Noël au soleil

Noël... sans Noël

Ras-le-bol de la dinde ? On vous propose les lions ! En Afrique ou en Asie, quelques destinations où Noël ne signifie pas grand-chose. Allergiques, ne surtout pas s’abstenir !

Kenya et Tanzanie : Noël avec les animaux

Kenya et Tanzanie : Noël avec les animaux
Eléphants à Amboseli © christineo - Fotolia

Et si, pour Noël, on s’offrait un safari en Afrique ? Une expérience unique, un rêve d’enfant, à la rencontre des animaux sauvages... Voilà qui vaut bien tous les cadeaux de Noël du monde ! Et puis le safari, c’est un voyage dans le voyage. D’ailleurs, « safari » signifie voyage en langues swahilies, parlées en Afrique de l’Est.

Direction le Kenya et la Tanzanie. Avec le mois de décembre, revient la seconde saison sèche (la petite, jusqu’en mars). La savane reprend alors ses tons dorés et les animaux, à la recherche d’eau, se font plus visibles.

Le Kenya, c’est LA destination safari. Parcs et réserves y sont tout simplement somptueux. La plus mythique de toutes, c’est la Réserve nationale de Masaï Mara dans la vallée du Rift. Celle-là même ou vit encore la tribu Masaï. À bord d’un tout-terrain, accompagné d’un guide, on croise le chemin de ceux que l’on surnomme les « Big Five » : lion, léopard, éléphant, rhinocéros et buffle (mais on croise aussi bien d’autres espèces !).

Toujours au Kenya, le Parc National d’Amboseli, au pied du fameux Kilimandjaro, est tout aussi inoubliable. On y observe de grands troupeaux d’éléphants.

Pays voisin, la Tanzanie offre, elle aussi, de magnifiques parcs. Parmi les plus beaux, le Parc National de Ruaha, au centre. C’est aussi le plus grand du pays. Le long de la rivière du même nom, qui alimente en eau la faune et la flore, on découvre notamment éléphants, crocodiles, hippopotames, léopards et lions, ainsi que quelque 400 espèces d’oiseaux.

En Tanzanie, le Parc National du Serengeti est l’un des mieux préservés du continent africain. On est ici plongé dans la nature profonde, sauvage, au beau milieu de ses habitants que sont les guépards, zèbres, éléphants et girafes.

En Asie, sur une île loin de tout…

En Asie, sur une île loin de tout…
Plongée dans les îles Banda © fenkieandreas - Fotolia

Fuir les traditionnelles boules de Noël, dindes farcies et cadeaux au pied du sapin ? Si vous êtes (devenus) allergique aux traditions, cap sur une petite île, loin de tout et bien au chaud ! En Asie du Sud-Est par exemple, durant la saison sèche.

La liste des petites îles paradisiaques est longue, que ce soit en Thaïlande, au Cambodge, aux Philippines, en Malaisie ou en Indonésie. N’allez pas là chercher quoi que ce soit qui rappelle les fêtes : pas plus de sapins décorés que de chants de noël, rien : on vient justement pour déconnecter.

Filons aux îles Banda, en Indonésie. On vogue ici d’île en île à bord d’un bateau, à la découverte d’endroits encore un peu secrets. Amateurs de plongée et de snorkeling trouveront là leurs plus beaux cadeaux : de riches fonds marins et une eau cristalline, aux îles Pulau Hatta et Pulau Run notamment.

Se sentir seul au monde, c’est également possible au large du Cambodge, sur les îles Ko Kong ou Ko Thmey (superficie : 40 km2 !). Au programme : plages désertes de sable blanc, eau turquoise et jungle profonde. Pour un peu plus de festivités, il faudra plutôt se rendre du côté des îles de Samloen et de Ko Rong. D’ailleurs, sur la côte est de cette dernière, on assiste à de superbes couchers de soleil, depuis le village de Ko Tui. Et si on terminait l’année ainsi, tout simplement ?

Côté mer d’Andaman, on peut visiter le parc national marin de Tarutao. Situé au sud-est de la Thaïlande, il n’est ouvert que de mi-novembre à mi-mai et englobe 51 îles aux allures de paradis. On conseille aux Robinson Crusoë de poser leurs valises sur l’île de Ko Tarutao, dans un bungalow isolé de tout. Dans cette nature vierge, rien que nous, ou presque... au loin, dans la jungle, les singes nous rappellent leur présence d’un joyeux brouhaha.

Texte : Aurélie Michel

Marchés de Noël et réveillons - Les aticles à lire