Géorgie - Gori, un musée à la gloire de Staline

A Gori, une petite bourgade à 40km de Tbilissi, c'est l'enfant du pays. Dans le reste du monde, un dictateur totalitaire responsable de la mort de millions de personnes. Staline fait, aujourd'hui encore, de Gori une destination touristique en Géorgie. Cette ville encore "stalinienne" voue toujours un culte - controversé - au "petit père des peules", plus en tant que natif de la ville que dictateur soviétique.

On y trouve même un musée Staline, créé en 1937 par le sinistre chef de la police Beria. Hagiographique, le musée décrit le parcours de Staline, exposant le masque mortuaire du dictateur, ainsi que des cadeaux à sa gloire. Pas un mot (ou presque) sur les crimes du totalitarisme stalinien.

Bref, un monument de propagande soviétique encore debout, qui est l'un des sites les plus visités de Géorgie, où le fantôme de Staline n'a pas disparu totalement des esprits.

Plus d'infos sur le net : Sputnik News

Infos destination : Géorgie

Toutes les actus


Toutes les actus Géorgie archivées

Services voyage