Îles de rêve sans voitures

Sercq

Îles Anglo-Normandes

Sercq © Chris George / Sark Tourism
© Chris George / Sark Tourism

Moins connue que Jersey et Guernesey, et surtout plus sauvage, Sercq n’est accessible qu’en bateau. Ni aéroport, ni route goudronnée sur cette île, où les seuls véhicules motorisés sont des tracteurs. On les utilise d’ailleurs pour se déplacer et transporter ses bagages.

Située au large du Cotentin – on aperçoit les côtes françaises par beau temps –, Sercq (600 habitants) semble n’avoir pas bougé depuis son portrait dithyrambique par Victor Hugo dans Les Travailleurs de la mer. Elle est tout récemment sortie du système féodal qui la régissait depuis le 16e siècle !

Quant au paysage, il ravira les esprits bucoliques : falaises tombant dans la mer, jardins fleuris, criques aux eaux turquoise, et des nuits dénuées de tout éclairage public. Un monde vraiment à part.

Comment y aller ?
L’île est accessible en bateau depuis Guernesey (50 min de traversée). Guernesey est reliée à Saint-Malo par Condor Ferries. De Guernesey, on peut se rendre à Sercq avec Sark Shipping Company. Liaisons via Jersey avec Manche Îles Express.

Quand y aller ?
Au printemps et à la fin de l’été.

En savoir plus :
Site de l’île de Sercq
Consulter notre guide en ligne îles Anglo-Normandes
Voir les photos de Sercq

Les articles à lire