C’est dans cette région, surnommée la « Toscane croate », que sont élaborés les meilleurs crus… Fortement marquée par la culture italienne, l’Istrie cumule les atouts : un climat méditerranéen des plus cléments, des vestiges romains d’importance (arènes de Pula), des villes ravissantes héritées de l’ère vénitienne (Rovinj) et un arrière-pays parsemé d’oliviers et de villages médiévaux. C’est aussi le pays de la truffe blanche, autant dire qu’on se régale en Istrie… Une Croatie en version latine, à découvrir de préférence hors saison, à l'automne ou au printemps.

Voir aussi notre page Où partir en novembre ?
Posez vos questions et échangez dans notre forum Où partir en novembre ?

Texte : Jean-Philippe Damiani

Les articles à lire