Transylvanie : les coups de cœur d’Anne-Caroline Dumas

Anne-Caroline Dumas

Anne-Caroline Dumas, rédactrice au Routard, rentre de Transylvanie. Voici ses coups de cœur dans cette mythique région de la Roumanie.

À 14 ans, elle achète son 1er Routard pour partir à Londres entre copines. Une dizaine d’années plus tard, après une fac d’anglais et d’histoire de l’art, elle passe de l’autre côté de la barrière. Arpenteuse des villes comme des grands espaces, fan d’architecture et incorrigible gourmande, elle ne part jamais sur le terrain sans cette petite montée d’adrénaline qui fait aussi le sel du voyage

Tes sites coups de cœur en Transylvanie ?

Tes sites coups de cœur en Transylvanie ?
Viscri © Calin Stan - Fotolia

Le pays des citadelles saxonnes : une micro-région entre Braşov, Sighişoara et Sibiu qui concentre une centaine de villages aux églises entourées de fortifications. Ce sont les Allemands, venus en renfort pour lutter contre la menace turque, qui ont édifié ces citadelles à partir du XIIe s. En cas de siège, les familles y stockaient leurs réserves et s’y réfugiaient.

On raconte que le meilleur lard était celui qui séchait dans les tours des citadelles saxonnes ! Ces petites merveilles d’art médiéval ont été miraculeusement conservées par les Saxons jusqu’à leur exode massif après la chute de Ceauşescu et sont aujourd’hui restaurées peu à peu.

Parmi mes villages préférés : Viscri (le prince Charles y possède une maison qu’il loue en chambres d’hôtes quand il n’y est pas !), Malancrav et Alma Vii.

Tes meilleurs hôtels ?

Tes meilleurs hôtels ?
© Mihai Eminescu Trust

- L’association Mihai Eminescu Trust (MET), qui se bat pour mettre en valeur le patrimoine des citadelles saxonnes, loue dans différents villages des habitations typiques bourrées de charme et restaurées dans les règles de l’art, de l’atelier au manoir en passant par la petite grange. Authenticité et confort.

- La pension Am Schneiderturm à Sighişoara. Dans une maison de 1797 accolée au mur d’enceinte de la ville et rénovée avec goût. Sorih, le patron gréco-roumain, féru d’histoire et de culture, est une mine d’infos pour explorer la région hors des sentiers battus. Entre autres langues, il parle un français impeccable. Quant à son petit déjeuner traditionnel et uniquement à base de produits fermiers, il est mémorable ! Une vingtaine de fromages et saucissons, 5 ou 6 miels du coin et autant de confitures maison, des sirops naturels, du pain du four à bois…

Des restos que tu recommandes ?

Des restos que tu recommandes ?
© Anne-Caroline Dumas

- Capsicum, un tout petit resto confidentiel et créatif de Sibiu (6 tables seulement), qui revisite la cuisine roumaine avec peps. Cadre minimaliste, ardoise courte, produits locaux et accents fusion.  

- Toujours à Sibiu, le Geea Caffe, bar branché de l’auberge de jeunesse. Derrière une porte cochère, un genre de speakeasy décalé et foutraque, entre le cabinet de curiosités et le manoir néo-gothique. Canapés cramoisis, mobilier Louis XV, statuettes rococo et tableaux fantasmagoriques. Totalement inattendu !

Une activité à faire absolument ?

Une activité à faire absolument ?
© Liberty Bear Sanctuary

Le Liberty Bear Sanctuary à Zărneşti, aux environs de Brasov. Le plus grand refuge d’ours bruns du monde. Séquestrés et exhibés comme bêtes de foire pour amuser les touristes, certains ont subi des maltraitances dont ils gardent de lourdes séquelles. Dans cette vaste réserve recréant leur milieu naturel, on les chouchoute pour leur rendre la vie la plus douce possible. Rien à voir avec un zoo, les animaux gardent leur statut de bête sauvage et les tours guidés sont limités et encadrés pour ne pas les stresser. Une visite 100 % éthique destinée à sensibiliser la population locale car la chasse à l’ours, officiellement interdite depuis pas si longtemps, n’est malheureusement pas toujours réglementée.

Un coin secret à découvrir ?

Un coin secret à découvrir ?
© Anne-Caroline Dumas

Plutôt une curiosité : les yeux de Sibiu. Dans la ville médiévale classée au patrimoine de l’UNESCO, les toitures sont percées de lucarnes en forme d’amande, semblables à des paupières humaines. Sensation troublante de se sentir observé par les maisons en déambulant dans ces rues chargées d’histoire…

Ton meilleur souvenir de voyage ?

Ton meilleur souvenir de voyage ?
© Anne-Caroline Dumas

La rencontre avec les membres d’une famille Rom de Malancrav, qui nous ont accueillis chez eux pour nous faire une démonstration de vannerie. Dans ce petit village saxon où les traditions ancestrales sont encore vivaces, les artisans ouvrent leurs portes aux visiteurs pour présenter leur savoir-faire : broderie, tissage de la laine… Même les Roms sont impliqués dans cette démarche collective, l’occasion pour eux de s’intégrer à la vie du village.

Les adresses d’Anne-Caroline

Les adresses d’Anne-Caroline

- Association Mihai Eminescu Trust (MET). Dès 25 €/pers et par nuit ; moitié prix enfants.

- Pension Am Schneiderturm : str. Zidul Cetatii, 4 à  Sighişoara. Tél 0265-771-853 ou 0747-279-449.  Doubles 40 €, avec petit déj. 

 - Capsicum : Str. Ioan Lupaș 18 à Sibiu. Tél : 0748-644-708.Tlj sf dim-lun 13h30-22h30. 

- Geea Caffe : Str. Avram Iancu 4 (au 1er étage) à Sibiu. Tél : 0747-294-806.  

- Liberty Bear Sanctuary : à une trentaine de km de Brasov. Après Rasnov, prendre à droite juste avant le panneau indiquant Liberty Bear Sanctuary et suivre le chemin de terre en restant à droite, sur 2 km. Parking avant la guérite. Visite guidée obligatoire, mar-dim 9h, 10h et 11h mai-oct ; 10h, 11h et 12h nov-avr. Tarifs : 40 lei, 10 lei jusqu’à 18 ans ; 50 et 15 lei w-e. Durée : 1h. En été, visite possible en petit train : 20 et 10 lei. 

Mise en ligne :

Roumanie Les articles à lire

Services voyage